Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Prix des hôtels observés cet automne : baisse des prix à (...)
lundi 18 juin 2018

Communiqué : Prix des hôtels observés cet automne : baisse des prix à Nice, très forte augmentation à Paris et dans les métropoles internationales

 
 

Les prix à la consommation ont peu augmenté dans l’ensemble par rapport au même mois de l’année dernière en France. Cependant, les prix par nuit dans le secteur de l’hôtellerie française ont augmenté de manière significative. Cette situation se retrouve partiellement dans les métropoles internationales. Le baromètre du prix des hôtels proposé par le portail de réservation hotel.info vous révèle les destinations où les voyageurs peuvent malgré tout réaliser quelques économies.

Dans l’ensemble, les prix à la consommation en France et en septembre n’ont augmenté que de 0,3 % par rapport au même mois l’année précédente d’après les prévisions de l’INSEE.* Dans le secteur de l’hôtellerie française, et notamment à Lyon, les prix ont connu de fortes augmentations, à une exception près. C’est ce que révèle le baromètre actuel du prix des hôtels proposé par le portail de réservation gratuit hotel.info, dont les conclusions reposent sur environ 2 millions de réservations dans 250 000 hôtels par an. Les évaluations fournissent les résultats pour les villes en France, en Europe et des centres d’affaires internationaux choisis.

Seule la ville de Nice vous permet d’alléger votre budget voyage
Cet automne, Paris enregistre encore des tarifs très élevés, avec une moyenne de 158,56 euros par chambre et par nuit. Par rapport au même mois de l’année précédente, le prix par nuit a connu une hausse de 8,90 %. Cette situation est similaire dans de nombreuses autres villes françaises, où les voyageurs ont dû puiser dans leurs économies, notamment à Lyon. Le prix moyen d’une chambre a effectivement augmenté de 18,15 % pour s’établir à 109,86 euros. Seule l’hôtellerie de Nice connaît une baisse de ses prix par rapport à l’année précédente avec 108,93 euros. Les clients pouvaient économiser en moyenne 10,74 % dans la ville portuaire.

« Les prix des nuitées ont augmenté de manière significative dans de nombreuses villes françaises », déclare Ralf Priemer, Managing Director chez hotel.info. « Nous constatons également une hausse importante dans les métropoles internationales. Des réservations effectuées à l’avance permettent de soulager le budget voyage notamment lorsque la période de voyage correspond à l’organisation d’un événement important. » Les portails de réservation comme hotel.info permettent de comparer rapidement des offres hôtelières détaillées et offrent une transparence élevée. Par exemple, les clients en voyage d’affaires peuvent économiser jusqu’à 30 % avec hotel.info.

Résultats du baromètre du prix des hôtels pour la France (prix moyen en euro par nuit et par chambre)

Centres d’affaires en Europe ayant enregistré de fortes hausses
Londres, métropole d’affaires numéro 1 en Europe, est, avec un prix moyen de 170,18 euros par nuit, la capitale la plus chère d’Europe. Paris et Oslo (157,95 euros) arrivent respectivement en deuxième et troisième places avec des hausses de 8,90 % et de 7,09 %. En revanche, les clients pouvaient profiter de tarifs plus cléments dans la capitale russe, qui a fait partie des métropoles les plus chères pendant des années. La baisse de la demande et l’affaiblissement du rouble à cause de la crise en Ukraine ont des conséquences sur les tarifs hôteliers à Moscou (137,33 euros).

Si vous souhaitez partir découvrir une ville, nous vous recommandons actuellement Prague ou Budapest. En plus de leurs charmes fantastiques, ces deux métropoles s’avèrent être les capitales européennes les plus abordables. Dans ces deux villes, les tarifs hôteliers ont connu une baisse de 6 % à 74,63 euros (Prague) et de 11,53 % à 69,81 euros (Budapest).

Résultats du baromètre du prix des hôtels pour les capitales européennes (prix moyen en euros, par nuit et par chambre)**

Les prix hôteliers au Brésil toujours au même niveau que ceux pratiqués pendant la Coupe du Monde de football
Avec 235,28 euros, New-York continue de rester la métropole la plus chère du monde. Les clients ne doivent débourser « que » 2,52 % de plus par rapport à l’année précédente pour séjourner dans la Grosse Pomme. La situation est différente dans le pays du ballon rond qu’est le Brésil. Les hôteliers semblent encore baignés de l’engouement pour la Coupe du Monde de football. En effet les prix des chambres sont identiques au prix les plus hauts pratiqués cet été pendant la Coupe du Monde de football. À Rio, l’augmentation a presque atteint 40 % par rapport à l’année précédente : le prix d’une chambre s’élève ainsi à 151,21 euros. À São Paulo, celui-ci a augmenté de près de 20 % pour atteindre 131,39 euros. Dans ces cas-là, appliquez ce conseil : comparez et réservez en avance !

Résultats du baromètre du prix des hôtels dans une sélection de métropoles internationales (prix moyens en euros, par nuit et par chambre)**

* http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=29&date=20141014
** Les conversions sont basées sur les cours moyens du mois correspondant.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4238

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/4238 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/4238.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »