Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > 80% des entreprises saisissent manuellement leurs (...)
jeudi 16 août 2018

Communiqué : 80% des entreprises saisissent manuellement leurs frais professionnels

 
 

Concur (Nasdaq : CNQR), principal fournisseur de solutions de gestion des frais professionnels dans le monde, présente les résultats de l’étude « The Real-Time Insight ». Réalisée par le cabinet Forrester Consulting, elle permet d’évaluer la façon dont les entreprises gèrent les frais professionnels. L’étude révèle notamment que, malgré l’automatisation des processus, de nombreuses entreprises ont encore du mal à contrôler les budgets T&E* par manque de visibilité des données liées aux dépenses.

Un poste difficile à contrôler

Selon les résultats de l’étude, la gestion des dépenses des frais professionnels est le deuxième poste de dépenses le plus difficile à contrôler après la maintenance et les réparations. Une difficulté qui s’explique par un manque de visibilité et d’analyse de ces frais.

Des données saisies manuellement
Seulement, 18% des entreprises sont équipées d’une solution de gestion des frais professionnels qui automatise la saisie des données des employés et la création de rapports consolidés.

Dans 80% des entreprises interrogées, les frais professionnels sont saisis manuellement par les employés une fois la dépense effectuée. Au delà du temps de perdu et du risque d’erreur, ce mode de saisie des données ne permet pas à l’entreprise d’avoir une visibilité en temps réel pour piloter et optimiser la gestion de ces dépenses.

Les entreprises freinées par le manque d’intégration des données et de reporting : 42% des entreprises indiquent ne pas être en mesure de consolider les données provenant de différentes sources, y compris des systèmes externes. Le potentiel d’optimisation des coûts est généralement effectué par l’intermédiaire de feuilles de calculs. Une méthode qui permet difficilement d’analyser les données à l’échelle de tout un service.

Pourtant, les entreprises ont conscience que les lacunes liées au reporting sont un frein à l’optimisation des coûts. Les principales fonctionnalités faisant défaut à l’analyse des frais professionnels selon les sondés sont la possibilité d’accéder aux rapports sur des appareils mobiles (60%), la capacité à modifier rapidement les rapports (43%) suivi par la possibilité d’importer des données relatives aux frais professionnels provenant d’autres sources.

Pour les entreprises interrogées, être équipé d’une solution de contrôle et d’analyse en temps réel présente un certain nombre d’avantages parmi lesquels on retrouve l’identification des dépenses non prévues ou non budgétées. Cela est jugé « très important » dans 39% des cas, suivi par l’identification et la gestion du recours à des partenaires privilégiés.

« L’étude Forrester montre qu’il y a, aujourd’hui encore, un nombre élevé d’entreprises qui continue de saisir manuellement les données avec une visibilité limitée sur les comportements et les dépenses des voyageurs d’affaires. Par conséquent, elles sont mises en difficulté lorsqu’il s’agit de gagner en agilité et en compétitivité », déclare Pierre-Emanuel Tetaz, vice-président de Concur. « Notre mission est de développer une solution automatisée et mobile avant tout, permettant aux employés de saisir leurs dépenses en temps réel mais aussi aux entreprises de mieux répondre à ce besoin de contrôle du deuxième poste de dépense dans leur budget et qui reste le plus difficile à maîtriser ».

Les résultats complets de l’étude sont disponibles en cliquant sur le lien suivant : http://bit.ly/Forrester_Concur_Visibilité_Frais_Professionnels

Méthodologie  :
Le cabinet Forrester a mené un sondage en ligne auprès de 348 personnes ; reparties de la manière suivante : 43% sont des PDG, CMO, DAF, 42% des Directeurs de services et 15% des vice président de différents départements ; dans 11 pays : États-Unis, Inde, Royaume-Uni, Mexique, Japon, France, Allemagne, Canada, Australie, Chine et Hong Kong. Ils ont été interrogés sur la gestion des dépenses, la stratégie, les logiciels utilisés et les projets liés aux voyages d’affaires. L’étude a été achevée en Février 2014.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4482

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/4482 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/4482.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »