Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Partenariat Abritel–HomeAway et l’Euro 2016 Les (...)
lundi 10 décembre 2018

Communiqué : Partenariat Abritel–HomeAway et l’Euro 2016 Les hôteliers attendent le respect de la loi

 
 

Abritel-Homeaway (Groupe Expedia) annoncent un partenariat avec l’UEFA pour l’Euro 2016. L’UMIH et le GNC déplorent que la plateforme n’a, à ce jour, pris aucun engagement avec les 10 métropoles[1] accueillant les compétitions sur la collecte de la taxe de séjour.

L’ensemble des 10 villes accueillant l’UEFA EURO 2016™, ont institué une taxe de séjour dont la collecte sera assurée par l’ensemble des professionnels de l’hébergement pour le compte des agglomérations, sauf par le principal partenaire de la compétition.

L’UMIH et le GNC rappellent que les montants collectés sont destinés, en principe, à l’amélioration de l’attractivité et de l’offre touristique d’une ville. Il est donc naturel que tous les hébergeurs et les plateformes associées respectent la législation existante et supportent cette charge et cet objectif.

Pour mémoire, la loi de finances du 29 décembre 2014 qui fixe un barème pour ce type de location d’hébergement permet aux plateformes de collecter la taxe de séjour au nom des loueurs. 18 mois plus tard l’ignorance des textes reste la règle : rien n’est mis en place par ce partenaire « privilégié » de la compétition. C’est une situation totalement ubuesque et inacceptable pour les hôteliers. Preuve, s’il en faut, que le discours vertueux ressassé par les plateformes ne signifie en rien un quelconque souci de transparence.

L’UMIH et le GNC appellent solennellement les exécutifs locaux et nationaux à mettre fin à cette iniquité fiscale, en particulier dans les communes concernées, et demandent une collecte transparente et effective de la taxe de séjour..

Ce non-respect de la loi a été largement pointé dans les travaux parlementaires (rapport de Mme Monique RABIN, MM. Éric WOERTH, Éric STRAUMANN) et dans le récent rapport du député Pascal Terrasse qui au terme de sa proposition n° 11 propose « d’assurer la contribution des plateformes aux charges publiques en France ».

« Nos professionnels sont excédés par cette situation. Je vais proposer prochainement des actions fortes pour interpeller les élus », déclare Roland HEGUY, Président confédéral de l’UMIH.

Il est bon de rappeler que 95 % de la taxe de séjour est actuellement collectée par l’Hôtellerie qui n’héberge que 50 % des touristes. Les 5 % restant sont collectés par d’autres types d’hébergement.

[1] Bordeaux, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Paris, Saint-Denis, Saint-Étienne, Toulouse

A propos
L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) avec ses syndicats associés (GNC (Groupement national des chaînes), SNRPO (Syndicat national de la restauration publique organisée), SNRTC (Syndicat national de la restauration thématique et commerciale) et la Chambre Syndical des Cabarets et discothèques (CSCAD), est l’organisation professionnelle leader du secteur et porte-parole des CHRD (cafés, hôtels, restaurants, discothèques).Créée en 1949, la confédération représente, défend et promeut les professionnels indépendants cafetiers, restaurateurs, hôteliers, ainsi que les acteurs du monde de la nuit. L’UMIH est présente et active sur tout le territoire avec plus de 2 000 élus et 300 collaborateurs répartis en plus de 100 fédérations départementales (outre-mer inclus)

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/6023

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/6023 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/6023.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »