lundi 8 août 2022

Charentes tourisme : bilan de la fréquentation du 1er semestre 2022

 

Évolution des nuitées totales

Sur les 6 premiers mois de l’année, la fréquentation est en hausse de +30% par rapport à 2021 et retrouve le même niveau d’activité que 2019.

Ces résultats s’expliquent par une forte augmentation des nuitées durant le printemps (avril à juin) en raison notamment des restrictions liées à la pandémie l’an passé. De surcroît, en comparaison à 2019, les nuitées ont progressé de +5% sur l’avant saison grâce à de très bons niveaux de fréquentation lors des premiers temps forts de la saison (+30% lors du week-end de Pâques, +10% à l’Ascension).

  • Par rapport à 2021, les nuitées progressent de +30% dans les deux départements.
  • En comparaison à 2019, la tendance est plus favorable en Charente-Maritime avec une fréquentation stable, tandis qu’en Charente, la fréquentation est en baisse de -15%.

Les Charentes

1er semestre (S1) : +30% / 2021 (stable / 2019)

  • Janvier – mars : +5% / 2021 (stable / 2019)
  • Avril – juin : +45% / 2021 (+5% / 2019)

Charente-Maritime

S1 : +30% / 2021 (stable / 2019)

  • Janvier – mars : stable / 2021 (stable / 2019)
  • Avril – juin : +45% / 2021 (stable / 2019)

Charente

S1 : +30% / 2021 (-15% / 2019)

  • Janvier – mars : +15% / 2021 (-15% / 2019)
  • Avril – juin : +45% / 2021 (-10% / 2019)

Évolution des nuitées françaises

En Charentes, la fréquentation française au 1er semestre progresse de +20% par rapport à l’an passé (+5% / 2019). Les tendances sont sensiblement identiques en Charente-Maritime (+20% / 2021 ; stable / 2019). En Charente, les nuitées françaises progressent de +10% par rapport à 2021 (-10% / 2019).
En comparaison à 2021, l’évolution des nuitées françaises est plus favorable sur les territoires insulaires et littoraux (+20%) que sur les territoires intérieurs (+10%) grâce à de très bons résultats de fréquentation en avant saison.
Par ailleurs, la fréquentation française sur les îles retrouve le même niveau que 2019. La diminution de la fréquentation française est moins forte sur les territoires littoraux (-5%) comparée à celle observée sur les territoires intérieurs des Charentes (-15%).
Les clientèles néo-aquitaines sont les plus présentes sur les deux départements. La Charente attire une proportion plus importante de clientèles locales que la Charente-Maritime (38% contre 25%). En Charente, le podium reste inchangé entre l’ensemble du 1er semestre et l’avant-saison. A l’inverse, en Charente- Maritime, les franciliens deviennent le 1re clientèle du territoire lors de l’avant saison (25%), suivie par la clientèle régionale (23%).

Les Charentes

1er semestre (S1) : +20% / 2021 (+5% / 2019)

  • Janvier – mars : -5% / 2021 (+5% / 2019)
  • Avril – juin : +30% / 2021 (stable / 2019)

Charente-Maritime

S1 : +20% / 2021 (stable / 2019)

  • Janvier – mars : -5% / 2021 (+5% / 2019)
  • Avril – juin : +30% / 2021 (stable / 2019)

Charente

S1 : +10% / 2021 (-10% / 2019)

  • Janvier – mars : stable / 2021 (stable / 2019)
  • Avril – juin : +20% / 2021 (-15% / 2019)

Zoom par territoire

Évolution par rapport au 1er semestre
Evolution / 2019 Evolution / 2021
Littoral [1] -5% +20%
Insulaire [2] = +20%
Intérieur Charente- Maritime  [3] -20% +15%
CDA Charente  [4] -15% +10%
CDC Charente [5] -15% +5%

En raison des débords, le cumul des zones n’est pas égale au département. La moyenne des évolutions des infra-zones n’est donc pas
possible pour une analyse pertinente.

Évolution des nuitées étrangѐres

En Charentes, les nuitées étrangères doublent par rapport à 2021, et se maintiennent au même niveau que 2019 sur le 1er semestre grâce à la venue des clientèles européennes. En comparaison à 2019, les tendances sont plus favorables en Charente-Maritime (+5%) qu’en Charente (-15%).
A l’instar des nuitées totales, c’est notamment sur l’avant saison que les progressions sont les plus importantes (× 2,4 sur l’avant saison contre +45% sur les mois de janvier à mars / 2021).
Il est à noter le retour de la clientèle britannique, qui redevient la principale clientèle des Charentes au 1re semestre 2022. L’Allemagne et l’Espagne complètent ce podium. Sur l’avant saison, les Pays-Bas se hissent à la 3e position.

Origine des nuitées

Les Charentes

1er semestre : +100% / 2021 (stable / 2019)

  • Janvier – mars : +45% / 2021 (-20% / 2019)
  • Avril – juin : +140% / 2021 (+5% / 2019)

Charente-Maritime

S1 : +115% / 2021 (+5% / 2019)

  • Janvier – mars : +45% / 2021 (-15% / 2019)
  • Avril – juin : +155% / 2021 (+15% / 2019)

Charente Maritime

S1 : +115% / 2021 (+5% / 2019)

  • Janvier- mars : +45% / 2021 ( 15% / 2019)
  • Avril - juin : +155% / 2021 (+15% / 2019)

Principaux marchés étrangers Evol / 2019 Evol / 2021
Royaume-Uni +5% × 5,2
Allemagne -20% × 2,6
Belgique +5% +75%
Espagne -10% +15%
Pays-Bas +15% × 2,8

Charente

S1 : +75% / 2021 (-15% / 2019)

  • Janvier – mars : +45% / 2021 (-25% / 2019)
  • Avril – juin : +110% / 2021 (-10% / 2019)

Principaux marchés étrangers Evol / 2019 Evol / 2021
Royaume-Uni -5% × 3,6
Espagne -25% =
Pays-Bas -15% × 2,7
Allemagne -60% +75%
Belgique -30% +25%

MÉTHODOLOGIE et lexique – Données issues du dispositif Flux Vision Tourisme - Orange
Définition d’un touriste : Personne qui n’est ni résidente, ni habituellement présente dont, la zone d’observation n’est pas sa zone de résidence (zone de présence majoritaire sur laquelle la personne doit passer au moins 22 nuits) et qui a été vue de manière non récurrente sur cette zone : au maximum sur 4 semaines (au moins une fois par semaine) sur les 8 dernières semaines.
Le segment « touristes » comprend les touristes « classiques » de loisirs et d’affaires, ainsi que d’autres types de population qui répondent à la définition : transporteurs routiers qui passent la nuit dans le département, saisonniers ou personnes en mission professionnelle de moins de 22 nuits dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie ou le tertiaire.
Attention ! Les touristes des Charentes n’incluent pas les touristes de Charente-Maritime qui vont en séjour en Charente ou inversement. Par contre, les touristes de Charente- Maritime intègrent ceux venant de Charente ou inversement. Les résultats de chaque département ne sont donc pas la somme de ceux à l’échelle des Charentes.

 

[1CA La Rochelle, CA Royan Atlantique, CA Rochefort Océan, CC Bassin de Marennes

[2Ile d’Oléron, Ile de Ré

[3Aunis, Haute-Saintonge, Saintonge Romane, Vals de Saintonge

[4CA Grand Angoulême, CA Grand Cognac

[5Charente Limousine, La Rochefoucauld- Porte du Périgord, Rouillacais, Ruffécois, Sud Charente

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/17877 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/17877.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Simplement communiquer ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination (...) En savoir plus »