Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Un partenariat qui provoque la colère des hôteliers (...)
mercredi 20 juin 2018

Communiqué : Un partenariat qui provoque la colère des hôteliers !

 
 

C’est avec l’espoir de doper son activité que la filiale de la SNCF, voyages-sncf.com, va nouer un partenariat avec la plateforme de location d’appartements entre particuliers, Airbnb, pour que les voyageurs des premiers inscrivent leur logement sur le site des deuxièmes. C’est avec colère que les hôteliers en prennent connaissance !

Le GNI s’étonne du partenariat imminent entre une filiale de la SNCF, subventionnée à hauteur de plusieurs milliards d’euros par l’Etat et les contribuables français, et la plateforme Airbnb. Cette multinationale qui use de toutes les failles du système fiscal français pour ne déclarer que 2% de son chiffre d’affaire en France et ne créer quasiment aucun emploi.

« Comment cette société publique peut-elle nouer un partenariat avec cette société de services étrangère qui réalise en France près de 300 millions d’euros de chiffre d’affaire annuel et qui, dans le même temps, s’arrange et réussit le tour de passe-passe fiscal et social consistant à ne payer des impôts que sur à peine 2 % de son chiffre d’affaire et à ne déclarer que 30 salariés ! Qui plus est, est-ce le rôle de la SNCF de distribuer des billets gratuits aux frais des contribuables à une société privée ?! », déclare Didier Chenet.

Le GNI rappelle qu’il ne s’oppose en aucun cas aux plateformes de location pour peu que celles-ci respectent et fassent respecter les obligations fiscales, sociales et réglementaires. A cet effet, le GNI rappelle son exigence d’une concurrence saine et équitable pour tous les acteurs de l’hébergement touristique et redit sa proposition qui passe par la déclaration et l’enregistrement préalables de es locations touristiques quelles qu’elles soient.

A propos du GNI
Le GNI est la seule Organisation Professionnelle indépendante au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nuit indépendants et patrimoniaux. Didier Chenet est président du SYNHORCAT et du GNI, Claude Daumas, président de la FAGIHT est président délégué du GNI, Philippe Quintana, président du CT-CHRD est également président délégué du GNI.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/5518

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/5518 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/5518.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    1. le 15 décembre 2015 à 13:39, par Vesper Ruis

    Je suis tout à fait d’accord avec l’argument développé par Didier Chenêt.
    Le contribuable n’a pas à subventionner une entreprise publique comme la SNCF qui vit tout perfusion et ainsi contribuer au développement commercial d’une entreprise privée ;
    1-qui ne paie pas d’impôt
    2- qui n’est pas soumise aux mêmes obligations que les Hôteliers.
    3- qui n’en a rien à faire des normes Handicapés ! et de toutes les autres !
    3- qui n’a pas l’obligation de cotiser à ce RSI
    Trop , c’est trop !
    Désobéissance civique !

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »