vendredi 3 février 2023

Ouverture du restaurant NONOS par Paul Pairet à l’Hôtel de Crillon le mercredi 25 janvier

 

Ouvrir un nouveau restaurant, c’est un lever de rideau sur l’acte suivant. Une histoire inédite qui s’aventure, une complicité qui s’installe. Voilà sûrement pourquoi l’Hôtel de Crillon a choisi Paul Pairet, l’un des chefs les plus incarnés de la scène internationale pour lancer prochainement NONOS.

Avec d’abord ce plaisir de retrouver Pairet à Paris, la ville d’avant ses aventures culinaires à Shanghai, la ville d’avant les étoiles, la ville de cœur et, au cœur de la ville, l’Hôtel de Crillon dont la première élégance est de toujours croire aux possibles. A commencer par celui d’une rencontre. Rencontre, place de la Concorde, entre un grand chef contemporain et une adresse de légende pour imaginer ensemble une table dans l’inattendu et dans l’envie.

Il y a donc désormais NONOS.

Un lieu né d’une intuition. Celle de renouer, en 2023, avec l’énergie d’un genre dont les palaces firent la superbe : le grill. Comme se plaît à le dire Paul Pairet : Rien qu’à la prononcer, cette petite syllabe met le cœur en joie, l’appétit sur ressort et le sourire aux lèvres. NONOS dans cet élan. Hors mode, hors miroir. Une table imaginée comme une salle à manger d’aujourd’hui, vivante, citadine, avec, les jours comme les soirs, ceux de l’hôtel retrouvant ceux de la ville.

Quel confort, quel décor ?

Plutôt que de les révéler, vous dire qu’ils ont été pensé pour que le public et Paris se les approprient car c’est d’abord le talent conjugué de ces deux-là qui en fait l’allure. Un rendez-vous complice, disponible avec des nourritures du même pli. Gourmandes, essentielles, conniventes, ravies de nourrir.

Paul Pairet a voulu une carte pleine de ces recettes qu’il aime à avouer « heureuses. » Des recettes qui procèdent du plaisir, qui en ont le bon sens et les mots simples. La chance d’un grill au palace est de pouvoir en dérouler toute l’ampleur et le panache. A l’Hôtel de Crillon, encore mieux ! NONOS invente et invite un grill à la française pour y faire valser l’extra dans l’ordinaire, le canaille et le bourgeois, le rétro qui régale et le classique qui enchante.

Sens de la saison, produits originels, cuisson intègre, dressage chic, ne pas singer les artifices, voilà le menu du NONOS.

Son humilité, son ambition. sa diablerie, son évidence.
Il y a les œufs mimosa, la belle nature des hors d’œuvres, le beurre d’escargots et la soupe à l’oignon. Il y a le gigot tranché en direct et le homard grillé, le poulet rôti et la saucisse purée, le bar entier et la grosse sole meunière, la côte de bœuf épaisse et la fine entrecôte, des beaux gestes en salle et l’attention d’un pain maison aux truffes. A leur suite, les fromages et les desserts, les soufflés chocolat, Grand Marnier, passion, le riz au lait ou encore le baba au rhum ...

Il y a surtout une cuisine moderne d’être intemporelle, une table qui s’en re- mette à vos désirs, se rappelle au bon goût d’offrir large et libre choix, s’oblige à ce luxe d’un repas comme il vous plaira. Déjeuner, dîner selon son appétit, son humeur, le temps qu’on y accorde, le ton de la conversation, le ciel qu’il fait dehors et toujours le talent de ceux qui vous accompagne.

Une aventure qui ne serait pas tout à fait complète sans la jolie surprise d’une seconde adresse qui prolonge NONOS : comestibles

C’est son garde-manger, sa cantine complice, son comptoir- épicerie en même temps que la récréation gourmande de l’Hôtel de Crillon. Du côté de celui-ci, on découvrira l’audace d’un chic deli, d’une classe de snack, d’un « sur le pouce », où, matin - minuit, chacun viendra détendre son appétit, taquiner sa faim et même remplir son chez soi en fréquentant au meilleur des fruits de mer, des charcuteries, des poissons fumés, des fromages, des pâtisseries, on en passe que l’on oubliera bientôt pas.

Fidèle à l’esprit d’un palace toujours en mouvement, l’Hôtel de Crillon accueille Paul Pairet et ses deux nouvelles maisons. L’une et l’autre pressées de tenir leurs promesses, de partager leurs envies, impatientes de vous rencontrer.

Nonos et Comestibles par Paul Pairet – Hotel de Crillon, A Rosewood Hotel
10, place de la Concorde – Paris 8e

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/18854 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/18854.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Simplement communiquer ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination (...) En savoir plus »