dimanche 14 août 2022

21e édition du baromètre senior des vacances par Europ Assistance - Les seniors, grands indécis des vacances d’été 2022

 

Données et enseignements clés :

  • En France, 68% des plus de 65 ans ont l’intention de partir en vacances cette année
  • Le budget moyen des seniors est 1859 € (+1,7%) pour une durée de vacances similaire à 2021 (2,4 semaines)
  • Les craintes liées au Covid s’estompent avec seulement 22% des seniors français inquiets quant à leurs projets de voyage (-26pts vs 2021), loin derrière la moyenne des Français (37%)
  • Les seniors sont les plus indécis : 35% n’avaient pas encore choisi leur destination, et 58% n’avaient pas encore réservé.
  • 26% des enfants passeront les vacances avec leurs grands-parents
  • La France reste la destination estivale favorite des seniors français

Europ Assistance dévoile pour la 21e année consécutive les résultats de son Baromètre annuel des vacances. Mené par Ipsos, Europ Assistance se penche notamment sur l’évolution des habitudes de vacances des seniors français (65 ans et plus) en 2022 dans un contexte de crise sanitaire mondiale qui bouleverse leurs habitudes de voyage.

Une volonté affirmée de partir en vacances pour une longue période

Après 2 ans de crise sanitaire, on constate une légère hausse des intentions de départ des seniors (68%, +2 pts vs 2021) qui restent cependant inférieures à la moyenne des Français (74%, +7 pts vs. 2021). Seuls 64% des répondants seniors se déclarent enthousiastes à l’idée de partir en vacances (vs 71% des Français).

Par ailleurs, à la date de l’enquête [1], les répondants seniors qui ont prévu de partir cet été étaient plus indécis que la moyenne des Français quant à leurs vacances. En effet, 35% d’entre eux n’avaient pas encore choisi leur destination (vs 23% des Français), 58% n’avaient pas encore réservé, et ¼ déclaraient même vouloir réserver à la dernière minute.

Alors que la durée moyenne des vacances des Français est estimée à 2,1 semaines, les seniors, eux, partiront plus longtemps, avec une moyenne de 2,4 semaines. Ils sont d’ailleurs 37 % à privilégier les longues vacances et à prévoir de partir 3 à 4 semaines cet été (contre seulement 28 % des Français). Une chose est sûre : les vacanciers seniors ne comptent pas diminuer la durée de leurs vacances d’été (seuls 10% des seniors l’envisagent vs 17% des Français).

Un budget alloué aux vacances encore en retrait par rapport à 2019

Malgré un budget en légère hausse par rapport à l’année dernière qui s’élève à 1859€ (+1,7%), le budget des seniors reste nettement en retrait par rapport à 2019 (-736€).

Bien que le nombre de seniors qui ne partent pas en vacances soit stable par rapport à 2021 (32%, -2 pts), les raisons pour lesquelles ils renoncent à partir ont changé : les préoccupations financières et relatives à leur état de santé semblent peser davantage que les risques et contraintes liées à la COVID-19.
En effet, 54% d’entre eux renoncent aux vacances faute de moyens, 18% pour faire des économies et 17% pour des raisons de santé.

Des craintes liées au Covid-19 moins fortes chez les seniors que chez la majorité des Français

L’inflation joue fortement sur l’envie de voyager pour 67% des seniors français (vs 71% des Français). Quant à la pandémie, elle passe au second plan avec seulement 51% des seniors qui déclarent que la Covid impacte leur désir de voyager (vs 49% des Français).

Si le contexte sanitaire reste une préoccupation, le baromètre montre une baisse des craintes liées à la Covid-19 avec seulement 22% des seniors français inquiets quant à leurs projets de voyage (-26 pts vs 2021) et 24% quant à leurs projets de loisirs (-28 pts vs 2021).
Concernant leur prochain voyage, bien que les inquiétudes des seniors concernant la pandémie arrivent en tête de leurs préoccupations, elles restent néanmoins bien inférieures à la moyenne des Français :

  • Flambée épidémique pendant le voyage : 41%, -20 pts (moyenne des Français : 46%),
  • Mise en quarantaine à l’étranger :38%, -17 pts (moyenne des Français : 43%).
  • Manque d’argent : 37%, +3 pts (moyenne des Français : 48%).
  • Impossibilité d’effectuer les activités habituelles à cause de la Covid : 35%, -28 pts (moyenne des Français : 47%)
  • Qualité des établissement médicaux sur le lieu de destination : 34%, -16 pts (moyenne des Français : 40%)
  • Vol/perte de quelque-chose d’important : 34%, -7 pts (moyenne des Français : 46%)
    Les seniors, bien que moins préoccupés, restent prudents et envisagent toujours d’éviter de voyager dans certains pays (74%, -9 pts), les croisières (59%, -17 pts), les lieux bondés (60%, -16 pts) et privilégient les destinations proches (55%, -14 pts).

Des vacances en France pour la majorité des seniors, mais des désirs d’ailleurs

La majorité des vacanciers français (56 %) prévoit de rester en France pendant leurs vacances. Une tendance à laquelle ne dérogent pas les seniors puisque 51 % d’entre eux font le même choix.

Les seniors qui voyageront en Hexagone mettront le cap sur le littoral avec en trio de tête des régions les plus attractives : la Nouvelle Aquitaine (22%, +1 pt), la région PACA (17%, -1pt), et la Bretagne (17%, -6 pts).

On observe un rebond significatif des voyages à l’étranger avec 34% des vacanciers seniors qui comptent partir à l’étranger (+16 pts vs 2021). Leurs destinations favorites cet été seront l’Espagne (12%, +5 pts), l’Italie (4%, =), le Portugal (3%, -2pts), la Grèce (3%, +2 pts) et l’Allemagne (3%, +3 pts).

Le littoral sera encore une fois le lieu préféré de 58% des vacanciers seniors. Les séjours en pleine nature continuent également de les attirer avec 21% des vacanciers seniors se rendant à la campagne (-9 pts) et 20% à la montagne (=).
On note un rebond des vacances itinérantes avec 23% des vacanciers seniors qui envisagent de partir à la découverte de multi-destinations (+ 7 pts), soit un record toute tranche d’âge confondue.

Même si le climat reste en tête (42%), ce sont le budget (40%, +9pts) et surtout les opportunités de loisirs (39%, +10 pts) qui sont les critères qui progressent le plus dans l’esprit des vacanciers seniors lors du choix de leur destination.

A quoi ressemblent les vacances d’été des seniors ?

Elles sont marquées par le besoin de repos (35%, +11 pts), de moments privilégiés avec leurs proches (35%, - 17 pts) et de découverte de nouvelles cultures (22%, +9 pts).
Ainsi, 82% des seniors français qui partiront cet été passeront leurs vacances en famille, dont 69% avec leur conjoint et 14% avec leurs enfants. Ils seront néanmoins 9% à partir avec leurs amis et 13% partiront seuls à l’aventure.

Les enfants de moins de 18 ans partent majoritairement en vacances avec leurs parents (60%) mais un quart d’entre eux profitent des vacances pour passer du temps avec leurs grands-parents (26%). Soit le taux le plus élevé du baromètre parmi tous les pays sondés (moyenne européenne  : 18%)

Côté hébergement, les vacanciers seniors optent en priorité pour l’hôtel (33%, +4 pts) ou la location saisonnière (33%, +3 pts). Par ailleurs, ils plébiscitent également les vacances chez la famille/les amis bien que moins populaires qu’en 2021 (32%, - 7 pts).

Côté transport, tout comme la majorité des Français (73%) et en dépit de la hausse significative du prix du carburant, la voiture sera le moyen de transport privilégié pour 74% des vacanciers seniors (-3 pts vs 2021) mais le choix de l’avion est en nette hausse (18%, +8 pts vs 2021) et le train reste stable avec 14% d’adeptes.

Un retour des voyages à la normale ?

Si la pandémie a obligé tous les Français à changer leurs habitudes de voyage, les répondants seniors imaginent garder à terme certaines habitudes.
Ainsi, 41% pensent continuer à privilégier des destinations plus proches, 40% à s’assurer davantage avec une assurance voyage et 34% réduire leur budget vacances.
De nombreux seniors français sont partagés quant à l’avenir des voyages dans des “conditions normales”, sans masque ni test. Bien que pour 16% des seniors (+7 pts vs 2021) cela semble un dessein impossible, 23% d’optimistes pensent que la situation reviendra à la normale d’ici la fin de l’année, 30% en 2023 et 31% en 2024 et au-delà.

JPEG

Méthodologie
L’édition 2022 du Baromètre des vacances d’Europ Assistance et d’Ipsos a été réalisée dans 15 pays dont les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l’Italie, la France, l’Espagne, la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, le Portugal, la Belgique, la Pologne, la République Tchèque, la Thaïlande et l’Australie. Dans chaque pays, 1 000 consommateurs âgés de 18 ans et plus ont participé à un questionnaire en ligne. L’enquête a été menée entre le 26 avril et le 16 mai et portait sur les projets de vacances et les préférences de voyage des consommateurs

À propos d’Europ Assistance
Fondée en 1963, Europ Assistance, l’inventeur du concept d’assistance, accompagne ses clients dans plus de 200 pays et territoires grâce à un réseau de 750 000 partenaires agréés et 40 centres d’assistance. Notre mission est d’apporter aux personnes et aux entreprises des solutions adaptées à toute situation d’urgence ou de la vie quotidienne – n’importe où, n’importe quand. Europ Assistance fournit des services d’assistance routière, d’assistance et d’assurance voyage, ainsi que des services d’assistance personnelle comme l’accompagnement des seniors, la protection de l’identité numérique, la télémédecine et la conciergerie. La volonté de ses 10 000 employés est d’être l’entreprise d’assistance la plus fiable au monde.
À propos d’Ipsos
Ipsos est l’un des leaders mondiaux des études de marché et des sondages d’opinion, présent dans 90 marchés et comptant plus de 18 000 collaborateurs. Nos chercheurs, analystes et scientifiques sont passionnément curieux et ont développé des capacités multi-spécialistes qui permettent de fournir des informations et des analyses poussées sur les actions, les opinions et les motivations des citoyens, des consommateurs, des patients, des clients et des employés. Nos 75 solutions s’appuient sur des données primaires provenant de nos enquêtes, de notre suivi des réseaux sociaux et de techniques qualitatives ou observationnelles. Notre signature « Game Changers » résume bien notre ambition d’aider nos 5 000 clients à évoluer avec confiance dans un monde en rapide évolution. Créé en France en 1975, Ipsos est coté à l’Euronext Paris depuis le 1er juillet 1999. L’entreprise fait partie des indices SBF 120 et Mid-60 et est éligible au service de règlement différé (SRD). ISIN code FR0000073298, Reuters ISOS.PA, Bloomberg IPS:FP
 

[1Enquête conduite du 26 avril au 16 mai 2022

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/17890 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/17890.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Simplement communiquer ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination (...) En savoir plus »