Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Les Français consultent toujours les agences de voyages (...)
jeudi 29 juin 2017

Communiqué : Les Français consultent toujours les agences de voyages traditionnelles et les guides papier pour planifier leurs vacances

 

Une nouvelle recherche de KAYAK.fr révèle comment les habitudes de voyage des Français ont évolué ces dix dernières années

● Environ 25 % des Français demandent encore des conseils aux agences de voyages et consultent les guides de voyage
● Plus de sources d’informations signifient plus de temps dédié à la recherche : 62 % des Français passent autant voire plus de temps à planifier leurs vacances qu’il y a 10 ans
● Les plateformes mobiles (tablette et téléphone portable) ne sont toujours pas les principaux appareils utilisés pour planifier et réserver ses vacances

Les agences de voyages et les guides papiers sont toujours une source d’information pour les Français lors de la planification de leurs vacances, selon la nouvelle étude publiée par KAYAK.fr, moteur de recherche dédié au voyage. Cette recherche publiée dans le nouveau rapport sur le mobile de KAYAK.fr, le “Mobile Travel Report”, montre que les Français utilisent toujours des moyens hors ligne pour l’inspiration, mais se sont définitivement tournés vers les agences de voyages en ligne ou les moteurs de recherche en ligne pour leurs réservations.

Sources d’inspiration : le passage au numérique se fait sentir, mais les conseils des proches, les agences traditionnelles et les guides papier restent d’importants atouts
Au cours de ces dix dernières années, les sources d’inspiration et d’informations consultées par les voyageurs pour sélectionner et préparer leurs vacances sont restées à la fois virtuelles et non virtuelles. En effet, dans les habitudes des Français interrogés, les agences de voyage en ligne (+31 % par rapport il y a 10 ans), les sites Internet des hôtels et compagnies aériennes, les réseaux sociaux et les blogs gagnent en influence, tandis que les guides et brochures, les conseils de proches et les agences de voyages demeurent des ressources importantes. Cependant, les offices du tourisme ont perdu en influence : les Français étaient 22 % à les consulter il y a 10 ans et ne sont plus que 16 % aujourd’hui.

Tandis que les 50 ans et plus rentrent dans la moyenne, privilégiant les agences de voyages en ligne, la surprise provient de la tranche d’âge la plus basse (les 18-24 ans) qui contrairement aux attentes privilégient encore à 50 % le bouche à oreille, avec en seconde position sa version digitale représentée par les réseaux sociaux (41 %), contre seulement 37 % pour les agences de voyages en ligne.

Réservation : Internet s’impose, les agences de voyages en net recul
Sans grande surprise, les réservations par Internet représentent aujourd’hui 71 % du total des réservations de voyage effectuées par les Français, contre à peine 37 % il y a dix ans. Inversement, le nombre de Français réservant leurs voyages en se rendant dans le bureau d’une agence de voyage a diminué de plus de moitié en dix ans, passant de 49 % à seulement 21 % de nos jours.

Check-in : le mobile à la traîne
Les Français s’enregistrent aujourd’hui majoritairement en ligne, mais impriment toujours leurs billets à la maison (51 %). Il y a dix ans, presque 50 % des Français interrogés préféraient s’enregistrer au comptoir, contre seulement 26 % en ligne. Cependant, les Français semblent encore légèrement frileux quant à l’utilisation de leur mobile pour présenter leur carte d’embarquement : ils ne sont toujours que 11 % à utiliser cette option aujourd’hui (contre 15 % au niveau mondial). On note par exemple une grosse différence avec Hong Kong et Singapour où 23 % des interrogés utilisent leur mobile comme carte d’embarquement.

En voyage : les Français peu connectés
Pendant leur voyage, les Français ont peu changé d’habitudes en dix ans : leurs intérêts principaux restent les visites et la gastronomie. L’arrivée des réseaux sociaux n’a pas encore eu un impact fort sur leurs activités en vacances : s’ils n’étaient que 2 % à poster sur les réseaux sociaux en voyage il y a dix ans, ils ne sont toujours que 9 %, soit 3 points en-dessous de la moyenne européenne qui s’élève à 12 %. On est bien loin des moyennes des Russes et des Singapouriens qui sont les plus connectés, et dont plus de 20 % des interrogés déclarent poster pendant leurs vacances. À l’inverse, ce sont les Allemands qui sont les moins connectés en voyage avec seulement 5 % des interrogés qui se déclarent actifs sur les réseaux sociaux en vacances.

Partage des souvenirs de vacances
La carte postale était la grande championne d’il y a dix ans : les Français étaient les plus nombreux à déclarer en envoyer pendant leurs congés, avec les Suisses. Si de nos jours elle a perdu des adeptes, elle remporte encore la faveur de 33 % des interrogés français, un taux plaçant la France toujours en tête aujourd’hui avec l’Allemagne et la Suisse.

De manière générale, les Français partagent désormais leurs expériences de voyage majoritairement en ligne (63 %) et préférent l’ordinateur (45 %). Les femmes privilégient plutôt les réseaux sociaux (41 %) et les hommes l’envoi d’emails (41 %). En termes de disparités d’âge, il n’est guère étonnant de constater que les moins de 35 ans préfèrent poster sur les réseaux sociaux (55 %), tandis que les plus de 35 ans privilégient les emails (42 %). Ce sont toutefois les 25-34 ans qui postent le plus en voyage et non les 18-24.

Ordinateur contre smartphone : une affaire d’âge et de mobilité
L’utilisation des différents appareils électroniques (ordinateur, smartphone, tablette) tout au long du voyage, de sa sélection à son partage, est particulièrement conditionné par des questions de mobilité : on préfèrera utiliser un ordinateur chez soi et son mobile en voyage.
Les Français plébiscitent à 84 % l’ordinateur pour trouver l’inspiration avant de réserver leurs vacances, alors que la moyenne européenne est à 79 %. À l’inverse, le mobile ne s’est pas encore imposé en France comme support d’information, avec seulement 6 % des interrogés qui s’en servent pour faire des recherches sur leurs prochains voyages, contre 11 % en moyenne en Europe et jusqu’à 22 % à Hong Kong.

Si l’ordinateur est très majoritairement privilégié pour les phases préparatoires (recherche d’inspiration et réservation) et les phases qui suivent le retour (partage du voyage), toutes les opérations qui se déroulent pendant le voyage sont principalement réalisées sur smartphone (43 % contre 27 % sur ordinateur). Si cette préférence pour le smartphone est particulièrement marquée chez les moins de 35 ans (64 %), elle est partagée par la quasi-totalité des tranches d’âge et ce n’est qu’en se penchant sur les plus de 65 ans qu’on retrouve une équivalence entre ordinateur et smartphone. On note tout de même que presque 20 % des interrogés français laissent complètement de côté tout outil technologique pendant leurs vacances.

Les choses se nuancent plus sur la manière dont les Français partagent leurs expériences de voyage : au-delà des moyennes, on constate de fortes disparités entre les âges. 50 % des moins de 25 ans privilégient leur smartphone pour partager leur voyage, mais cette moyenne baisse de moitié dès que l’on passe au-dessus de la barre des 35 ans. Au niveau européen, ce sont les Espagnols qui remportent la palme de la connectivité, avec 50 % des interrogés déclarant utiliser leur smartphone pour poster sur leur voyage.

Méthodologie
Le rapport se base sur un sondage Opinionway pour KAYAK, réalisé dans 12 pays et régions en Europe (Allemagne, Autriche, Espagne, France, Italie, Pologne, Royaume-Uni, Russie et Suisse) et en Asie Pacifique (Australie, Hong Kong et Singapour), avec des échantillons de 1000 personnes pour chaque territoire cité.

À propos de KAYAK
KAYAK est le leader mondial des recherches de voyage en ligne. KAYAK effectue ses recherches sur d’autres sites de voyage et fournit aux utilisateurs les informations dont ils ont besoin pour trouver le vol, l’hôtel, la voiture de location ou le séjour qui leur convient. Le site et les applications mobiles KAYAK offrent également des outils qui aident les voyageurs à organiser et gérer leur voyage, dont des alertes de prix, un outil de prédiction des prix et un gestionnaire d’itinéraires gratuit. KAYAK traite plus d’un milliard et demi de recherches de voyages chaque année, et propose des sites dans 40 pays et 20 langues. KAYAK est une filiale indépendante de The Priceline Group.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/6223

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien https://suiv.me/6223 vers sa source ou le lien https://suiv.me/6223.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »