samedi 23 octobre 2021

Baromètre moka[.]care : Quels rapports les Français entretiennent-ils avec leur « santé mentale » ?

 

A l’occasion des semaines d’information sur la santé mentale qui se tiendront du lundi 4 au dimanche 17 octobre 2021 et suite aux Assises de la santé mentale, moka.care, solution complète de santé mentale à destination des entreprises, a mené l’enquête [1] auprès de 3 836 personnes afin de tout savoir sur ce sujet délicat, aussi bien au niveau personnel que professionnel.

Bonne ou mauvaise santé mentale ?

En général, le terme « santé » évoque dans notre esprit quelque chose de positif. En revanche « santé mentale » est bien plus connotée négativement pour la grande majorité des Français. En effet, plus de 63 % considèrent un état de mal-être et seulement 25 % un état de bien-être. Il semble que la santé mentale reste essentiellement liée à la maladie. Il est intéressant aussi de voir un écart important entre les femmes ; qui sont 37 % à l’associer à un état positif ; et les hommes qui ne sont que 13 %. Pourtant, la définition officielle de l’OMS renvoie bien à un état positif et définit comme suit : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».

Si l’on vous parle de santé mentale, qu’est-ce que cela vous évoque ?
Réponses Global Femmes Hommes
Rien 12% 6% 18%
Un état de mal-être 63% 57% 69%
Un état de bien-être 25% 37% 13%

Vie perso et pro = double impact

Plus de 89 % des Français considèrent que les événements de leur vie professionnelle ont un impact sur leur santé mentale, même en dehors de leurs heures de travail. Cette corrélation est même plus forte en sens inverse, puisque 92 % avouent que leur vie personnelle a des conséquences sur leur état psychologique au travail.

Pensez-vous que les événements de votre vie professionnelle ont un impact sur votre santé mentale en dehors des heures de travail ?
Réponses Global Femmes Hommes
Oui 89% 92% 85%
Non 11% 8% 15%
Pensez-vous que les événements de votre vie personnelle ont un impact sur votre santé mentale en entreprise ?
RéponsesGlobal Femmes Hommes
Oui 92% 95% 89%
Non 8% 5% 11%

Un sujet encore tabou en entreprise

La prise de conscience de l’importance de la santé mentale semble malheureusement rester un tabou encore bien présent, même pendant cette crise sanitaire. Ainsi, 76 % des Français déclarent que ce sujet n’a pas été abordé de manière générale dans leur entreprise. 61 % avouent même éviter d’en parler avec leur manager ou référent RH. Un blocage qui est encore plus présent chez les hommes (74 %) que chez les femmes (48 %).

Le sujet de la santé mentale a-t-il été abordé de manière générale dans votre entreprise ?
Réponses Global Femmes Hommes
Oui, une communication a été faite 9% 11% 8%
Oui, des mesures ont été mises en place 15% 18% 13%
Non, cela n’a pas été abordé 76% 71% 79%
En avez-vous parlé avec votre manager ou référent RH ?
Réponses Global Femmes Hommes
Oui, j’ai parlé de ma situation personnelle 7% 11% 4%
Oui, j’ai parlé de la santé mentale des équipes au global 23% 29% 17%
Oui, j’ai parlé des deux 9% 12% 5%
Non, nous avons évité le sujet 61% 48% 74%

Action, réaction !

Pour finalement prendre soin de leur santé mentale, 57 % des Français réagissent. Mais contrairement aux idées reçues, ce ne sont ni la méditation (2 %), ni le yoga (6 %) qui sont plébiscités mais plutôt le contact humain via les consultations de différents praticiens (généralistes, psychologues, thérapeutes, etc.) ainsi que les activités sportives (23 %).

Avez-vous mené des actions pour prendre plus soin de votre santé mentale durant cette crise ?
Réponses Global Femmes Hommes
Oui, en consultant un praticien 25% 29% 22%
Oui, je me suis mis(e) à la méditation 2% 2% 1%
Oui, j’ai pratiqué du yoga 6% 9% 4%
Oui, j’ai fait beaucoup de sport pour décompresser 23% 18% 28%
Non, pas vraiment 43% 41% 45%
Autre 1% 1% 0%

Une volonté de bien faire mais sans savoir-faire

A la question « Pensez-vous à prendre soin de votre santé mentale au quotidien ? », rien ne va plus !
En effet, plus de 29 % essayent mais n’y parviennent absolument pas et 6 % considèrent même qu’ils ne maîtrisent pas du tout le sujet. Seulement 31 % tentent d’y prêter attention et d’être à leur écoute quand 34 % pensent que tout cela est finalement inutile.

Pensez-vous à prendre soin de votre santé mentale au quotidien ?
Réponses Global Femmes Hommes
Non, je ne pense pas que ce soit quelque chose que je maîtrise 6% 4% 7%
Non, je ne pense pas que ce soit nécessaire 34% 25% 44%
Oui, j’essaye d’y faire attention et de m’écouter un peu plus 31% 36% 27%
Oui, j’essaye mais je n’y arrive absolument pas 29% 35% 22%

Encore aujourd’hui, on a tendance à ne prêter attention à notre santé mentale que quand elle est mise à mal. Au fond, on ne nous a jamais appris à prendre soin de notre santé mentale au quotidien comme on nous apprend à nous brosser les dents quand on est enfant ou à faire du sport. Pourtant, la santé est un tout. Avec moka.care, nous pensons qu’il devrait être aussi simple de prendre soin de son mental que de son corps. Nous considérons que chacun devrait être libre de consulter un psychologue - sans nécessairement attendre d’avoir une « vraie » raison pour le faire., a commenté Pierre-Etienne Bidon, cofondateur de moka.care.

À propos de moka.care
Initié en janvier 2020 et lancé en mai 2020 par Pierre-Etienne Bidon et Guillaume d’Ayguesvives, moka.care est l’allié santé mentale des entreprises. moka.care a pour ambition de rendre la santé mentale enfin accessible à tous en donnant accès aux salariés de nos entreprises partenaires à des sessions individuelles et collectives de thérapie et de coaching.
Moka.care travaille ainsi avec une équipe d’une soixantaine de praticiens rigoureusement sélectionnés (psychologues, coachs et thérapeutes) pour accompagner nos membres sur des thématiques aussi bien professionnelles que personnelles. Les premières séances sont prises en charge par l’entreprise et le service est absolument confidentiel : l’employeur ne sera jamais au courant de quel salarié utilise ou non moka.care.
En septembre 2021, plus de 70 entreprises en France et en Europe, soit plus de 10 000 collaborateurs bénéficient de l’accès à la plateforme moka.care.
En janvier 2021, moka.care lève 2,5M€ auprès du fonds de VC Singular et de Business Angels réputés : dont Nicolas Dessaigne (Algolia), Ning Li (Made.com, Typology), Florian Douetteau (Dataiku), Céline Lazorthes (Leetchi, MangoPay), Pierre Dubuc (Open Classrooms), Marc-Antoine de Longevialle (LeCab), Adrien Ledoux (JobTeaser), Roxanne Varza (Station F) ou encore Thibault Lamarque (CASTALIE) et Côme Fouques (Indy, ex-Georges.tech).
 

[1Sondage effectué entre le 17 et le 23 septembre 2021 auprès de 3 836 personnes représentatives de la population nationale française selon la méthode des quotas. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France regroupant 26 128 personnes sur les réseaux LinkedIn, Facebook et Twitter. Toutes les informations mises en avant sont déclaratives.

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/16231 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/16231.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »