Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Tarifs hôteliers au 1er semestre 2016 : une situation (...)
mardi 14 août 2018

Communiqué : Tarifs hôteliers au 1er semestre 2016 : une situation contrastée et des surprises dans l’hôtellerie mondiale !

 
 

HRS Global Hotel Solutions, leader mondial des solutions hôtelières pour les entreprises, dévoile ce jour les résultats du premier semestre 2016 de son Baromètre Hôtel Price Radar. Désormais, celui-ci élargit son analyse et compare les prix moyens TTC des nuits d’hôtels dans 150 métropoles du monde. Les résultats sont issus du traitement statistique des données de réservations au premier semestre 2016 de l’ensemble des clients HRS à l’international.

Pour une lecture rapide :

  • En France, des tarifs en baisse sur Paris et en hausse en Province
  • En Europe, une évolution des tarifs à la hausse dans les pays de l’Est et du Nord et à la baisse partout ailleurs
  • Pas d’effet « JO » au Brésil
  • New York récupère son titre de ville la plus chère du monde devant San Francisco

Tarifs en baisse sur Paris, en hausse en Province
Depuis le début de l’année 2016, l’hôtellerie française connaît une situation contrastée avec un écart qui se creuse entre les performances du secteur en région parisienne par rapport aux autres régions.

A Paris intra-muros, la tendance baissière est nette même si elle s’est atténuée entre le premier trimestre 2016 (-4,8% / 124€ la nuit) et le second (-2,7% / 142€ en moyenne par nuit). La première explication de ce recul concerne le climat sécuritaire de la capitale qui pèse évidemment sur la fréquentation. Le développement de modes d’hébergements « alternatifs » type AirBnb, particulièrement développé à Paris, constitue une autre grille de lecture à ne pas sous-estimer. Enfin les grèves du mois de juin, par l’impact qu’elles ont pu avoir sur la fréquentation de la capitale, peuvent expliquer indirectement cette tendance baissière.

A contrario, la tendance en Province est clairement orientée vers une hausse de l’ADR (Average Daily Rate ou Tarif moyen journalier). Si le premier trimestre 2016 a été difficile pour Lyon (102€ / -5,9%), Marseille (87€ / -5,7%), Strasbourg (91€ / -3,2%) et Lille (97€ / -2,1%), l’effet de rattrapage a été unanime au second trimestre avec des hausses dans l’ensemble des grandes villes de Province, exceptée Cannes (-3% /161€). Entre avril et juin, les plus fortes augmentations tarifaires ont été constatées à Lille (119€ / +15,5%), Marseille (109€ / +13,5%), Toulouse (101€ / +7,5%), Lyon (113€ / +6,6%) et Nice (132€ / +6,5%).

En Province, il semble que l’hôtellerie ait d’ailleurs largement profité de l’effet « Euro 2016 » contrairement à Paris. Les tarifs sur la période de la compétition (10 juin – 10 juillet 2016) reflètent, de manière plus marquée, la tendance constatée sur le second trimestre avec le trio Marseille (+62% vs 2015), Lille (+28%), Lyon (+26%) en nette hausse alors que l’ADR sur Paris chute (127€ soit -4%) par rapport à la même période en 2015.

JPEG

Une croissance contrastée des tarifs dans les grandes villes européennes au second trimestre 2016
Globalement, les hôtels de l’Est et du Nord de l’Europe connaissent une évolution à la hausse au second trimestre 2016 du tarif moyen journalier : Stockholm (158€ / +14,5%), Helsinki (140€ / +13,8%), Copenhague (165€ / +10%), Budapest (83% / +5%), Vienne (99€ / +3,1%) ou Prague (80€ / +2,6%). Conséquence directe de l’aggravation du contexte sécuritaire européen, les hôteliers parisiens (-2,7%) et bruxellois (-0,8%) ont réajusté leur tarif à la baisse afin de stimuler les réservations et augmenter leur taux d’occupation.

Par effet de halo, d’autres capitales européennes comme Berlin (+0%) et Londres (-7,3%) ont probablement subi le contrecoup de ces évènements.

Dans le cas de la capitale anglaise, l’annonce du Brexit et la baisse du cours de la livre sterling peuvent aussi expliquer cette baisse tarifaire.

Pour la Turquie et la Russie, la situation géopolitique a vraisemblablement eu un impact sur le volume de déplacements et par conséquent sur l’ADR qui chute à Istanbul (78€ / -18,8%) et Moscou (87€ / -16,4%). Pour Milan, la baisse de l’ADR (119€ / -13,4%) n’est qu’un réajustement lié à la hausse des prix de l’Exposition Universelle de 2015. Enfin, Zurich reste toujours la ville européenne la plus onéreuse (173€ / 0%).

Coup de froid en Amérique du Nord et en Chine. Pas d’effet JO au Brésil.
Si New York récupère son titre de ville la plus chère du monde (244€) devant San Francisco (226€) au second trimestre 2016, cette performance mérite deux observations. Tout d’abord, New York s’est fait ravir de manière inédite au premier trimestre 2016 son titre de ville la plus onéreuse du monde par San Francisco (229€ vs 180€ pour New York). Ensuite, l’ADR des hôtels new-yorkais a fléchi durant deux trimestres consécutifs (-6,7% en Q1, -12,2% en Q2 2016). L’explication possible pour New York comme Paris est la montée en puissance de logements « alternatifs » qui exercent une pression à la baisse sur les prix. En Amérique du Nord, le second trimestre a connu un fléchissement des prix notamment à Toronto (-9,5%) et Chicago (-8,5%).

En Chine, hormis Hong Kong (161€ / +6,6%), les principales destinations enregistrent aussi un recul : Pékin (80€ / -12,1%), Shenzhen (77€ / -12,5%), Shanghai (88€ / -5,4%), Nankin (69€ / -5,5%).

Au regard des ADR du second trimestre, Rio de Janeiro (126€ / -32,3%) comme São Paulo (82€ / -22,6%) ne semblent pas avoir profité d’un effet « Jeux Olympiques ».

« Compte tenu de la volatilité des prix dans certaines destinations, il demeure essentiel pour les entreprises d’optimiser à la fois leur programme hôtels de façon continue grâce à des données internes et du marché, tout en ayant la possibilité de s’appuyer sur des solutions de « Best Buy », déclare Emmanuel EBRAY, Directeur de HRS France.

À propos de HRS Global Hotel Solutions
HRS GLOBAL HOTEL SOLUTIONS propose à ses 3 000 clients globaux des solutions « end-to-end » de gestion hôtelière. S’appuyant sur une approche personnalisée et des recommandations sur-mesure, HRS compte parmi ses clients de nombreux acteurs mondiaux figurant dans le classement « Global-500 Fortune », tels que Google, Schneider Electric, China Mobile, Hitachi, Huawei… HRS propose aux entreprises des tarifs spéciaux et des solutions d’achat hôtels dédiées, optimise les process comptables de ses clients grâce à ses offres de paiement dématérialisées et des solutions automatisées de récupération de factures, tout en augmentant la satisfaction du voyageur. Enfin, HRS propose une offre groupes et séminaires avec un outil online qui vient compléter la proposition de valeur HRS pour les entreprises. Avec plus de 300 000 hôtels dans 190 pays, HRS propose un contenu mondial et varié, incluant hôtels de chaînes et indépendants (plus de 180.000). Fort de 5 millions de chambres disponibles à la réservation, HRS est le premier fournisseur mondial de contenu hôtels pour les GDS. Grâce à ses tarifs négociés dans plus de 40 000 établissements, HRS permet à ses clients d’économiser jusqu’à 30% sur le meilleur tarif du jour. HRS, qui poursuit sa croissance, compte parmi ses effectifs plus de 1 500 employés, répartis dans 25 bureaux dans le monde dont Shanghai, Tokyo, Singapour, Paris, Londres, Mumbai, São Paulo et New York. Le siège du groupe est situé à Cologne. Plus d’informations sur : corporate.hrs.com Twitter : @HRS_fr

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/6604

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/6604 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/6604.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »