mardi 24 mai 2022

Booking[.]com révèle les tendances qui façonneront les voyages durables en 2022 et précise comment la plateforme accompagne les établissements dans leur transition

 

Booking.com révèle les résultats de sa nouvelle étude identifiant les principales tendances qui devraient influencer la demande de voyage durable en 2022. Les données, récoltées auprès de plus de 30 000 voyageurs et voyageuses de 32 pays, révèlent un appétit croissant et encourageant pour les options de voyage durable. Le secteur doit donc tout faire pour répondre à ces besoins clairs et transformer ces intentions en réalité.

Selon l’étude, 57% des personnes sondées en France ont exprimé leur volonté de voyager de façon plus durable au cours des 12 prochains mois, soit 24 % de plus que lors du rapport 2021 de Booking.com. Cela reflète une prise de conscience collective, et le besoin de faire des choix responsables sur l’intégralité du parcours de voyage. Par ailleurs, 68 % des sondés veulent vivre des expériences proches de la culture locale, et 64 % des voyageurs français souhaitent laisser les endroits visités dans un meilleur état que celui dans lequel ils les ont trouvés. De plus, 43 % des participant(e)s ont indiqué que les dernières actualités sur le changement climatique les ont incité(e)s à faire des choix plus durables pour leurs voyages.

Il est encourageant de constater que 27 % des voyageurs français déclarent avoir séjourné dans un hébergement durable au cours de l’année passée, et que leurs motivations reflétaient encore une fois une prise de conscience :

  • 32 % des personnes sondées expliquent qu’elles souhaitaient réduire leur impact sur l’environnement.
  • 22 % étaient à la recherche d’une expérience plus locale et authentique.
  • 23 % estiment que les établissements durables ont une meilleure relation avec la communauté locale.

La volonté d’éviter les destinations les plus populaires et les plus fréquentées fait consensus parmi les voyageurs français : un quart d’entre eux révèlent qu’ils ont décidé de voyager pendant la basse saison, et 23 % ont choisi de visiter une destination moins prisée au cours des 12 derniers mois pour éviter le tourisme de masse. C’est dans cet état d’esprit que 31 % des voyageurs français annoncent qu’ils seraient à l’avenir disposés à voyager exclusivement en basse saison pour éviter la foule. De plus, 71 % d’entre eux révèlent qu’ils éviteraient les destinations et les attractions les plus touristiques pour mieux répartir les bénéfices de leur visite. 29% d’entre eux seraient même prêts à changer leur destination de prédilection pour éviter le tourisme de masse.

Répondre à ces besoins pour capter la demande et générer un impact positif

Alors que nous assistons à cet élan positif, les opportunités se multiplient dans le secteur du tourisme pour créer plus d’expériences de voyage durable et renforcer la communication dans ce sens. Ainsi, la visibilité des séjours plus durables continue sa progression : 26 % des voyageurs français confirment qu’ils ont vu un hébergement durable sur un site de réservation de voyages au cours de l’année passée, et 25 % d’entre eux indiquent qu’ils recherchent activement des informations sur les pratiques durables d’un établissement avant d’effectuer leur réservation. Mais il reste des actions à mettre en place pour permettre aux voyageurs et aux voyageuses de trouver plus facilement des options de séjour durable.

Parmi les voyageurs français qui n’ont pas séjourné dans un hébergement durable au cours de l’année passée, 30 % déclarent qu’ils ne connaissaient pas l’existence de tels hébergements, et 27 % confient ne toujours pas savoir comment les trouver. Deux tiers des sondés (66 %) admettent qu’ils ne cherchent pas activement à connaître les pratiques durables d’un établissement avant d’effectuer leur réservation, mais qu’ils consulteront ces pratiques si elles sont facilement accessibles. Cela souligne encore l’importance de rendre transparentes et compréhensibles les informations relatives à la durabilité pour tous les types de voyageurs.

Alors que 63 % des voyageurs français ont l’intention de séjourner dans un établissement durable au moins 1 fois au cours de l’année à venir, il existe une véritable opportunité de combler le fossé entre les personnes qui ont déjà des connaissances dans le domaine et celles qui ont encore du mal à trouver les bonnes options. De plus, 22 % des voyageurs français déclarent que les pratiques durables mises en place par un hébergement ou un prestataire de transport représentent un critère important au moment de faire leur choix. Pas moins de 55 % des personnes sondées en France précisent qu’elles auraient davantage tendance à choisir des hébergements durables, qu’elles aient fait une recherche spécifique dans ce sens ou non.

Pour aider les voyageurs à faire des choix plus durables et reconnaître les établissements qui font déjà de grands progrès dans ce domaine, Booking.com a lancé le badge Établissement Voyage Durable en novembre 2021. Ce badge unique en son genre est une solution innovante permettant de mettre en avant les efforts des établissements en matière de durabilité. Déjà plus de 100 000 établissements ont été récompensés dans le monde entier. Les pratiques durables concernées ont été sélectionnées pour leur accessibilité, leur simplicité et leur fort impact potentiel. Elles ont été vérifiées par des organismes indépendants du secteur, tels que Travalyst, une organisation internationale œuvrant pour le tourisme durable. Le badge a été conçu comme un outil universel pouvant répondre aux besoins de tous les types d’établissements, qu’il s’agisse d’un appartement à Amsterdam, d’un logement pour un séjour chez l’habitant en Inde ou d’un complexe hôtelier sur la Gold Coast australienne.

L’attribution du badge repose sur 32 pratiques durables qui sont enregistrées et analysées. Un établissement peut également obtenir le badge automatiquement s’il possède un certificat ou un label d’un organisme tiers, et le nombre de certificats reconnus ne cesse de croître. En plus de ceux officiellement approuvés par le Conseil mondial du tourisme durable (GSTC), par Green Tourism et par l’écolabel européen, viennent désormais s’ajouter Green Seal, l’écolabel Nordic Swan, l’écolabel Green Hospitality, Ibex Fairstay, Fair Trade Tourism, LEED et Edge.

Le badge Établissement Voyage Durable s’accompagne de ressources éducatives. Celles-ci visent à aider les établissements à identifier et à mettre en place des actions permettant de réduire leur impact environnemental et d’accroître leur impact social sur la planète. Ces ressources sont mises à la disposition de tous les établissements partenaires de Booking.com, quelle que soit l’étape où ils se trouvent sur leur chemin vers la durabilité. Elles contiennent notamment des indications pour établir son profil environnemental de référence, ainsi que des conseils pratiques pour réduire sa consommation d’eau et d’énergie.

Danielle D’Silva, directrice du service Durabilité chez Booking.com, a déclaré : C’est très encourageant de constater que le voyage durable prend de l’ampleur dans le monde entier et qu’il existe une envie de plus en plus importante d’avoir un impact positif lors de ses voyages. Mais ce n’est qu’un début. Nous nous rendons compte que nos partenaires jouent un rôle essentiel dans ce changement. C’est pourquoi il est crucial d’investir dans les programmes et les produits adéquats. Nous voulons les aider à communiquer leurs efforts dans le domaine à un public de plus en plus responsable et impliqué. Nous pouvons avancer ensemble sur ce chemin, en transformant les bonnes intentions en expériences de voyage durable, qui auront un impact significatif sur le présent et l’avenir.

Méthodologie :
Cette enquête a été commandée par Booking.com et indépendamment menée auprès d’un échantillon de 30 314 personnes réparties dans 32 pays et territoires (dont 1 000 aux États-Unis, 958 au Canada, 1 009 au Mexique, 1 001 en Colombie, 1 003 au Brésil, 1 017 en Argentine, 1 000 en Australie, 486 en Nouvelle-Zélande, 998 en Espagne, 1 003 en Italie, 996 en France, 495 en Suisse, 980 au Royaume-Uni, 998 en Allemagne, 1 014 aux Pays-Bas, 991 en Belgique, 985 au Danemark, 984 en Suède, 964 en Croatie, 976 en Russie, 1 008 en Israël, 1 002 en Inde, 1 004 en Chine, 925 à Hong Kong, 1 006 en Thaïlande, 988 à Singapour, 1 002 à Taïwan, 1 004 au Vietnam, 1 004 en Corée du Sud, 1 003 au Japon, 1 006 en Afrique du Sud et 504 au Kenya). Afin de participer à cette enquête, les personnes interrogées devaient être âgées d’au moins 18 ans, avoir voyagé au moins 1 fois au cours des 12 derniers mois, prévoir de voyager en 2022 et avoir participé à l’organisation de leur séjour. Cette enquête a été réalisée en ligne en février 2022.

À propos de Booking.com
Fondé en 1996 à Amsterdam, Booking.com est passé d’une petite start-up néerlandaise à l’un des leaders mondiaux du voyage numérique. Faisant partie de Booking Holdings Inc. (NASDAQ : BKNG), la mission de Booking.com est de permettre à chacun de découvrir le monde plus facilement, dès qu’il est possible de le faire à nouveau en toute sécurité. En investissant dans la technologie qui permet d’éliminer les frictions du voyage, Booking.com met en relation de manière transparente des millions de voyageurs avec des expériences mémorables, une gamme d’options de transport et des lieux de séjour incroyables - des maisons aux hôtels et bien plus encore. Booking.com est l’une des plus grandes plateformes de voyage au monde et sert aussi bien les grands groupes que les particuliers. Elle permet aux établissements de toutes tailles du monde entier d’atteindre une clientèle internationale et de développer leur activité. Booking.com est disponible dans 44 langues et propose plus de 28 millions d’hébergements, dont plus de 6,4 millions de maisons, d’appartements et d’autres logements uniques. Quelles que soient votre destination et vos envies, Booking.com simplifie vos voyages et vous garantit une assistance 24h/24 et 7j/7.
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/17435 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/17435.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »