lundi 8 août 2022

Etude IFOP pour Voyage avec Nous - Été 2022 : la charge mentale ne prend pas de vacances

 

Les chiffres clés de l’étude

66% des Françaises disent en avoir fait plus cette année que leur conjoint dans l’organisation des voyages et des vacances contre 34% des hommes qui ont le même sentiment
48% d’entre elles se chargent seules du choix de l’hébergement contre 26% des hommes
54% des femmes préparent les repas en vacances contre 24% des hommes
58% des hommes se chargent de conduire sur le trajet des vacances contre 18% des femmes
53% des femmes assument personnellement le ménage et l’entretien du lieu de villégiature contre 15% des hommes
78% des Françaises préparent les valises des enfants et 75% nettoient leur linge
41% des femmes se sont déjà disputées avec leur conjoint car il ne s’impliquait pas assez dans la préparation des vacances

Organisation des vacances 2022 : 66% des femmes en ont fait plus que leur conjoint

Anticiper les vacances, choisir la destination, réserver les lieux d’hébergement… Les deux tiers des Françaises partant en couple cette année déclarent en avoir fait plus que leur conjoint dans la préparation des congés estivaux.
JPEG

  • Parmi elles, 43% estiment même en avoir fait « beaucoup plus » quand elles ne sont que 7% à juger s’être impliquées un peu moins ou beaucoup moins. Du point de vue de la gent masculine, le constant est quelque peu différent : si seulement un tiers (34%) des hommes interrogés disent en avoir fait plus que leur conjointe, ils sont 53% à affirmer qu’ils ont pris une part égale alors qu’à peine plus du quart des femmes (27%) ont bénéficié de cette égalité dans la préparation.
  • En cela, les vacances 2022 s’inscrivent dans l’exacte continuité des précédentes : d’une manière générale, 67% des femmes interrogées par l’IFOP indiquent que c’est à elles que revient habituellement la responsabilité de se préoccuper de la préparation des congés estivaux au sein du couple.

Les femmes en première ligne… sauf pour conduire

La charge mentale liée à la mise en place des vacances pèse plus sur les femmes que sur les hommes dans les différents aspects relevant de leur préparation.
JPEG

  • 56% des femmes (31% des hommes) sont à l’origine du processus, 48% (26% des hommes) s’occupent de réserver le lieu d’hébergement et 37% (26% des hommes) gèrent le choix de la destination et du trajet.
  • Le seul point où apparait un semblant d’équilibre est celui qui concerne l’achat des billets de transport, 50% des femmes et 44% des hommes déclarant assumer personnellement cette tâche.
  • Un domaine échappe à ce constat : lorsqu’il s’agit de conduire la voiture pour amener la famille sur le lieu de villégiature, c’est l’homme qui prend le plus souvent le volant. Ils sont en effet 58% à dire que ce sont eux qui conduisent tandis que seulement 18% des femmes assurent elles-mêmes le trajet.

Sur place, le train-train quotidien continue

En vacances comme à la maison, la gestion des tâches ménagères demeure en majeure partie à la charge des femmes.

JPEG

  • Elles sont ainsi plus de la moitié (54%) à préparer les repas (24% des hommes disant le faire), 50% à faire les courses (22% des hommes s’en chargeant) ou encore 53% à assurer l’entretien du lieu de villégiature contre seulement 15% des hommes qui s’en acquittent principalement.
  • Lorsque les décisions ne sont pas prises à deux, les femmes sont à l’initiative plus que les hommes lorsqu’il s’agit de choisir les lieux où manger (28% contre 19%), tenir le budget familial (49% contre 33%) et même engranger souvenirs et photos (53% contre 29%).

Des pères bien moins concernés…

Les marqueurs de l’inégale répartition des tâches sont considérablement plus frappants dès lors qu’il s’agit de s’occuper des enfants, de veiller à ne rien oublier de ce qui leur sera indispensable ou utile sur place ou bien de planifier leurs activités quotidiennes en vacances.

  • 78% des mères en couple partant avec leurs enfants se chargent de faire leurs valises contre 10% des pères. Elles sont également plus nombreuses (79%) à se préoccuper d’acheter des vêtements adaptés aux vacances, de prévoir les jeux qu’ils emporteront avec eux (56%) et de garnir la trousse à pharmacie (86%).
  • Sur place, les trois quarts (75%) d’entre elles assument le nettoyage du linge des enfants (une « corvée » dont seul un homme sur dix indique se charger principalement) et plus de la moitié préparent les repas, se préoccupent du suivi éducatif et organisent les différentes activités auxquels participe leur progéniture. Autant d’items pour lesquels moins de 20% des hommes indiquent s’investir plus que leur conjointe.

Brouilles et embrouilles

JPEG

L’inégale répartition de la charge mentale liée à l’organisation des vacances est source de tension au sein des couples : 42% des Françaises et des Français se sont déjà disputés pour cette raison.

  • Près de la moitié des femmes (47%) disent ainsi s’être déjà disputées avec leur conjoint (lesquels sont 38% à l’indiquer également) lors de la préparation de leurs vacances. Des brouilles qui surviennent plus particulièrement parce que le/la partenaire ne prend pas sa part dans l’organisation des congés (4 femmes sur 10 soulignent cette raison), parce qu’il/elle ne sait pas organiser un voyage (constat exprimé par un tiers des femmes et un peu plus d’un quart des hommes) ou bien qu’il/elle n’a pas réservé à temps trajets ou activités.
  • Certains sujets de discorde sont directement liés à une vision très différente de ce doivent être les congés : un quart (26%) des femmes et des hommes interrogé(e)s se sont déjà disputés avec leur conjoint(e) parce qu’ils n’apprécient pas le même type de vacances ou bien parce que l’un ne veut pas partir au même endroit que l’autre. Enfin, le non-respect du budget initialement prévu pour les vacances a déjà entrainé des dissensions chez près d’un tiers (30%) des couples.

Le point de vue de François Kraus, directeur du pôle « Genre, sexualité et santé sexuelle » à l’IFOP

Cette enquête montre que les vacances, qu’il s’agisse de leur préparation ou de leur déroulement, n’échappent pas au privilège de genre qui veut que les hommes en fassent globalement moins que les femmes dans la plupart des tâches liées à la vie de couple et aux enfants. Même en congés, c’est à elles qu’il revient très majoritairement d’anticiper, de préparer et de gérer, à l’exception de la conduite de la voiture familiale qui demeure une chasse gardée masculine. En ce sens, il apparaît clairement que les femmes ne sont jamais autant en vacances que les hommes puisque durant cette période, pourtant associée à la détente et au repos, elles subissent toujours les inégalités de répartition des tâches déjà vécues au quotidien tout le reste de l’année. Malgré la plus grande disponibilité du conjoint, la trêve estivale ne parvient donc pas à rompre les modèles conjugaux et familiaux inégalitaires.

Étude Ifop pour Voyage Avec Nous réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 22 au 24 juin 2022 auprès de 1 099 personnes en couple, issues d’un échantillon de 1 503 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Le rapport complet de cette étude est consultable sur https://www.voyageavecnous.fr/wp-content/uploads/2022/07/etude-IFOP-voyageavecnous-charge-mentale-femmes-vacances.pdf

A propos
VoyageAvecNous : est un média voyage indépendant qui offre aux voyageurs de trouver de multiples informations pour organiser leurs escapades. Itinéraires, guides et conseils pour les visites.
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/17889 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/17889.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Simplement communiquer ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination (...) En savoir plus »