Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > L’UMIH et le GNC appellent les plateformes et (...)
dimanche 24 juin 2018

Communiqué : L’UMIH et le GNC appellent les plateformes et comparateurs en ligne à se conformer en urgence aux principes arrêtés par les institutions européennes !

 
 

Depuis plusieurs années l’UMIH et le GNC agissent pour restaurer une concurrence saine entre les acteurs numériques et les professionnels du tourisme[1], et se félicitent que la Commission européenne ait publié mercredi un document d’orientation sur les plateformes en ligne, dont le rôle est de plus en plus dominant dans le marché du Tourisme. La Commission européenne rejoint enfin nos positions en émettant des voix critiques sur le fonctionnement des plateformes en ligne et annonce le lancement d’enquêtes sur leurs pratiques BtoB.

L’UMIH et le GNC soulignent également les principes-clés annoncés pour les sites comparateurs en ligne, qui visent à corriger certaines pratiques trompeuses pour les consommateurs et de fait, préjudiciables aux entreprises du secteur. Il s’agit notamment de la pratique des « résultats de recherche commandités », contraire aux souhaits des consommateurs qui recherchent des résultats naturels non biaisés, des informations réelles sur la disponibilité et des explications claires sur les critères de classement.

La Commission reconnaît à juste titre l’importance des plateformes en ligne comme porte d’entrée des marchés, mais aussi le peu de pouvoir des entreprises du secteur pour résister à certains abus de positions dominantes. En effet, sur le marché de la réservation hôtelière en ligne, trois acteurs dominent la quasi-totalité du marché, dont le plus important possède environ 60% du marché en Europe !
L’UMIH et le GNC rappellent que la position dominante des plateformes et le potentiel abus qu’elle sous-tend doit être la première priorité à traiter, afin de créer les conditions d’un marché en ligne juste et équitable en Europe.

L’UMIH et le GNC se félicitent tout particulièrement que la Commission relève de la consultation publique les « clauses de parité déloyales avec des effets néfastes pour le consommateur », qui privent les entreprises de leur liberté commerciale et tarifaire et donc le consommateur de disposer de meilleurs prix en direct.

« Après la France avec le décret du 22 avril 2016 relatif aux obligations d’information des sites comparateurs en ligne, issu d’une consultation à laquelle l’UMIH a très activement participé au sein du CNC (Conseil National de la Consommation), nous nous félicitons que les mêmes principes d’affichage, d’information et de transparence soient également proclamés au niveau européen. Nous demandons à tous les acteurs concernés de mettre en œuvre rapidement ces principes pour permettre un marché équitable. » déclarent Roland HEGUY, Président confédéral de l’UMIH et Jacques BARRE, Président du GNC.

« L’industrie hôtelière demeure préoccupée par le déséquilibre entre le marché très concentré des plateformes et très fragmenté des professionnels, le plus souvent très dépendants de celles-ci », a déclaré Laurent DUC, Président de la branche Hôtellerie et de la Commission Europe de l’UMIH. « Nous nous réjouissons que la Commission européenne entende la revendication des professionnels pour rééquilibrer leurs relations commerciales avec les plateformes de réservation et les comparateurs en ligne, pour leur redonner enfin la possibilité d’utiliser les supports digitaux pour proposer à leurs clients des meilleurs prix et offrir une meilleure attractivité. »

[1] Travail avec l’AFNOR pour la création de la norme NF Z74-501 sur les avis de consommateurs en ligne, saisine de la CEPC en juin 2012 contre les OTA, saisine de l’Autorité de la concurrence le 2 juillet 2013, intervention au soutien du ministre dans les deux actions en cours devant le Tribunal de commerce et la Cour d’Appel contre Booking et Expedia, force de propositions de régulations (notamment contrat de mandat pour les OTA et interdiction des clauses de parité tarifaire, numéro d’immatriculation et déclaration des revenus pour le collaboratif), contributions européennes notamment à la consultation Google, etc.

A propos
L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) avec ses syndicats associés, GNC (Groupement national des chaînes), UMIH Prestige, SNRPO (Syndicat national de la restauration publique organisée), SNEG & Co (Syndicat National des entreprises gaies), SNRTC (Syndicat national de la restauration thématique et commerciale et la Chambre Syndical des Cabarets et discothèques (CSCAD),
est l’organisation professionnelle leader du secteur et porte-parole des CHRD (cafés, hôtels, restaurants, discothèques). Créée en 1949, la confédération représente, défend et promeut les professionnels indépendants cafetiers, restaurateurs, hôteliers, ainsi que les acteurs du monde de la nuit. L’UMIH est présente et active sur tout le territoire avec plus de 2 000 élus et 300 collaborateurs répartis en plus de 100 fédérations départementales (outre-mer inclus).

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/6247

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/6247 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/6247.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »