Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > American Express Voyages d’Affaires publie son Baromètre (...)
mercredi 19 septembre 2018

Communiqué : American Express Voyages d’Affaires publie son Baromètre 2015

 
 

Selon les entreprises ayant répondu à l’enquête, la croissance des budgets de voyages d’affaires est portée par le développement commercial et les voyages en Europe.

D’après le Baromètre EVP 2014 (« le Baromètre ») d’American Express Voyages d’Affaires, les budgets de déplacements professionnels ont augmenté de 0,9 % en 2014, confirmant les prévisions émises par la précédente édition du Baromètre en novembre 2013. Après une décélération de la croissance pendant trois années consécutives et un point bas atteint en 2013 à 0,5 %, cette évolution s’explique en partie, selon les personnes interrogées lors de l’enquête, par l’amélioration de la situation économique dans les dix pays de référence du Baromètre.

Selon le Baromètre, l’embellie vue au cours de l’exercice doit encore se confirmer en 2015, avec de fortes disparités d’un pays à l’autre. Les dépenses totales de déplacement devraient progresser de 0,7% en 2015.

Guillaume Col, Président Directeur général d’American Express Voyages d’Affaires France, Belgique et Pays-Bas, commente : « Qu’il s’agisse de conserver leurs clients, d’en conquérir de nouveaux ou de développer de nouveaux marchés, les entreprises sont conscientes de l’importance des voyages d’affaires pour soutenir leur développement commercial. D’après notre étude, elles y consacrent désormais 51 % de leur budget voyages d’affaires, contre 46 % en 2013. Mais dans un contexte économique toujours difficile, le contrôle des coûts directs reste prioritaire. Le véritable enjeu est toutefois la vision globale des dépenses : les attentes sont de plus en plus fortes dans ce domaine, notamment avec l’adoption croissante des solutions end-to-end. ».

Parmi les principaux enseignements du Baromètre :
1) La croissance des déplacements professionnels s’accélère au profit des voyages en Europe, tirée par la volonté de développer les affaires
Le Baromètre révèle que cette agressivité commerciale bénéficie aux déplacements professionnels, sur lesquels tablent les entreprises pour soutenir leur développement commercial. En effet, le suivi commercial ainsi que la conquête de nouveaux clients et marchés représentent 51% des budgets en 2014 contre 46% en 2013.

Près de la moitié des entreprises prévoient d’augmenter leur activité à l’étranger dans les trois prochaines années, contre 38 % en 2013 et 35 % en 2012.

Plus précisément, les déplacements professionnels en Europe sont ceux qui ont connu la plus forte augmentation en 2014, représentant 50% de la croissance totale. En 2015, ils devraient compter pour 56% de la progression estimée.

2) Les priorités des entreprises restent axées sur le contrôle et la maîtrise des dépenses
- Contrôle des coûts
Selon le Baromètre, depuis plusieurs années, le contrôle des coûts constitue la priorité pour les entreprises (87% des entreprises en 2014).

Le ‘Best buy’ reste le levier clef de contrôle des coûts. Toutefois, les entreprises semblent prendre conscience de ses limites ; il est cette année en recul.

Au contraire, deux pratiques s’imposent clairement dans le trio de tête des outils de contrôle des coûts : la réservation en ligne fait, en effet, un bond en avant et passe à la deuxième place en 2014 (contre la cinquième en 2013), tout comme la réservation à l’avance qui arrive en troisième position en 2014 (quatrième en 2013).

- La vision complète des dépenses
Au-delà du contrôle des coûts, le Baromètre indique que les entreprises plébiscitent la vision globale des dépenses, qui constitue la priorité pour plus d’une entreprise sur deux et progresse fortement (+ 15 points en 2 ans).

Cette notion va plus loin que le contrôle des coûts, qui reste cantonné aux coûts directs. Elle inclut les coûts indirects tels que les développements technologiques et les ressources humaines mobilisées. Elle s’annonce déjà sans doute comme un sujet central dans les années à venir.

Pour bénéficier d’une vision globale de leurs dépenses, les sociétés comprennent l’importance grandissante des solutions end-to-end.

Logiquement le taux de double équipement SBT/EMS (Self Booking Tool / Expense Management Solutions) s’accélère depuis plusieurs années : selon le Baromètre, 43 % des entreprises en 2014 contre 26% en 2013 utilisent à la fois le SBT et l’EMS. Leurs motivations sont clairement liées à des enjeux de contrôle de l’ensemble du programme, et non uniquement à des objectifs de réduction des coûts.

- Les TMC, accompagnateurs du changement
Pour intégrer tous ces changements, les entreprises sont confrontées à une réelle complexité dans les choix de solutions et de fournisseurs, et sollicitent dès lors les « Travel Management Companies » (TMC) pour les accompagner dans ces mutations.

D’après le Baromètre, la recherche de solutions end-to-end arrive en tête des services à développer (29 %) par les TMC, suivie du calcul du ROI des déplacements, un enjeu clef pour transformer la perception du voyage d’affaire en investissement.

Le mobile arrive en troisième position (13 %) ex-aequo avec l’intégration des nouveaux types de fournisseurs qui, poussée par les demandes voyageurs, apparaît pour la première fois dans le Baromètre.
En effet, le Baromètre démontre que le mobile s’impose, de son côté, comme un canal majeur, avec plus de la moitié des entreprises qui déclarent l’avoir intégré dans leur programme de déplacement.

Comme en 2013, les principales utilisations du mobile sont toujours la réception d’alertes fournisseurs (87%), le check in (77%), la réception d’alertes de sécurité (74%) et la modification des réservations (60%). Logiquement, les entreprises déclarent vouloir développer les usages de réservation, de reporting et de gestion des notes de frais (expense management), ainsi que ceux concernant la sécurité.

3) Qu’en est-il du voyageur ?
- La sécurité du voyageur reste cruciale
Selon le Baromètre, entre le contrôle des coûts (priorité n°1), et la vision complète des dépenses (priorité n°3), la sécurité des voyageurs confirme sa position de priorité n°2 des entreprises, gagnant ainsi du terrain (+ 24 points en deux ans).

Toutes les mesures de sécurité ont été renforcées : capacité à contacter (87 % des entreprises en 2014 contre 81 % en 2013), à rapatrier (73 % en 2014 contre 60 % en 2013), et localiser (71 % en 2014 contre 65 % en 2013) les collaborateurs ; la formation des collaborateurs progresse (32 % contre 23 %), mais reste en retrait.

- Le confort du voyageur n’est pas une priorité pour tous
Le confort du voyageur recule dans les priorités de l’entreprise : quatrième priorité en 2013, il est relayé à la sixième place en 2014. D’après le Baromètre, 20% seulement des entreprises mesurent la satisfaction de leurs voyageurs et utilisent les résultats.

Paradoxalement, 20% des entreprises (contre 12 % en 2013) achètent aujourd’hui des services VIP à leur TMC, conscientes de l’impact négatif de certaines conditions de voyage sur la productivité des collaborateurs.

A propos du Baromètre American Express Voyages d’Affaires
Le Baromètre 2015 a été préparé par Concomitance à partir d’une enquête réalisée en novembre 2014 par téléphone et par email à l’échelon européen portant sur 581 responsables de la gestion de budgets de voyages d’affaires couvrant l’équivalent d’une dépense cumulée de 1,5 milliard d’euros, présentant les principales tendances pour l’année à venir. Les entreprises interrogées sont basées dans 10 principaux pays d’Europe : la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark, la Suède et la Norvège.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4472

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/4472 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/4472.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »