samedi 22 janvier 2022

Zoom sur les actifs immobiliers hôteliers : un élan positif et des priorités réajustées

 
  • Le Baromètre de l’investissement hospitalityInside 2021 se rapproche du niveau de celui de 2019.
  • Le segment Loisirs inspire de nouveau confiance.
  • Une demande exprimée de contrats et de baux plus flexibles.

Union Investment dévoile les résultats de l’enquête menée par le groupe, cet automne, en partenariat avec l’éditeur spécialisé HospitalityInside, auprès d’une soixantaine d’experts en hôtellerie.

Après l’effondrement massif de l’an dernier, lié directement à la crise sanitaire, les valeurs du Baromètre de l’investissement HospitalityInside 2021 progressent pour se rapprocher à nouveau de celles de 2019. La reprise constatée sur l’ensemble des quatre indices du baromètre reflète le regain d’activité observé cet été ainsi que les prévisions positives identifiées lors de l’enquête. La récente recrudescence de l’épidémie, et les nouvelles mesures sanitaires qu’elle a induites, s’est toutefois ressentie durant la dernière semaine de l’enquête, en novembre.

Concernant l’activité hôtelière, l’indice progresse de 41 % pour se hisser à 3 250 points. Les anticipations pour le prochain semestre atteignent la valeur la plus élevée de l’enquête 2021 passant de 2 460 à 3 560 points, en hausse de 45 %. L’indice de développement augmente de 44 % pour atteindre 3 000 points (contre 3 340 en 2019), reflétant un état d’esprit positif déjà perceptible lors du dernier salon de l’immobilier Expo Real. Les prévisions de chiffre d’affaires progressent, elles aussi, significativement (+88 %) pour s’établir à 3 110 points. Ce constat n’est guère surprenant, le baromètre 2020 ayant été fortement marqué par les restrictions de déplacement, les interdictions d’accueil du public et les nombreuses annulations.

Une reprise plus rapide attendue sur le segment des loisirs

Concernant le retour des rendements aux niveaux d’avant-crise pour les différents profils d’actifs hôteliers, environ 41 % des sondés le prévoient dès l’an prochain pour les actifs Core et, selon la majorité des professionnels, en 2023 pour les actifs Core+ et ultérieurement pour les profils Value Added.

Les experts hôteliers envisagent une reprise plus rapide sur le segment des loisirs par rapport au tourisme d’affaires. Dès 2022, sur ce profil d’établissements, 60 % des personnes interrogées estiment que les rendements devraient revenir à leurs niveaux d’avant-crise pour les actifs Core et, pour environ 45 % d’entre elles, que ce sera aussi le cas pour les actifs Core+. Les hôtels d’affaires Value Added ne devraient y parvenir qu’après 2023 pour environ 65 % des sondés. Quant aux hôtels de loisirs Value Added, leur horizon semble également s’éclaircir : 65 % croient à une reprise d’ici 2023.

La majorité des personnes interrogées s’attend à une reprise plus rapide pour les hôtels liés aux vacances que pour ceux voués aux déplacements professionnels. Ceci rejoint notre analyse. Les hôtels, et notamment ceux de la mer du Nord et de la mer Baltique en Allemagne, ont enregistré des résultats records en termes de RevPAR [1] cette année. déclare Andreas Löcher, Head of Investment Management Hospitality d’Union Investment. Selon nous, la pénurie de personnel et la montée en flèche des coûts d’exploitation sont, pour les hôteliers, les plus grands défis à relever à court et moyen terme.

Le loyer variable en passe de devenir la nouvelle norme
Interrogés quant aux formes de contrats qui s’imposeront à moyen terme dans le secteur hôtelier, 76 % des personnes interrogées s’attendent à l’intégration de clauses liées aux pandémies. Si 34 % estiment que le bail fixe restera dominant sur le marché allemand à moyen terme, les baux à loyer variable sont manifestement perçus comme la nouvelle norme avec 14 % prévoyant une part variable supérieure à 30 % et 26 % inférieure à 10 %. La majorité (52 %) s’attend à une fourchette variable oscillant entre 10 et 30 %.

Nous observons un phénomène tout à fait nouveau, car d’après notre expérience, la plupart des contrats prévoient jusqu’à présent des loyers faiblement variables ou à taux fixes. poursuit Andreas Löcher, D’après l’enquête, le contrat de location gérance ne devrait plus demeurer le modèle dominant. Pas même après la pandémie de Covid-19. En effet, seulement moins du tiers des personnes interrogées (28 %) pense que ce type de contrat restera le format le plus courant du marché à moyen terme.

Conclusion de l’enquête menée durant l’automne 2021 : l’hôtellerie, l’un des secteurs les plus durement touchés par le Covid-19, est de retour !

Dans le domaine des loisirs, les réservations peuvent atteindre des valeurs records et dans l’univers des congrès, on enregistre des premiers signes de reprise. Les clients reviennent. La volonté et la capacité d’adaptation sont là. Seule la clientèle internationale manque à l’appel et cet élan pourrait être prochainement perturbé par de nouvelles restrictions sanitaires…

 

[1RevPAR : correspond au revenu par chambre disponible - mesure de performance hôtelière

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/16648 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/16648.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »