lundi 25 octobre 2021

Indicateur d’activité des salons franciliens pour le 1er semestre 2021

 

Une activité proche de zéro mais des perspectives de reprise
Les salons franciliens n’ont pas eu l’autorisation de se tenir en version « physique » entre janvier et mi-juin 2021. Seuls six ont eu lieu dans la seconde quinzaine de juin, suite à l’annonce d’une reprise progressive dans l’événementiel. Si ce signal est de bon augure pour les salons de la rentrée, l’activité est cependant en chute libre pour le 1er semestre. L’impact économique de la crise sanitaire est déjà considérable pour 2021 : 1,9 milliard € de retombées économiques perdues pour le territoire et 8,2 milliards € de ventes non réalisées entre exposants et visiteurs.

Aucun salon n’a eu l’autorisation de se tenir en présentiel dans les 21 principaux sites d’exposition et de congrès franciliens entre janvier et mi-juin 2021.

Une reprise progressive de l’activité des salons dans la seconde quinzaine de juin 2021

Le 30 avril 2021, les pouvoirs publics ont précisé les modalités de reprise pour l’événementiel [1]. Les salons ont de nouveau été autorisés à partir du 9 juin avec une jauge de 50 % de la capacité habituelle (plafond limité à 5 000 personnes). Un pass sanitaire est demandé pour les manifestations de plus de 1 000 personnes. Seulement six ont eu lieu lors de la seconde quinzaine de juin 2021. Avec si peu de manifestations enregistrées sur le semestre, le média salon a connu une chute d’activité (tableau 1).

Tableau 1 - évolution de l’indicateur d’activité des salons franciliens au 1er semestre 2021
Type de salonÉvolution de la surface nette occupée par les standsÉvolution du nombre d’exposantsÉvolution du nombre de visiteurs
Ensemble des salons - 97,8 % - 95,3 % - 97,7 %
Salons professionnels - 97,7 % - 95,0 % - 95,3 %
Salons grand public - 98,5 % - 95,9 % - 99,0 %

Depuis le 30 juin, il n’y a plus de jauge mais le pass sanitaire est toujours exigé pour les événements de plus de 1 000 participants. Cela est de bon augure pour les nombreux salons de la rentrée.

Ainsi, 1 500 marques et 93 % des visiteurs réguliers ont déjà confirmé leur venue sur Maison&Objet du 9 au 13 septembre 2021.

Un impact économique déjà considérable pour 2021

Le coût économique de la crise sanitaire, déjà important en 2020 pour le secteur, continue de grimper en 2021 (infographie 1) :

  • 154 salons « physique » annulés [2] (35 % de ceux qui se tiennent habituellement) ;
  • 3,4 millions de visiteurs ne sont pas venus (42 % de la fréquentation annuelle) ;
  • 39 300 entreprises n’ont pas pu exposer (37 % du nombre d’exposants annuels) ;
  • 8,2 milliards € de CA non réalisés entre exposants et visiteurs (39 % du CA annuel) ;
  • 1,9 milliard € de retombées économiques en moins pour le territoire (45 % des retombées économiques annuelles).

Infographie 1. impact économique de la crise sanitaire sur l’activité des salons en 2021
PNG

Des alternatives digitales pour maintenir le lien avec la clientèle

67 salons franciliens [3] se sont tenus (ou se tiendront) en version 100 % digitale en 2021. Ces alternatives digitales permettent aux organisateurs de maintenir un contact avec leurs clients. Elles constituent également une opportunité de visibilité pour les exposants.

Néanmoins, le salon digital génère infiniment moins de retombées économiques. En effet, les dépenses liées aux séjours des exposants et visiteurs sont nulles (transport, hôtels, restaurants, shopping, sorties culturelles…). Celles liées à l’organisation du salon sont, quant à elles, bien moindres dans la version digitale. Le format hybride (alliant présentiel et digital) semble être cependant un format en devenir.

Méthodologie
La CCI Paris Ile-de-France publie, chaque trimestre, un indicateur permettant d’estimer les tendances du marché des salons franciliens à partir de trois composantes (surface nette occupée par les stands, nombre d’exposants et nombre de visiteurs). L’indicateur semestriel est une consolidation des 2 premiers trimestres de l’année écoulée.

Cet indicateur est obtenu à partir d’enquêtes déclaratives « sortie de salons » réalisées auprès des organisateurs dans la période allant de janvier à juin 2021. Il est purement conjoncturel et à champ constant. Tout salon qui disparait n’est donc pas pris en compte, au même titre que ceux nouvellement créés. Les non réponses sont estimées par rapport à la moyenne de la strate à laquelle appartient le salon. Exceptionnellement pour 2021, l’indicateur compare l’activité des salons s’étant tenus le semestre écoulé aux mêmes manifestations de l’édition 2019 pour les salons annuels ou biennaux et de l’édition 2018 pour les salons triennaux. De très nombreux salons ayant été annulés en 2020, il est mathématiquement impossible de comparer l’activité 2021 par rapport à celle de 2020.

L’indicateur prend en compte pour l’ensemble des salons deux critères (il comporte 6 strates) :

  • La taille : distinction faite entre les salons de moins de 200 exposants, ceux ayant de 200 à 499 exposants, et les salons ayant plus de 500 exposants.
  • Le type de salon : distinction faite entre les salons Grand Public et/ou mixtes d’une part et les salons professionnels d’autre part.

Les principaux sites d’exposition et de congrès pris en compte sont : Paris Nord Villepinte, Paris expo Porte de Versailles, Paris Le Bourget, Le Palais des Congrès de Paris, Espace Champerret, Carrousel du Louvre, Espace Grande Arche, Palais des Congrès Paris Saclay Chateauform’, Palais des Congrès d’Issy, Grande Halle de la Villette, Parc Floral de Paris, Chesnaie du Roy, Paris Event Center, Chateauform’ Les Docks de Paris, Chateauform’ Salle Wagram, Disney Business Solutions, Cité des sciences et de l’industrie, Espace Jean Monnet, Espace Charenton, Palais Brongniart, Maison de la Mutualité.

 

[1Lors d’un Comité de filière tourisme réuni autour de Jean-Baptiste LEMOYNE, Secrétaire d’état chargé du tourisme, des Français de l’étranger et de la francophonie.

[2Intermat, Maison&Objet (mars), SIMA, Texworld, Première Vision, salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget, Foire de Paris, Wine Paris & Vinexpo Paris...

[3Première Vision, Wine Paris & Vinexpo Paris, Salon international de la lingerie, Interfilière, Maison&Objet, Autonomy, Paris Space Week…

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/15886 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/15886.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »