lundi 26 juillet 2021

AXA France mobilise 300 millions d’euros pour ses clients restaurateurs

 

AXA France mobilise 300 millions d’euros et ses réseaux de distribution pour proposer une solution amiable à ses clients restaurateurs et leur permettre de s’engager pleinement dans la reprise économique

Face à l’incertitude judiciaire actuelle, AXA France propose une solution financière amiable aux 15 000 clients restaurateurs détenteurs de son « contrat standard » comportant une extension de garantie des pertes d’exploitation consécutives à une fermeture administrative [1] .

L’avis de TH

Parlons chiffres : 300 millions pour 15 mille clients, ça fait 20 mille euros par restaurant. On ne parle que d’une provision, pas de ce qui sera effectivement versé à l’amiable, et on se doute bien que cet accord ne concernera pas tous les restaurants qui pourraient y prétendre : il faut absolument détenir un contrat contrat standard comportant une extension de garantie des pertes d’exploitation consécutives à une fermeture administrative.
Dans les faits, 15% du chiffre d’affaires si le restaurant fait moins de 2 M€ de CA n’aura pas le même impact sur chaque entreprise : insuffisant pour certains, une bonne affaire pour d’autres qui ne dégageaient pas 15% de marge. Pour ceux qui font plus de 2 M€ de CA, la méthode de calcul par les pertes paraît plus raisonnable.
Il est cependant trop tôt pour faire le bilan de cette opération : il ne pourra avoir lieu qu’a4 4e trimestre 2021 au plus tôt.

AXA France mobilise ainsi 300 millions d’euros pour proposer aux clients qui le souhaitent une transaction de façon à leur permettre de se projeter dans l’après-crise en percevant une indemnité forfaitaire et définitive.

La proposition d’indemnité transactionnelle vise à couvrir une somme équivalente à 15 % du chiffre d’affaires de l’activité restauration [2]
, sur la période des mesures administratives d’interdiction d’accueillir du public des 14 mars 2020 et 29 octobre 2020, dans la limite des durées et montants prévus par le contrat [3] .

Il est envisagé que cette solution amiable soit ouverte à partir du 21 juin jusqu’au 30 septembre 2021, les clients pouvant se rapprocher de leur intermédiaire habituel.

AXA a joué son rôle et assumé ses responsabilités lors de la crise sanitaire en accompagnant des centaines de milliers de clients et en contribuant largement au financement de l’économie et de la relance. Nous regrettons l’incompréhension qui s’est installée avec certains de nos clients restaurateurs, alors même que ce secteur a été particulièrement touché par la crise sanitaire.
Au moment où les restaurateurs peuvent enfin accueillir à nouveau leurs clients dans leurs établissements, nous souhaitons agir pour que chacun puisse se tourner vers l’avenir et s’engager résolument dans la voie de la reprise de l’activité. Sans précédent par son ampleur pour AXA France, cette démarche sera menée partout en France par nos 3000 agents généraux et l’ensemble de nos partenaires de distribution avec le soutien de nos équipes, a déclaré Patrick Cohen, Directeur général d’AXA France.

AXA France reste convaincue par la clarté des garanties des contrats concernés, qui ne couvrent pas les fermetures administratives collectives, comme l’a reconnu notamment la Cour d’appel de Bordeaux cette semaine. A l’aune de l’incertitude actuelle, la solution amiable vise à permettre à chacun de se tourner vers l’avenir.

A propos d’AXA France
Entité du Groupe AXA, dirigée par Patrick Cohen, AXA France est le premier assureur français. Assureur multi spécialiste, il protège 7 millions de clients, particuliers, entreprises et professionnels, grâce à l’expertise et à la proximité de ses réseaux commerciaux et près de 14 000 collaborateurs.
 

[1Contrats multirisque professionnelle, multirisque PME, multirisque de l’entreprise comprenant l’extension visée.

[2Sur l’année de référence 2019, hors livraison, vente à distance et vente à emporter.

[3Pour les établissements dont le chiffre d’affaires de référence 2019 est supérieur à 2 millions d’euros, l’approche simplifiée fondée sur un pourcentage du chiffre d’affaires sera remplacée par une approche spécifique basée sur les pertes nettes constatées sur les mêmes périodes afin de tenir compte de la structure plus complexe de leurs comptes d’exploitation.

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/15671 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/15671.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »