mardi 28 juin 2022

Vacances d’été : 4 Français sur 10 pourraient changer leurs projets de vacances à cause de la hausse des prix

 

Selon le 2e baromètre international de la confiance dans les voyages, 79 % des Français partiront en vacances cet été. Si la confiance dans les voyages repart à la hausse, près de 7 Français sur 10 prévoient de rester en France pour leurs vacances, malgré la levée des restrictions liées au Covid-19.

Alors que le monde commence à sortir des restrictions liées au Covid-19, un nouvel obstacle d’ordre financier est apparu, imposant de nouvelles contraintes aux ménages. Selon la première édition estivale du baromètre de la confiance dans les voyages, la situation économique incertaine constitue le principal défi pour les voyageurs cet été.

L’étude, réalisée par OpinionWay pour le compte d’Allianz Partners, a interrogé 9 107 personnes en Autriche, en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas, en Suisse, au Royaume-Uni et aux États-Unis. L’étude avait pour but d’obtenir un aperçu de la confiance des consommateurs dans les voyages avant la période des vacances d’été 2022 et d’identifier les principaux défis auxquels les voyageurs seront confrontés cet été.

Alors que l’impact de la pandémie sur la vie quotidienne semble s’atténuer dans la plupart des pays du monde, l’étude révèle que la confiance dans la capacité à voyager est en hausse (77 %) par rapport à l’hiver dernier (58 %). Toutefois, la moitié des personnes interrogées (50 %) déclarent que l’augmentation probable du coût des voyages pourrait les pousser à revoir à la baisse leurs escapades estivales cette année. De même, près de la moitié (47 %) disent que l’état de leurs finances personnelles pourrait les obliger àrevoir àla baisse leurs ambitions pour leurs vacances d’été. Quant à ceux qui ne prévoient pas de vacances d’été cette année, la principale raison invoquée est qu’ils ne peuvent pas se le permettre, en raison de l’augmentation du coût de la vie et des voyages.

L’inquiétude liée à la crise sanitaire actuelle constitue le deuxième obstacle susceptible d’empêcher le bon déroulement des vacances d’été (45 %). Elle précède les préoccupations liées à la situation géopolitique en Ukraine (42 %), ainsi que les obligations personnelles (43 %) et professionnelles (32 %).

Le boom des « staycation », une tendance qui perdure

Le Covid-19 a contraint de nombreux pays à fermer leurs frontières et par conséquent, les personnes désireuses de partir en vacances ont été contraintes de rester dans leur pays de résidence. Le manque de voyage à l’étranger a créé un attrait pour les pays d’origine et cette tendance s’installe, malgré la réouverture des frontières. L’Italie (81 %), l’Espagne (75 %) et les États-Unis (67 %) montrent la voie, la plupart des personnes interrogées prévoyant de voyager dans leur pays pour leurs vacances d’été cette année. En Autriche (58 %) et en Suisse (57 %), les personnes interrogées envisagent avant tout de voyager à l’étranger.

Le budget joue un rôle important dans les intentions de voyage : près de la moitié (43 %) des personnes interrogées qui ne prévoient pas de quitter leur pays le citent comme principale raison. Plus d’un quart (27 %) disent ne pas pouvoir voyager à l’étranger en raison de la hausse des prix et 16 % préfèrent économiser leur argent.

L’impact du coût de la vie sur le budget des vacances d’été

Le budget moyen prévu par les Américains pour leurs vacances d’été cette année est de loin le plus élevé, avec 3 061 euros (3 222 dollars). Toutefois, plus de la moitié d’entre eux (57 %) déclarent que la hausse des prix pourrait les obliger à revoir leur budget pour dépenser moins. Si la quasi-totalité des Espagnols et des Italiens reconnaissent l’importance des vacances d’été, ils déclarent les budgets les plus bas, à 1 585 € et 1 607 € respectivement. Dans ces pays, la crainte de l’inflation est également élevée, deux tiers (66 %) des personnes interrogées en Espagne et plus de la moitié en Italie (59 %) déclarant qu’elle aura probablement un impact négatif sur leurs vacances cet été. Les Français quant à eux prévoient un budget moyen de 1 890 euros, soit 660 euros de plus que le montant estimé pour les vacances de fin d’année 2021.

La détente, objectif numéro un des vacances d’été

Alors que le monde est confronté à des crises sanitaires, géopolitiques et économiques, il n’est pas surprenant que les personnes interrogées dans tous les pays, à l’exception de l’Espagne, citent la détente et le repos comme principaux souhaits pour leurs vacances d’été. En Espagne, la plupart des répondants (48 %) espèrent aller à la plage ou en bord de mer.

Les Américains sont les plus nombreux à déclarer vouloir rendre visite à leur famille et à leurs amis (28 %). Ils sont également plus nombreux en envisager leurs vacances pour faire du shopping (19 %), tout comme les Néerlandais (19 %). Les Autrichiens, quant à eux, sont les plus sportifs, 14 % d’entre eux souhaitant profiter de leurs vacances pour pratiquer un sport ou un hobby.

Zoom sur la france

  • 50 % des personnes interrogées considèrent que leur situation financière pourrait avoir un impact sur leurs projets de voyage
  • Le budget moyen dédié à ces vacances est de 1 890 euros (+ 660 euros par rapport aux vacances d’hiver)
  • 41 % prévoient de partir en vacances quelle que soit la situation économique
  • 55 % des Français recherchent des vacances relaxantes cet été
  • Seulement 26 % des Français prévoient de partir à l’étranger
  • Les Français adoptent massivement la tendance du « staycation » avec 64 % des Français qui prévoient de voyager en France

Joe Mason, Directeur Marketing Voyages, chez Allianz Partners, a déclaré : Je suis ravi de partager les résultats de la deuxième édition du baromètre de confiance dans les voyages, la première où nous nous concentrons sur la période des vacances d’été avec cette étude internationale. La confiance dans la capacité à voyager cet été est largement établie dans tous les pays interrogés et c’est une bonne nouvelle. Les vacances d’été sont extrêmement importantes et constituent un moment précieux pour prendre du temps pour se détendre et se rapprocher de sa famille et de ses proches. Alors que nous entrons dans le premier été après trois ans de restrictions de voyage dues au Covid, il est particulièrement intéressant de voir que la pandémie n’est plus la principale préoccupation des vacanciers. Cependant, les « staycation » qui sont devenues si populaires pendant la pandémie - semblent être une tendance qui va perdurer pour de nombreuses personnes qui font face à l’augmentation du coût de la vie et des voyages.

Ce type d’étude nous permet de bien comprendre le comportement des consommateurs et est extrêmement important pour Allianz Partners, car cela nous permet de nous ass urer que nous fournissons des services qui répondent aux besoins en constante évolution de nos clients et que nous sommes à l’écoute de leurs préoccupations.

Méthodologie de l’étude
L’étude a été réalisée sur un échantillon de 9 107 personnes, en France (1 019 personnes), en Allemagne (1 020 personnes), au Royaume-Uni (1 012 personnes), en Italie (1 025 personnes), en Espagne (1 015 personnes), aux Pays-Bas (1 003 personnes), en Autriche (1 003 personnes), en Suisse (1 005 personnes) et aux Etats-Unis d’Amérique (1 005 personnes). Les échantillons ont été constitués selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de région de résidence et de taille d’agglomération en France, de sexe, d’âge, de région et de revenu dans les autres pays.
Les entretiens ont été réalisés à l’aide d’un questionnaire auto-administré en ligne via le système CAWI (Computer Assisted Web Interview).
Les entretiens ont été réalisés entre le 3 et le 11 mai 2022.

A propos d’Allianz Partners
24h/24 et 365 jours par an, Mondial Assistance, Allianz Assistance et Allianz Travel interviennent partout dans le monde pour apporter à leurs clients entreprises et particuliers, des solutions d’assistance dans les domaines de l’automobile, du voyage, des loisirs, de la mobilité, de l’habitat, de l’emploi, de la santé et des services aux personnes. Mondial Assistance, Allianz Assistance et Allianz Travel sont des marques commerciales d’Allianz Partners.
Allianz Partners est l’un des leaders mondiaux B2B2C, dans les domaines de l’assistance, de l’assurance voyage, la santé à l’international et l’assurance automobile. Le groupe compte plus de 19 800 salariés dans 75 pays, parlant 70 langues et traitant 64 millions de dossiers chaque année, protégeant clients et salariés dans le monde entier.
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/17716 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/17716.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Simplement communiquer ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination (...) En savoir plus »