samedi 26 novembre 2022

Sondage GreenGo : pour 86% des Français.es, l’impact environnemental est désormais un critère déterminant dans les choix de voyage

 

GreenGo a mené un sondage auprès de 1417 personnes, afin de comprendre le rapport des voyageurs à l’environnement et au tourisme durable. [1]

Le 27 septembre prochain mettra à l’honneur la journée mondiale du tourisme articulée autour de la thématique “repenser le tourisme”. Une question que se posent de nombreux acteurs du secteur qui cherchent à la fois à améliorer l’expérience des voyageurs, mais aussi à travailler sur des leviers environnementaux. À cette occasion, la start-up GreenGo, plateforme française alternative à Airbnb et Booking pour réserver des logements de vacances éco-responsables, a interrogé plus de 1 400 personnes pour comprendre leur rapport au tourisme durable.

L’environnement : une préoccupation de plus en plus présente dans les choix des voyageurs, également influencés par les récents événements climatiques

Comme en témoignent les excellents chiffres de l’été, après la crise du Covid-19, les Français.es ont été nombreux à reprendre le goût du voyage : 35 millions de Français.es sont partis en vacances selon les chiffres du ministère). Cependant, dans un contexte de prise de conscience climatique, les préoccupations environnementales des voyageurs s’invitent sur le marché du tourisme, qui représente près de 8% émissions mondiales de gaz à effet de serre. La preuve en est selon le sondage réalisé par la start-up GreenGo : l’impact environnemental est devenu un critère de choix significatif dans le voyage, et les événements climatiques récents ont accru cette prise de conscience.

86% des interrogés estiment en effet que l’impact environnemental est un critère de choix déterminant dans leur voyage aujourd’hui, 38% des interrogés le jugeant même “tout à fait déterminant”. Seuls 14% des sondés ne considèrent pas cet élément dans l’organisation de leurs vacances.

Les événements climatiques estivaux (sécheresse, canicule…) ont eu une forte influence en termes de prise de conscience, 52% des interrogés déclarant être beaucoup plus enclins qu’avant à privilégier des voyages éco-responsables, en lien avec ces événements. Un sentiment renforcé chez les jeunes notamment (61% chez les 18-24 ans).


Définition du tourisme éco-responsable : un ensemble de choses selon les interrogés, des transports aux logements

Des velléités de tourisme plus éco-responsable chez les voyageurs donc, mais comment définir ce concept ? Par un ensemble de choses d’après les Français.es, qui le caractérisent en premier lieu par “un transport à faible impact carbone” (36% le citent en 1er) mais aussi par un respect de

l’environnement sur place (24% le citent en premier) et par le choix d’un logement respectueux de la planète (17% le citent en 1er, 60% en 2e ou 3e choix). Le transport bas carbone est prépondérant en particulier pour les jeunes : les 18 - 34 ans sont en effet 46% à le citer en 1er lieu, contre seulement 21% pour les plus de 65 ans.

Voyager sans polluer : le transport pose (un gros) problème

Le transport est effectivement au cœur du sujet, lui qui pèse près de 77% des émissions du tourisme français, selon l’ADEME. Repenser le tourisme, c’est aussi repenser le voyage dans sa globalité, et les Français.es en ont conscience. Hélas, c’est également le cœur du problème pour une large majorité de voyageurs lorsqu’il s’agit de voyager plus éco-responsable : 71% des interrogés déclarent en effet rencontrer des difficultés à trouver des options de transport éco-responsables (et 82% chez les 18-24 ans). Des difficultés se font également sentir dans le choix de la destination (39% des interrogés), mais aussi concernant les logements (33% des sondés).

Quant aux freins principaux à des voyages éco-responsables, ils sont en réalité nombreux sans faire l’unanimité et varient selon les voyageurs. 34% des interrogés citent en effet le prix en frein principal, quand 29% mentionnent une irrépressible envie de partir loin. 23% des sondés déplorent plutôt un manque d’offres ou de choix, tandis que 12% soulignent un manque de praticité.


L’impact environnemental est désormais un critère de choix significatif dans le voyage, et les événements climatiques récents semblent avoir joué un rôle dans cette prise de conscience. Le transport est un facteur dominant - en particulier chez les 18-34 ans - bien que celui-ci soit également le principal frein, à cause d’un manque d’offres ou de praticité pour rejoindre sa destination mais aussi à cause du prix. L’hébergement pose également problème, et c’est d’ailleurs pour cela que nous avons lancé GreenGo il y a 1 an et demi, Guillaume Jouffre, co-fondateur de GreenGo.

Des voyageurs majoritairement prêts à partir moins loin pour limiter leur impact

Malgré ces difficultés et ces freins, quels efforts les Français.e sont-ils prêts à faire pour limiter de leurs voyages ? 60% des sondés sont prêts à partir moins loin pour limiter leur impact, signe de la démocratisation des connaissances en termes d’impact carbone des voyages lointains, mais aussi d’un contexte sanitaire qui a ravivé la flamme du voyage local.

Près de 43% des interrogés se déclarent également prêts à augmenter leur temps de trajet pour privilégier des options éco-responsables. Une idée qui ne fait pas l’unanimité entre les générations, puisque 61% des 18-24 ans sont prêts à faire cet effort, contre seulement 41% pour les 50-65 ans et 36% pour les plus de 65 ans. Enfin, 43% des voyageurs sont également prêts à partir moins souvent, mais seulement 19% sont prêts à payer plus cher.

À propos de GreenGo
Lancée en Février 2021, GreenGo est une plateforme française de réservation d’hébergements éco-responsables qui se veut être l’alternative française et équitable aux traditionnels sites de réservations de logement. Fort du constat que le tourisme représente aujourd’hui plus de 8% des émissions mondiales de CO2, la startup à mission souhaite apporter la solution en faveur d’un tourisme plus local et plus responsable, pour le “moins loin et mieux”. Grâce à sa sélection de plus de 3000 logements écologiques et durables partout en France, GreenGo permet aux français soucieux de leur impact environnemental de profiter de séjours authentiques, parfois insolites, en accord avec leurs valeurs.
 

[1Etude réalisée entre le 16 et le 22 septembre, à partir d’un questionnaire auto administré en ligne, auprès d’un échantillons de 1417 personnes, âgées de + de 18 ans

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/18176 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/18176.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Simplement communiquer ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination (...) En savoir plus »