samedi 23 octobre 2021

La Red Sea Development Company confie à ARCHIRODON la conception et la construction d’un pont vers l’île de Shurayrah

 

Le pont de Shurayrah servira de passerelle entre le continent et l’archipel pittoresque de la destination touristique de luxe.

La Red Sea Development Company (TRSDC), le développeur du projet de tourisme régénératif le plus ambitieux au monde, a nommé ARCHIRODON pour concevoir et construire un pont emblématique de 1,2 km qui fait partie de la traversée de 3,3 km vers son île principale, Shurayrah.

ARCHIRODON, l’un des principaux groupes mondiaux d’EPC, fournira un soutien en matière d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction pour achever la construction du pont de Shurayrah. Le pont s’étendra sur un total de 1,2 km à travers la mer Rouge, avec deux petites sections de 36 m à chaque extrémité de la traversée pour permettre le mouvement des mammifères marins.

Le pont Shurayrah deviendra l’un des principaux points d’accès pour les clients sur l’île, et son achèvement marquera une entreprise majeure dans le développement de la destination. Sa construction est vraiment monumentale car non seulement le pont sera la toute première connexion avec les îles, mais sa construction démontrera notre capacité à accomplir d’énormes exploits d’ingénierie tout en protégeant et en améliorant l’habitat naturel, a déclaré John Pagano, PDG de TRSDC.

Ses méthodes de conception et de construction répondent aux critères stricts du TRSDC en matière de développement durable. Les mesures durables comprennent des contrôles stricts sur la prévention de tout mouvement de sédiments provenant des activités d’empilement avec plusieurs bouées de surveillance stratégiquement situées pour alerter toute percée des barrages de surface. Une cour préfabriquée pour les sections de pont sera établie près de la côte afin de minimiser les distances de déplacement avec du béton provenant de centrales à béton sur place.

ARCHIRODON correspond à notre propre engagement à créer une nouvelle relation entre le tourisme de luxe et l’environnement naturel. Nous sommes convaincus qu’ils fourniront un pont pionnier dans sa construction et sa conception, tout en répondant à nos normes élevées en matière de développement durable, a ajouté Pagano.

Une fois terminé, le pont reliera l’île de Shurayrah au continent. Le contrat fait suite à d’importants travaux d’habilitation marine réalisés par ARCHIRODON tout au long du développement l’année dernière. Ces travaux ont contribué à la réussite de la livraison du projet en fournissant une base solide pour assurer le mouvement efficace des personnes, des matériaux et des équipements dans et autour de la destination, tout en préservant l’environnement écologique sensible.

Dennis Karapiperis, PDG du groupe ARCHIRODON, a déclaré : Nous sommes honorés de nous voir attribuer un nouveau contrat par TRSDC, pour faire partie de ce développement prestigieux pour Shurayrah Bridge, qui rendra non seulement cette destination insulaire unique accessible aux visiteurs, mais également durable techniques intégrées dans chaque élément de sa conception pour garantir que l’environnement écologique délicat est protégé et même amélioré.

Il est important de noter que le pont sera plus qu’un simple point de passage. Ce sera un voyage qui suscitera l’anticipation et l’excitation alors que les invités traverseront le pont pour la première fois et découvriront les merveilles de la côte saoudienne de la mer Rouge.

L’île de Shurayrah est l’une des 22 îles d’un archipel de plus de 90 sélectionnées pour le développement. Le spectaculaire concept de design Coral Bloom pour Shurayrah, créé par les architectes britanniques renommés Foster + Partners, a été récemment révélé. Il est fortement influencé par le paysage naturel de l’île, avec des hôtels nichés parmi les dunes et la biodiversité occupant une place centrale.

Le projet Mer Rouge a déjà franchi de nombreuses étapes importantes et les travaux sont en bonne voie pour accueillir les premiers clients d’ici la fin de 2022, lorsque l’aéroport international et les premiers hôtels ouvriront. Les 16 hôtels prévus dans la phase 1 ouvriront d’ici la fin de 2023.

Une fois achevé en 2030, le projet Red Sea comprendra 50 hôtels, offrant jusqu’à 8 000 chambres d’hôtel et environ 1 300 propriétés résidentielles sur 22 îles et six sites à l’intérieur des terres. La destination comprendra également une marina de luxe, des installations de divertissement et de loisirs.

À propos de Red Sea Development Company
La Red Sea Development Company (TRSDC - www.theredsea.sa) est une société par actions fermée détenue à 100 % par le Fonds d’investissement public (PIF) d’Arabie saoudite. Le TRSDC a été créé pour piloter le développement de The Red Sea Project, une destination touristique de luxe et régénératrice qui établira de nouvelles normes en matière de développement durable et positionnera l’Arabie saoudite sur la carte du tourisme mondial.
Le projet est développé sur 28 000 km2 de terres et d’eaux vierges le long de la côte ouest de l’Arabie saoudite et comprend un vaste archipel de plus de 90 îles vierges. La destination comprend également de vastes dunes désertiques, des canyons de montagne, des volcans endormis et d’anciens sites culturels et patrimoniaux. Il est conçu pour inclure des hôtels, des propriétés résidentielles, des équipements de loisirs, commerciaux et de divertissement, ainsi que des infrastructures de soutien qui mettent l’accent sur la conservation et la réutilisation des énergies renouvelables et de l’eau, ainsi qu’un système de gestion des déchets circulaire pour atteindre zéro déchet à la décharge.
L’activité pour la première phase de développement est bien avancée et devrait être achevée d’ici la fin de 2023. Le projet a franchi des étapes importantes, avec plus de 500 contrats signés à ce jour, d’une valeur de plus de 15 milliards de SAR (4 milliards de dollars).
La pépinière paysagère de 100 hectares, qui fournira plus de 15 millions de plants à la destination, est désormais pleinement opérationnelle. Plus de 7 000 travailleurs sont actuellement sur place et 80 km de nouvelles routes sont maintenant terminés, y compris la nouvelle route de l’aéroport, pour mieux relier la destination. Le village de construction, qui devrait accueillir 10 000 travailleurs, est désormais ouvert et le développement progresse bien au village côtier, qui abritera environ 14 000 personnes qui travailleront à terme sur la destination.
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/15690 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/15690.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »