dimanche 24 octobre 2021

Des bases solides de bon augure pour la numératisation de l’Afrique

 

Oxford Business Group et l’Africa Data Centers Association s’associent pour un nouveau Focus Report.

Un nouveau « Focus Report », produit par Oxford Business Group (OBG) en partenariat avec l’Africa Data Centers Association (ADCA), met en évidence les opportunités pour les investisseurs d’aider à établir un écosystème des TIC qui sera essentiel pour conduire la transformation économique du continent.

Intitulée « Data Centers in Africa – Focus Report », la publication explore le besoin urgent de déployer davantage d’installations offrant ces services dans un contexte de demande croissante des acteurs de l’industrie opérant dans l’économie de plus en plus numérisée de la région et d’importants déficits de capacité.

La concurrence pour les investissements devant être féroce à l’ère post-pandémique, l’étude analyse les atouts de l’Afrique, notamment sa population jeune, en croissance rapide et connectée à Internet. Ce dernier évoque que puisque la plupart des Africains accèdent à Internet via des appareils mobiles, le continent pourrait bien être en mesure de contourner certaines des étapes traditionnelles du développement industriel dans son adoption des nouvelles technologies.

Les abonnés trouveront également une couverture approfondie des avantages que la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine devrait apporter en réduisant la bureaucratie pour les investisseurs qui envisagent des opportunités intra-régionales dans les TIC.

Le rapport recense les points clés qui suscitent déjà l’intérêt des opérateurs de centres de données (DC), notant le rôle qu’ils devraient jouer dans l’expansion du marché et en aidant les économies cibles à combler l’écart avec l’Afrique du Sud, le leader continental.

La publication met en lumière plusieurs marchés individuels, tout en suivant les mesures prises par un certain nombre de gouvernements africains pour élaborer des programmes politiques axés sur le numérique dans des mesures qui devraient pousser la croissance et créer des emplois.

Le rapport comprend une contribution d’Ayotunde Coker, président de l’Association des centres de données africains (ADCA) et PDG de Rack Center, dans laquelle il explique pourquoi le moment est venu pour l’industrie des DC de se développer à travers le continent.

La région a démontré sa capacité à innover et à dépasser technologiquement les marchés matures : cela s’est produit avec la téléphonie, et cela se produit avec la technologie financière et avec d’innombrables autres innovations technologiques, a-t-il déclaré. Une population nombreuse et jeune, combinée à une pénétration croissante du réseau, élargit l’accès à la téléphonie à haut débit. La téléphonie mobile restera le point d’accès dominant à Internet à travers l’Afrique, où les consommateurs continuent à acheter des produits et à consommer du conteny, principalement via des téléphones mobiles. En conséquence, nous constatons des bases solides qui favorisent l’Afrique comme destination pour les centres de données.

Karine Loehman, directrice générale d’OBG pour l’Afrique, a déclaré qu’avec la pandémie du Covid-19 ayant accéléré la numérisation, des efforts étaient en cours pour attirer les investissements nécessaires pour libérer tout le potentiel numérique du continent, considérant des priorités les domaines tels que le renforcement des compétences en TIC et le déploiement d’infrastructures.

La technologie numérique devrait jouer un rôle multiforme dans la direction du développement économique de l’Afrique, en contribuant à améliorer sa compétitivité, à faciliter la refonte des services publics et à renforcer la sécurité alimentaire, a-t-elle déclaré. Nos recherches confirment que les investisseurs donnent déjà à l’économie numérique de l’Afrique une injection des capitaux nécessaires, malgré l’environnement quelque peu difficile. L’accès Internet haut débit étant considéré comme un catalyseur clé de l’économie numérique et faisant toujours défaut dans une grande partie de l’Afrique, nous nous attendons à ce que la demande de services DC s’accélère à moyen terme.

Le rapport « Data Centers in Africa – Focus Report » représente une collaboration avec l’ADCA. Il comprend des études de cas approfondies et comprend les points de vues de représentants d’acteurs clés de l’industrie, à savoir : Starline ; the African Infrastructure Investment Managers ; ONIX Data Centre ; PCCW Global ; ST Digital ; Teraco ; Databridge ; MainOne ; N+One ; Uptime Institute ; Workonline Communications ; Galaxy Backbone ; Raxio Group ; Rack Centre ; CBRE ; and IxAfrica.

L’étude sur l’industrie des DC en Afrique fait partie d’une série de rapports sur mesure qu’OBG produit actuellement avec ses partenaires, ainsi que d’autres outils de recherche très pertinents, y compris une gamme d’articles et d’entretiens sur les perspectives de croissance et de reprise spécifiques à chaque pays.

À propos d’Oxford Business Group
Oxford Business Group (OBG) est un cabinet d’intelligence économique et de conseil présent dans plus de 30 pays couvrant l’Asie, l’Afrique, le Moyen-Orient et les Amériques. La firme est reconnue mondialement comme une source fiable d’information stratégique sur les marchés ayant démontré un taux de croissance parmi les plus rapides au monde, appelés The Yellow Slice, en référence aux couleurs corporative d’OBG.
À travers sa gamme de produits – veille économique : Economic News & Views, sondages : OBG CEO Surveys ; événements et conférences ; interviews exclusives en format vidéo : Global Platform, publications annuelles : The Report – et sa division conseil : Advisory, OBG développe des analyses exhaustives et précises de l’évolution macroéconomique et sectorielle afin d’aiguiller les décisions commerciales et d’investissement.
OBG diffuse ses produits d’intelligence économique via différentes plateformes, incluant ses abonnés directs, ainsi que ceux de Dow Jones Factiva, Bloomberg Professional Services, Eikon de Refinitiv (anciennement Thomson Reuters), et plusieurs autres.
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/16296 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/16296.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »