lundi 29 novembre 2021

Ouverture Val Thorens - La technologie au service de la sécurité et de la préservation de l’environnement

 

Avant l’ouverture de la station, les équipes préparent le domaine skiable !

Les équipes de Val Thorens en sont convaincues : la station de demain sera celle qui saura créer des liens uniques et durables entre ses clients, ses habitants et son environnement, tout en optimisant ses ressources et en élevant son niveau d’excellence. Val Thorens est une station pionnière et leader en terme de transformation numérique.

Le but ultime recherché par les équipes : faciliter les flux des vacanciers, tout en garantissant confort et respect de l’environnement.

À Val Thorens, tous les secteurs sont concernés par ce concentré de technologie : la gestion du flux des skieurs grâce au SKIFLUX, le SNOWSAT, un GPS embarqué à bord des dameuses pour renseigner l’épaisseur du manteau neigeux sur les pistes, l’utilisation de dameuses hybrides, pour la première fois, l’utilisation de deux drones pour la surveillance du domaine et le secours des personnes, des nouveaux matelas de piste connectés, ou encore le tout nouveau logiciel, unique en France pour anticiper les besoins en eau, DataMontagne …

La SETAM n’est pas en reste, puisque la société des remontées mécaniques de Val Thorens est à l’origine de nombreux brevets sur le parc des remontées mécaniques (Double embarquement, technologie Funitel…).

Autant d’innovations qui constituent le « SMART SKI RESORT », des outils innovants qui permettent à la station d’être non seulement pro-active dans l’incontournable transition écologique que doivent opérer les stations de ski, ainsi que de fluidifier et simplifier la vie des vacanciers à Val Thorens....

À quelques jours de l’ouverture de la station, le samedi 20 novembre prochain, toutes les équipes de la station sont en effervescence pour préparer le domaine skiable et accueillir, en toute sécurité les premiers skieurs ! Rendez-vous à la Grande Première !

Le travail du service des pistes de Val Thorens consiste à prévenir et intervenir sur le domaine skiable afin d’assurer la sécurité des skieurs et des vacanciers. La plupart des moyens mis en œuvre jusqu’à présent étaient essentiellement humains.

Le service des pistes de Val Thorens toujours à la pointe de l’innovation est constamment en recherche d’utilisation des nouvelles technologies pour raccourcir le temps d’intervention, tout en diminuant l’impact environnemental, les risques pris par les secouristes ainsi que le sentiment d’insécurité et l’accidentologie.

Pour remplir ces objectifs, plusieurs dispositifs de sécurité dernier cri composent la panoplie des outils servant à assurer la prévention, la surveillance et la sécurité des espaces ouverts aux publics (pistes, chemins, routes, front de neige…) tout en préservant l’environnement

Deux drones pour la surveillance et la prévention du domaine skiable

Equipés de caméras embarquées, à spectre thermique et d’un zoom grossissant allant jusqu’à 200 fois, ces drones permettent d’identifier très rapidement une avalanche ou toute autre zone à prospecter afin d’évaluer la situation et de mettre en place la stratégie opérationnelle adaptée, si cela est nécessaire.

Ils sont également dotés d’un haut-parleur, ce qui permet de diffuser de l’information et de donner des consignes précises dans l’attente de l’intervention des professionnels des domaines skiables.

Le service des pistes peut, grâce à ce drone détecter rapidement la position exacte des personnes ensevelies, les indices particuliers en surface d’avalanche, attirant leur attention et surveiller les sites à risque (avalancheux, menace d’éboulement, inondation, systèmes de déclenchements d’avalanches etc.) et suivre l’évolution en temps réel du domaine skiable afin de prévenir tous dangers éventuels, de renvoyer les images en temps réel au "PC sécurité" pour une aide à la précision, et ceci en toutes saisons, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7... si les conditions le permettent.

La caméra thermique permet d’identifier la présence d’une source de chaleur, donc de retrouver très rapidement une personne perdue dans l’immensité neigeuse, de jour comme de nuit, le zoom ultrapuissant de localiser et de découvrir la nature du terrain et les conditions d’intervention des secouristes. Ces appareils peuvent faire gagner de précieuses minutes et sauver des vies.

Le « DJI Matrice 210 Version 2 » et le "DJI M3000 RTK dernière génération", sont des drones d’industrie dont le champ d’application est immense : agriculture, orthophoto (3D), cartographie, archéologie… Il permet une étude précise des terrains et de notre environnement par la voie des airs.

Opérationnel à Val Thorens dès cette saison, la régie des pistes proposera ses prestations à tous les acteurs de la vallée des Belleville dès la saison prochaine : Les services de sécurité publique, les remontées mécaniques, les services communaux…

Snowsat et dameuses hybrides

Snowsat :
Snowsat est un GPS centimétrique embarqué à bord des dameuses et relié à la cartographie du domaine skiable. Il renseigne sur l’épaisseur du manteau neigeux sur les pistes : on connait ainsi la hauteur de neige au centimètre près sur tout le domaine skiable. Snowsat est aussi relié aux enneigeurs, ce qui leur permet de fonctionner automatiquement et intelligemment pour produire de la neige de manière ciblée.

Gilles Jay, Responsable des équipes de damage : « Snowsat est un très bon outil pour économiser de l’eau sur la production de neige de culture mais également de bonnes économies de carburant et de temps pour répartir la neige sur les pistes. Ce système est un précieux allié pour travailler même par mauvaise visibilité. »

À Val Thorens, 12 dameuses sont équipées du système Snowsat soit 8% de consommation de carburant en moins e 15% de production de neige de culture en moins.

Dameuses hybrides :
Ces machines de damage high tech mêlent moteur traditionnel et moteur électrique qui permet d’économiser 20% de carburant par rapport à une dameuse classique.
Val Thorens est la seule station en France à avoir 3 dameuses hybrides !

SHELL GTL :
Depuis mai 2018, l’ensemble des véhicules de la SETAM (service des remontées mécaniques) (18 véhicules + 2 chenillettes) roule avec un carburant plus propre, le carburant SHELL GTL.
Ce carburant innovant pour moteur diesel est distribué en France par Vallier, entreprise pionnière dans l’anticipation et la prise en compte des règlementations visant à réduire les émissions polluantes et toxiques.
Issu de la technologie GTL (Gaz To Liquid) développée par SHELL, ce carburant est synthétisé à partir d’une base gaz, ce qui lui confère une performance environnementale supérieure à tous les gazoles paraffiniques.

Sécurité des skieurs

Système de cartographie
Ce système est relié aux enneigeurs, ce qui leur permet de fonctionner automatiquement et intelligemment pour produire de la neige de manière ciblée. D’importantes économies d’eau sont ainsi réalisées pour la production de neige de culture ainsi que des économies de carburant pour répartir la neige sur la piste.

Les balises GPS intégrés
Chaque pisteur possède une balise GPS dans son équipement. Un moyen très efficace pour envoyer en intervention le pisteur le plus proche de la zone concernée. Réactivité et efficacité sont les maîtres-mots de cette nouvelle innovation.

Système GENDLOC
Il permet de géolocaliser les skieurs qui font appel aux secours sans savoir où ils se situent. Les skieurs sont repérés grâce à leur smartphone en émettant un appel ou en prenant une photo du paysage qui les entoure. L’arrivée des secours est ainsi plus rapide grâce à la vision en temps réel.

Skiflux
Le système Skiflux informe en temps réel les skieurs de la fréquentation des pistes via des écrans géants. Les pratiquants peuvent alors choisir l’itinéraire le plus confortable pour eux. 10 capteurs placés sur les pistes stratégiques, 4 écrans géants diffusent les informations de « skiabilité » des pistes à l’aide d’un pictogramme (smiley). Cela permet de maximiser la fluidité du domaine skiable.

NEW
Matelas de pistes connectés

Cet hiver, les matelas de piste, installés sur les poteaux des remontées mécaniques, seront tous remplacés et surtout ils seront tous connectés ! Kézako ? Grâce à une technologie spécifique, une puce RFID (Radio Fréquence Identification) et à un lecteur,
des informations pourront être récupérées à tout moment :

  • Date de fabrication
  • Modèle et type de matelas
  • Date de réhoussage (pour le remplacement de la bâche)
  • Date et type de réparations effectuées
  • Géolocalisation du matelas (élaborations de statistiques : toujours les mêmes matelas qui s’abîment aux mêmes emplacements, etc pour adapter le moyen de protection)
  • Stockage et maintenance (comptabiliser le nombre matelas simplement en passant à côté et connaître son état de maintenance ou pas)
    À terme, les équipes de Val Thorens souhaitent installer des capteurs de chocs, pour être sûr de l’efficacité du matelas.

Matelas de piste de ski en fin de vie et à renouveler mais où vont-ils ?
Fervents acteurs de l’économie circulaire, les équipes des pistes de Val Thorens ont mis en place un programme de recyclage des matelas avec leur partenaire TYYNY, implanté en Loire, et son programme GRYYN, qui collecte, optimise et achemine les matelas tout au long du processus de recyclage. Les fibres de ces "vieilles mousses" seront transformées et régénérées pour créer de nouveaux matelas !

NEW
Data montagne MONTAGNE
Nouvel outil d’anticipation des besoins en eau de la vallée des Belleville

Unique en France, Data Montagne est une solution logicielle experte permettant une gestion optimisée de la ressource en eau en montagne face aux problématiques de conciliation des usages (consommation humaine, canons à neige...)

Data Montagne présente un ensemble d’indicateurs opérationnels (mesure volumes/jour etc...), calculés en temps réel à partir de données centralisées provenant de diverses sources, le logiciel calcule ensuite la répartition optimale des volumes disponibles de manière prévisionnelle en intégrant :

  • La topologie du réseau (capacités de de stockage et de transfert de l’eau ainsi que de la capacité de production des usines d’eau potable) ;
  • Les capacités instantanées des captages, calculées en temps réel à partir des données télétransmises ;
  • Les contraintes règlementaires (débits réservés, …)
  • Les besoins prévisionnels en production d’eau potable grâce à des méthodes de calcul de prédictions de la consommation à partir de données sur la fréquentation des stations ;
  • Les besoins en production de neige de culture en maximisant les volumes livrés aux retenues colinéaires dans le respect des contraintes décrites ci-dessus.
  • Les indicateurs opérationnels ainsi que la répartition optimale des usages peuvent-être visualisées depuis un Dashboard synthétique consultable depuis un navigateur web et dont l’accès est régulé par un système d’authentification.

Calcul des besoins prévisionnels en eau potable :
Ce module intégré à Data Montagne permet le calcul en temps réel de profils prévisionnels correspondant aux besoins en eau potable pour les usages de type résidentiel / domestique sur un horizon de 7 jours. Le processus permettant de calculer ces valeurs prévisionnelles est le suivant :
Des profils de demande « standards », c’est-à-dire traduisant les variations standards de la consommation en eau potable, sont premièrement calculés pour des journées type se différenciant selon un ensemble d’informations de type calendaire (jours de la semaine, jours fériés, vacances scolaires, etc.) et à partir d’un historique de valeurs de la demande ; Des profils prévisionnels sont ensuite calculés à partir des profils « standards », des dernières tendances observées sur les volumes journaliers consommés mais également à partir de données relatives à la fréquentation des stations de sport d’hiver en termes de population.

Les valeurs des profils prévisionnels sont ensuite recalées / réajustées en temps réel lorsque de nouvelles valeurs de la demande sont disponibles.

Répartition optimale de l’eau :
Dans le but d’optimiser les débits livrés aux retenues colinéaires dans le respect des contraintes réglementaires (besoins en eau potable, débits réservés), les règles de fonctionnement suivantes, permettant un arbitrage sur la répartition de l’eau entre les usages sont utilisées lors des simulations réalisées avec le modèle du réseau d’adduction :

  • Subvenir aux besoins en eau potable est prioritaire ;
  • Les contraintes sur les débits réservés doivent ensuite être respectées ;
  • La totalité du surplus de volumes restant doit être acheminé vers les retenues colinéaires pour production de neige de culture.
    Le modèle, par un processus de simulations successives, calcule la répartition prévisionnelle optimale de l’eau vers les différents usages respectant au mieux les règles définies pour la répartition. Cette répartition proposée est réaliste / réalisable compte tenu de l’ensemble des contraintes prises en compte dont les besoins prévisionnels en eau potable mais également les capacités des captages mises à jour en temps réel et des volumes stockés initialement dans le réseau.

https://www.valthorens.com/fr/

 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/16437 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/16437.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »