Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > VeryLastRoom lève 1,5M€ pour son application de (...)
mardi 19 juin 2018

Communiqué : VeryLastRoom lève 1,5M€ pour son application de réservation d’hôtel de dernière minute

 
 

Moins d’un an après sa 1ère levée de fonds de 400k€, la startup marseillaise VeryLastRoom récidive avec un second tour de table de 1,5 million d’euros réalisé auprès des fonds A Plus Finance, Extend AM et SIGMA.

La société qui s’est spécialisée dans les réservations d’hôtel de dernière minute propose, chaque jour, sur son application mobile plus de 1200 hôtels à réserver pour le soir-même en France, Belgique et Espagne.

Propulsée par un fort bouche-à-oreille, c’est en proposant des chambres avec des prix qui descendent, centime par centime, que l’application VeryLastRoom s’est notamment faite connaître. Aujourd’hui, disponible sur iPhone et Android, la startup prévoit d’atteindre 1.000.000 de téléchargements d’ici la fin de l’année.

Avec ce nouveau tour de financement la société se donne les moyens de ses ambitions et va doubler ses effectifs dans les 3 mois à venir, pour accroître son portfolio d’hôtels, intensifier ses efforts en marketing et R&D.

Evoluant sur un marché estimé à 20 milliards d’euros en Europe, VeryLastRoom est positionné sur un segment en pleine ébullition, boosté par la montée en puissance du mobile. Selon plusieurs études, 25% des réservations d’hôtels se feront pour le jour-même en Europe d’ici 2017, comme c’est déjà le cas aux États-Unis.

Aujourd’hui, que ce soit pour une escapade improvisée en amoureux ou un voyage d’affaires de dernière minute, les gens n’hésitent plus à réserver seulement quelques heures avant d’arriver à l’hôtel. “Le last-minute devient de plus en plus very last-minute.” résume Nicolas Salin, CEO & co-fondateur de la société.

Tuan Tran, Directeur de participations chez A Plus Finance, ajoute : « Avec son double positionnement sur les secteurs du voyage et du mobile, VeryLastRoom bénéficie de la croissance de ces deux marchés. Nous avons été particulièrement séduits par la technologie développée par la société qui permet de détecter les meilleurs tarifs hôteliers sur le web, et de s’adapter en temps réel en proposant un prix toujours inférieur et dégressif dans le temps. Nous avons également trouvé en Nicolas Salin, Sébastien Houzé et Swann Couston des managers de talents, déterminés à faire croître leur société. »

« Fort de notre expérience dans le secteur de l’hôtellerie, avec plus de 30 hôtels en participations, mais aussi dans des sociétés internet comme Travelprice, Delamaison, Le Guide ou La Bourse des Vols, nous avons apprécié la qualité et la pertinence du modèle mis en place par VeryLastRoom » précise Bertrand Pullès, directeur associé chez Extend AM. Il ajoute que « l’application constitue une véritable innovation dans le système de distribution de l’offre hôtelière. Nous pensons pouvoir accompagner ces entrepreneurs en créant de véritables synergies entre nos partenaires hôteliers et cette startup à fort potentiel ! »

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/3714

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/3714 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/3714.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    TH ne peut que féliciter les entrepreneurs derrière VeryLastRoom, mais regrette cependant d’avoir appris la nouvelle 24 heures avant de recevoir un communiqué.

    On ne peut que s’étonner de lire que le marché de la réservation à J0 (lire "J" et "zéro") est estimé à 20 milliards d’euros en Europe car estimé à 25 % de la réservation d’hôtels en 2017. Dans une économie en crise, on pourrait extrapoler cette hypothèse dans des situations particulières, par exemple des villes qui ne font plus jamais le plein ou presque. Dans une économie en croissance et tout particulièrement dans les villes qui "marchent", ne seront plus disponibles à J0 que les mauvais ou les très chers hôtels, car les bons auront mis en place toute la stratégie nécessaire à la réservation avant J0.

    Quand un hôtel s’engage sur son propre site ou au téléphone à toujours pratiquer le prix le moins en cher (à conditions égales) même s’il est inférieur à celui que le client avait initialement réservé, le client n’a plus besoin de prendre des risques en jouant les chasseurs de primes. La fidélisation de la clientèle passe par un comportement "fair" vis-à-vis du client comme par exemple ne pas le prendre pour un gogo.

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »