Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Résultats Consolidés de la Société des Bains de Mer pour (...)
mercredi 15 août 2018

Communiqué : Résultats Consolidés de la Société des Bains de Mer pour l’exercice 2014-2015

 
 
  • Chiffre d’affaires de 452,4 millions d’euros contre 472,5 millions d’euros l’exercice précédent
    • le chiffre d’affaires jeux baisse de 6 %, avec les résultats défavorables des jeux de table et un environnement toujours difficile pour le secteur des appareils automatiques
    • le chiffre d’affaires hôtelier est en recul de 5 %, en raison du démarrage enoctobre dernier des travaux de l’Hôtel de Paris et de la fermeture partielle des Thermes Marins pour rénovation
    • le chiffre d’affaires locatif progresse de 11 % avec l’ouverture des Pavillons des Boulingrins et la mise en location des villas du Sporting
  • Résultat Opérationnel déficitaire de - 31,5 millions d’euros contre - 11,8 millions d’euros l’exercice précédent, du fait de la baisse des chiffres d’affaires jeux et hôtelier et d’une charge exceptionnelle de 7,6 millions d’euros au titre des impacts de la nouvelle Convention Collective des jeux de table en matière d’engagements de retraite
  • Résultat net consolidé s’établit en positif de 10 millions d’euros contre 17,3 millions l’année précédente avec :
    • cessions d’actions Wynn Resorts en début d’exercice générant une plus-value de 38,8 millions d’euros, supérieure de 5,9 millions d’euros à celle intervenue au cours de l’exercice passé - nouvelle amélioration des résultats de Betclic Everest Group, qui sont pour la première fois à l’équilibre en termes de résultat net et permettent d’enregistrer une quote-part de résultat mis en équivalence positive de 0,4 million d’euros sur l’exercice contre une perte de 3,8 millions d’euros pour l’exercice passé

Lors de sa réunion du 23 juin 2015, le Conseil d’Administration de la Société des Bains de Mer a arrêté les comptes annuels de l’exercice 2014/2015 établis conformément aux règles et principes comptables internationaux IFRS.

En millions d’euros 2014/2015 2013/2014
Chiffre d’Affaires Consolidé 452,4 472,5
Résultat Opérationnel - 31,5 - 11,8
Résultat Financier 41,3 32,9
Mise en équivalence BEG & Intérêts minoritaires 0,2 - 3,9
Résultat Net (part du Groupe) 10,0 17,3
  • Dégradation des résultats opérationnels en raison d’une performance contrastée des différents secteurs et de la prise en compte d’éléments exceptionnels

La Société des Bains de Mer et ses filiales ont réalisé au cours de l’exercice 2014/2015 un chiffre d’affaires de 452,4 millions d’euros contre 472,5 millions en 2013/2014. La baisse d’activité affecte les secteurs jeux et hôtelier alors que le secteur locatif poursuit sa progression.

Le secteur jeux présente un chiffre d’affaires de 196,4 millions d’euros contre 207,9 millions d’euros en 2013/2014, en baisse de 6 %. Cette évolution défavorable résulte essentiellement de la forte baisse des recettes observée au titre du 3ème trimestre, en recul de 40 % par rapport à la même période de l’exercice précédent, alors que le premier semestre affichait une progression de 8 % de l’activité et que le chiffre d’affaires du 4ème trimestre est resté stable par rapport à l’exercice précédent.

Au cumul de l’exercice, l’activité des jeux de table présente une baisse de 13 % de ses recettes et le chiffre d’affaires des appareils automatiques s’inscrit en recul de 3 % par rapport à l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires hôtelier s’établit à 226,4 millions d’euros contre 237,4 millions d’euros en 2013/2014. Ce recul est tout d’abord la conséquence de la fermeture totale de l’Hôtel de Paris au troisième trimestre, qui a permis de préparer son exploitation partielle pendant les quatre années que dureront les travaux. L’établissement a ré-ouvert fin décembre avec une capacité réduite à 40 chambres environ et présente, au titre de l’exercice 2014/2015, un chiffre d’affaires en recul de 11,5 millions d’euros sur celui de l’exercice précédent. Les recettes du secteur hôtelier ont également été impactées, à hauteur de 3,9 millions d’euros, par la fermeture des Thermes Marins Monte-Carlo jusqu’à l’achèvement des travaux de rénovation de deux des quatre niveaux de cet établissement.

A contrario, les autres établissements hôteliers du Groupe affichent une bonne performance comparée aux réalisations de l’exercice précédent.

Le secteur locatif, qui regroupe les activités de location de boutiques et de bureaux ainsi que les activités des résidences du Monte-Carlo Bay, du Balmoral et des nouvelles villas du Sporting, présente un chiffre d’affaires de 28,9 millions d’euros, soit une augmentation de 11 % par rapport à l’an passé, avec la renégociation de certains baux et la mise en location progressive des nouvelles villas du Sporting.

Enfin, le secteur autres activités présente un chiffre d’affaires annuel de 14,8 millions d’euros, stable par rapport à l’exercice précédent.

Le résultat opérationnel du Groupe S.B.M. demeure déficitaire à - 31,5 millions d’euros contre une perte opérationnelle de - 11,8 millions d’euros pour l’exercice précédent. Cette dégradation résulte de la diminution du chiffre d’affaires jeux, du démarrage des travaux de l’Hôtel de Paris et de son exploitation avec une capacité réduite à 40 chambres, ainsi que de la charge non récurrente de 7,6 millions d’euros constatée sur l’exercice pour prendre en compte les impacts de la nouvelle convention collective des jeux de table en matière d’engagements de retraite.

  • Résultat financier en progression avec la cession d’actions Wynn et prise en compte d’une quote-part du résultat de Betclic Everest Group en amélioration

Le résultat financier progresse pour s’élever à 41,3 millions d’euros contre 32,9 millions d’euros l’an passé. Les ventes à terme portant sur les 400 000 actions Wynn Resorts, Ltd. que détenait encore la Société ont été dénouées au cours du premier trimestre, se traduisant par l’encaissement de 43,9 millions d’euros et une plus-value de cession de 38,8 millions d’euros.

Pour mémoire, une cession pour un nombre identique d’actions avait déjà été opérée en avril 2013, générant alors une plus-value de 32,9 millions d’euros.

Enfin, la consolidation par mise en équivalence de Betclic Everest Group, groupe de jeux en ligne dont le Groupe Société des Bains de Mer détient 50 %, requiert la prise en compte de 50 % de son résultat pour la période considérée, soit pour la première fois une quote-part positive de 0,4 million d’euros contre une perte de 3,8 millions d’euros l’an passé. Cette évolution traduit la poursuite des actions engagées par Betclic Everest Group pour rationaliser ses coûts de fonctionnement et le développement des activités de paris sportifs.

  • Résultat net

Le Résultat Net Consolidé - part du Groupe ressort en profit de 10 millions d’euros contre un profit de 17,3 millions d’euros pour l’année sociale 2013/2014.

  • Structure financière et investissements

En termes de structure financière, les Capitaux Propres - part du Groupe s’élèvent à 680 millions d’euros au 31 mars 2015 contre 498,5 millions d’euros à la fin de l’exercice précédent. Cette variation s’explique par le succès de l’augmentation de capital. Lancée le 25 février 2015, l’augmentation de capital a en effet été intégralement souscrite. Le montant brut de l’opération s’est élevé à 219,9 millions d’euros et s’est traduit par la création de 6.356.171 actions nouvelles. Le règlement-livraison et l’admission aux négociations sur le marché réglementé d’Euronext à Paris des actions nouvelles sont intervenus le 24 mars 2015.

Le produit net de l’augmentation de capital constaté au 31 mars 2015 est de 215,6 millions d’euros.

Au 31 mars 2015, la Trésorerie nette d’endettement financier du Groupe est positive de 186,2 millions d’euros contre un solde négatif de 15,6 millions d’euros l’exercice précédent.

La poursuite du programme d’investissements a représenté un décaissement de 101,9 millions d’euros sur l’exercice au lieu de 79,6 millions d’euros en 2013/2014.

  • Tendance d’activité des deux premiers mois de l’exercice 2015/2016

L’activité observée depuis le 1er avril 2015 est globalement conforme aux prévisions, bien qu’en retrait par rapport à la tendance observée l’an passé. Le recul de l’activité tient tout d’abord au fait que le mois d’avril 2014 avait bénéficié en matière de jeux de table d’un « aléa très favorable peu susceptible de se reproduire » comme mentionné dans le communiqué financier « Information financière du 1er trimestre 2014/2015 ». La comparaison à date avec les réalisations de l’exercice précédent est également affectée par l’impact des travaux de l’Hôtel de Paris et l’exploitation partielle de l’établissement avec 40 chambres au lieu de 182 chambres précédemment.

Cependant, le caractère aléatoire et saisonnier de l’activité ne permet pas de faire de prévisions pour l’ensemble de l’exercice.

Audit des comptes au moment de la présente publication
Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après vérification du rapport de gestion et finalisation des procédures requises pour les besoins de la publication du rapport financier annuel.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4976

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/4976 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/4976.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »