Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Retour sur l’Assemblée générale de l’HOTREC
mardi 20 novembre 2018

Communiqué : Retour sur l’Assemblée générale de l’HOTREC

 
 

Après la présentation du rapport moral et financier de l’HOTREC, les questions statutaires se sont concentrées sur l’admission d’une nouvelle association membre, l’Association des possesseurs de multiples licences (ALMR), qui représentera à elle seule le Royaume-Uni, mais avec une cotisation réduite. Une grande discussion s’est également tenue sur la modification des modalités de cotisations des membres à l’HOTREC. Le SYNHORCAT a exprimé ses doutes quant à la démultiplication des revendications des membres nationaux dans le paiement des cotisations et ses craintes de voir chacun ouvrir une négociation.

La position des institutions européennes
Cette Assemblée générale a également été l’occasion d’accueillir les prises de parole officielle du pays hôte et de représentants des institutions européennes.

Son Excellence M. G. Friden, Ambassadeur du Luxembourg auprès de l’Union européenne a exposé les priorités de la future Présidence luxembourgeoise de l’Union européenne à savoir :

  • Renforcer les règles communes du Marché unique européen pour supprimer les quelques barrières aux frontières restantes ;
  • Elaborer une stratégie pour les PME ;
  • Mettre en œuvre le Marché unique du numérique ;
  • Prévoir un Agenda social qui faciliter l’embauche transfrontalière de même que la transition entre la scolarité et le monde du travail ;

L’HOTREC a également accueilli la Commissaire européenne au Marché intérieur, à l’Industrie, à l’Entrepreneuriat et aux Petites et moyennes entreprises, Mme Elżbieta Bieńkowska. La vision de la Commission européenne nous a ainsi été exposée en soulignant les priorités en matière de tourisme et du numérique. Outre la volonté de renforcer les compétences numériques des salariés des PME et de promouvoir un tourisme responsable, il a été révélé que la Commission européenne prendra position en septembre 2015 sur l’économie souterraine partagée. Le GNI attend avec impatience cette communication de la Commission européenne.

En fin d’année 2014, le GNI et l’HOTREC ont appelé, avec d’autres acteurs du tourisme et avec le soutien de députés européens à la création d’un intergroupe Tourisme au Parlement européen. Après la validation de cet intergroupe en décembre 2014, l’HOTREC a reçu Mme Ana Claudia TAPARDEL, Députée européenne en charge de cet intergroupe tourisme qui souhaite proposer une stratégie pour le tourisme européen en permettant la discussion avec tous les acteurs du secteur et les institutions.

Les sujets d’actualité européenne dans le secteur CHR
L’Assemblée générale de l’HOTREC s’est tenue en pleine actualité s’agissant de la relation entre les hôteliers européens et Booking.com car le 21 avril 2015, trois autorités nationales de la concurrence (France, Italie, Suède) ont rendu leur décision concertée. L’ensemble des membres italiens, suédois et français (Lire ici le Communiqué de presse du SYNHORCAT) ont exposé leur insatisfaction quant à ces décisions. Suite à l’intervention de M. Jean-Baptiste Pieri, Président de la Commission Europe et Numérique du SYNHORCAT, et des associations italiennes et suédoises, les membres de l’HOTREC ont donc décidé de rédiger ensemble une prise de position très claire (Lire ici le communiqué de presse de l’HOTREC) afin de souligner l’insuffisance des engagements de Booking.com.

L’économie souterraine partagée a également été l’objet de vives discussions. Une quinzaine de sociétés numériques alimentent ce marché. Cette émergence pose de nombreuses questions : protection des consommateurs, de l’Etat, des travailleurs, le paiement des taxes et impôts, le travail au noir, la concurrence… Sur ce dernier point, l’hôtellerie a de nombreuses obligations à respecter que n’ont pas les particuliers louant sur ce type de marché. L’HOTREC travaille assidûment sur cette question. Il a rédigé une prise de position claire qui est partagé par de nombreux acteurs. Par ailleurs l’HOTREC a mis en place des partenariats avec des syndicats de secteurs différents (l’agroalimentaire avec EFFAT, les transports avec IRU et prochainement les consommateurs avec BEUC) dans cet objectif.

L’HOTREC a également fait le point sur l’ensemble de ses actions auprès des institutions par exemple concernant la Directive européenne des voyages à forfait, la proposition d’une nouvelle Directive sur les cartes de paiement, sur la réflexion autour des déchets alimentaires et sur de nouvelles normalisations.

Le classement hôtelier en Europe (Hotelstar Union)
Cette réunion des membres de l’HOTREC a également été l’occasion pour Hotelstar Union (HSU) de faire le point sur les Etats utilisant le classement hôtelier européen et les Etats en cours d’adoption. La France est actuellement en cours de révision de son classement hôtelier.

Le SYNHORCAT a travaillé sur le classement HSU depuis sa conception. Il possède de nombreux avantages. En effet, sur l’ensemble des touristes en Europe, plus de la moitié proviennent des autres Etats membres. Il est donc essentiel que le classement hôtelier soit harmonisé pour une meilleure reconnaissance de la part des touristes. Par ailleurs, actuellement très peu de plateformes numériques, d’avis ou de réservation, prennent en compte les classements hôteliers nationaux. En regroupant les systèmes de classement, la force de négociation auprès de ces sites sera plus importante et permettra une meilleure visibilité du niveau d’accueil de l’hôtel.

Cette 70ème Assemblée générale de l’HOTREC a ainsi été l’occasion pour le SYNHORCAT d’échanger sur de multiples bonnes pratiques avec ses collègues européens tout en faisant entendre sa voix.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4790

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/4790 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/4790.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »