Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Les mesures promues dans le projet de loi Lemaire (...)
samedi 17 novembre 2018

Communiqué : Les mesures promues dans le projet de loi Lemaire concernant la location à la nuitée avalisées par Bruxelles

 
 

L’UMIH et le GNC se félicitent du soutien de la Commission Européenne au projet de loi Lemaire dans son « Agenda européen pour l’économie collaborative », communiqué ce matin.

La Commission européenne, comme l’ensemble des syndicats de l’hôtellerie-restauration, refusent d’ « interdire l’économie collaborative ». Penser autrement serait une hérésie ! L’UMIH et le GNC s’offusquent du contresens véhiculé par certains.

Nous nous réjouissons que la Commission européenne demande aux Etats membres de garantir un niveau de protection élevé pour les consommateurs, contre des pratiques commerciales déloyales.

C’est aussi notre priorité : « être moderne, c’est respecter la transparence pour le consommateur ».

►La Commission européenne demande aux Etats de faire la distinction entre particuliers/professionnels (comme relevé dans le rapport Terrasse, inséré dans le projet de loi Lemaire article 22 et suivant la demande UMIH-GNC).

►La Commission européenne précise que les plateformes ne devraient pas demander une autorisation, ni une licence. Ce point n’existe pas en France pour notre secteur, pas plus qu’un « permis de louer ». Le projet de loi Lemaire (cf article 23 quater A) prévoit un simple enregistrement de l’identité du loueur, dans les villes de plus de 200 000 habitants, opération facilement satisfaite en ligne, comme proposée par l’UMIH-GNC.

►La Commission européenne relève que les plateformes doivent s’acquitter des impôts dans chaque pays. Les Etats membres sont encouragés à simplifier et à clarifier l’application des règles fiscales. Les plateformes doivent adopter pour cet exercice « une attitude de coopération avec les autorités fiscales nationales pour établir les paramètres d’un échange d’informations sur les obligations fiscales » des loueurs (comme relevé dans le rapport Terrasse, inséré dans le projet de loi Lemaire article 23 quater avec la transmission des données et suivant la demande UMIH-GNC).

►La Commission européenne est favorable à une limite de nombre de jours de location par an, alors même qu’en France le champ est plus réduit car seules les résidences principales y sont assujetties, à hauteur de 120 jours. Le projet de loi Lemaire propose une application de cette obligation issue de la loi ALUR.

La Commission européenne demande à chaque Etat d’apprécier chaque secteur et de prendre des mesures secteur par secteur : l’hébergement à la nuitée a donc légitimité à être traité en France dans le cadre du projet de loi République Numérique.

A propos
L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) avec ses syndicats associés, GNC (Groupement national des chaînes), UMIH Prestige, SNRPO (Syndicat national de la restauration publique organisée), SNEG & Co (Syndicat National des entreprises gaies), SNRTC (Syndicat national de la restauration thématique et commerciale et la Chambre Syndical des Cabarets et discothèques (CSCAD),
est l’organisation professionnelle leader du secteur et porte-parole des CHRD (cafés, hôtels, restaurants, discothèques). Créée en 1949, la confédération représente, défend et promeut les professionnels indépendants cafetiers, restaurateurs, hôteliers, ainsi que les acteurs du monde de la nuit. L’UMIH est présente et active sur tout le territoire avec plus de 2 000 élus et 300 collaborateurs répartis en plus de 100 fédérations départementales (outre-mer inclus).

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/6290

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/6290 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/6290.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »