dimanche 26 septembre 2021

Etude Nextbase : Les Français sur la route des vacances de 2021

 
  • 1 Français sur 2 partira avec sa voiture personnelle cet été.
  • 72% ont changé leurs projets de vacances d’été dû à la crise du coronavirus.
  • 4/5 pensent qu’il y aura davantage de monde cet été sur la route des vacances.
  • 66% déclarent avoir hâte de reprendre la route.
  • 66% d’entre eux partiront avec leur conjoint ou conjointe.

Après plus d’un an de crise sanitaire et économique, la fin des dernières restrictions est enfin de vue pour le 30 juin prochain. À mesure que la campagne de vaccination progresse, les Français se tournent de plus en plus vers la libération de l’été. Nextbase, leader européen du marché des dashcams, ces petites caméras embarquées témoins objectifs de la route, s’est intéressé aux projets de vacances des Français, afin de les aider à les aborder le plus sereinement possible.

L’étude réalisée par OpinionWay en mai 2021, a été menée auprès de 1004 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus [1] .

Des vacances en voiture

49% des Français partiront avec leur voiture personnelle.
56% estiment que la voiture est plus simple pour garantir leur mobilité en fois en vacances.
44% des parents trouvent la voiture plus pratique avec des enfants.

L’étude Nextbase révèle ainsi que 53% des répondants comptent partir en voiture au cours de l’été 2021, dont presque 1 Français sur 2 (49%) qui utilisera sa voiture personnelle.

Les raisons citées sont multiples, même si la première, mentionnée par 56% du panel est la praticité du véhicule une fois arrivé à destination, offrant plus de liberté pour les déplacements quotidiens, même lors de ses congés. Un besoin de mobilité encore plus fort chez les 50-64 ans (72%).

De même, la proximité de la destination (18%) ou, au contraire, l’incapacité de l’atteindre (16%) sont également citées, sachant que 27% des Français estiment également que l’usage de la voiture leur revient moins cher que les autres moyens de transports.

Mais d’autres considérations peuvent rentrer en compte, notamment pour 44% des parents qui jugent l’automobile plus pratique avec des enfants, la présence d’un animal de compagnie pour 14% des répondants ou encore la possibilité d’emporter plus de bagages, plébicité par 38% de vacanciers.

Enfin, le plaisir de conduire est cité par 26% des Français, quand 30% d’entre eux disent opter pour la voiture pour des motifs sanitaires.

Des vacances chamboulées par le coronavirus

26% des Français ne savent toujours pas ce qu’ils feront cet été.
72% des ceux qui ont programmé leur vacances déclarent que le Covid-19 a modifié leur plan.
20% des 25-34 ans veulent passer du temps avec des personnes âgées.

Cependant, la crise semble avoir limité les perspectives de projection puisque 26% ne savent toujours pas ce qu’ils feront pour la période estivale.

Quant à ceux sachant déjà de quoi seront fait leurs mois de juillet et d’août, plus de 7 sur 10 (72%) déclarent que le Covid-19 a modifié leur plan.

Ainsi, 35% d’entre eux opteront finalement pour la France, contrairement à leur projet initial et 17% privilégieront la voiture au détriment des transports en commun, dont 29% des 18-24 ans. Ils sont également 12% à déclarer vouloir attendre la dernière minute pour réserver leurs vacances, ainsi qu’à souhaiter partir plus longtemps pour se reposer.

Cet été marquera également un temps de retrouvaille, puisque 16% des répondants affirment vouloir en profiter pour renouer avec les proches donc ils ont été privés au cours de l’année, et 1/5 des 25-34 ans précisent souhaiter passer du temps avec leurs ainées (personnes âgées).

Quelle composition de la voiture des Français cet été ?

66% partiront en vacances avec leur conjoint.e.s.
3/5 des 18-24 ans partiront cet été avec leurs parents.
Les lunettes de soleil (59%) et les GPS (58%) indispensables sur la route.

Les Français ne seront donc pas seul en voiture sur la route des vacances, mais la composition celle-ci changent selon l’âge des répondants.
Si 66% d’entre eux partiront avec leur conjoint ou conjointe, les 18-24 ans seront plus nombreux
(59%) à profiter de la voiture familiale pour partir avec leurs parents. Quant aux parents d’enfants de moins de 18 ans, ils seront 76% à prendre la route avec leur progéniture.
¼ des 18-34 ans profiteront également de vacances entre amis, quand 11% de Français embarqueront leur animal de compagnie dans leur véhicule cet été.
Du côté de l’équipement, chaque âge génération semble avoir sa préférence même si près de 6 répondants sur 10 (59%) déclarent ne pas pouvoir se passer de leurs lunettes de soleil en voiture. Heureux de damer le pion aux clichés, le GPS, mentionné par près des 3/5 des vacanciers (58%) est en fait bien plus indispensable aux plus de 65 ans (70%) qu’aux 18-24 (38%), qui leur préfèrent pour moitié le chargeur (adaptateur pour la voiture) de téléphone.
Les 25-34 ans eux sont plus attachés à leur playlist de chansons préférées/podcasts (44%) et à leur snack (chips, bonbons...) contre les petites faims de la route (40% ).
Plus de la moitié (53%) des répondants jugent néanmoins la bouteille d’eau ou leur café incontournable pour passer un bon trajet, quand plus d’un tiers auront quand même du gel hydroalcoolique et des masques dans leur véhicule (dont 43% des plus de 65 ans) au cas où.

Des changements sur la route

82% des Français pensent qu’il y aura plus de monde sur les routes cet été.
36% craignent que les autres conducteurs aient perdu des réflexes de conduites, mais seulement 16% pensent avoir perdu un peu des leurs.
70% des conducteurs avouent préférer faire des pauses régulières sur le trajet des vacances.

Ils seront donc nombreux sur les autoroutes métropolitaines cet été, et même plus nombreux qu’avant la crise selon plus de 8 répondants sur 10 (82%).
Ils sont néanmoins 66% a déclarer avoir hâte de reprendre la route, contre 33% qui n’abordent pas totalement sereinement le retour des longs trajets.
Les conducteurs entre 18 et 24 ans sont également plus méfiants vis-à-vis de la situation et 57% d’entre eux craignent que les autres conducteurs aient perdu des réflexes de conduite, contre seulement 36% de la population globale. C’est pourquoi les jeunes sont aussi plus nombreux à déclarer vouloir ajuster leur conduite cet été, 57%, quand le reste de l’échantillon de divise en deux camps égaux : la moitié sera plus vigilante, l’autre ne changera rien à ses habitudes.

Un résultat en partie expliqué par le fait que plus d’un français sur deux (81%) pensent avoir conserver tous ses réflexes de conduites.

La confiance en soi n’est pas tout à fait la même chose que la tranquillité d’esprit. Commente Pascal Chevalier, Directeur Commercial Europe de Nextbase. Il faut éviter que les tensions accumulées au cours de l’année rejaillissent sur la route cet été. En cela, les dashcams peuvent aider à adopter une conduite plus détendue, car s’en équiper est autant une démarche préventive qu’un gage de responsabilité.

Du côté de la projection, certaines bonnes pratiques semblent être entrées dans les mœurs puisque 70% des conducteurs avouent préférer faire des pauses régulières sur le trajet des vacances contre seulement 28% qui le font d’une traite, sauf pause impératives (plein d’essence, pause toilette). Les 18-24 ans sont ici les plus impatients puisqu’ils sont 44% à opter pour le trajet direct, se pensant peut-être moins sujet à la fatigue sur la route.

Fidèle à son rôle de témoin de la route et à son engagement pour la sécurité routière, Nextbase rappelle qu’il est fortement recommandé de s’arrêter 15 à 20 minutes toutes les 2 heures.

Nextbase s’engage pour la sécurité routière

Compagnons de milliers de conducteurs dans le monde, les dashcams bénéficient d’un engouement grandissant en France. Leur principal avantage est d’établir les causes et responsabilités d’un accident et/ou dommages, notamment en cas de litige. Mais bien au-délà, elles participent à la reponsabilisation des automobilistes.

À l’approche des grandes vacances, il est essentiel d’appeler les conducteurs à la prudence. Les routes de France seront sans doute plus fréquentées cet été que sur toute l’année écoulée, il faut éviter que le relâchement induit par le sentiment de liberté retrouvée n’augmente les comportements à risque. a déclaré Richard Browning, Directeur Commercial & Marketing de Nextbase Monde. Au-delà de faciliter les procédures des assurances en apportant une preuve vidéo, nos daschams sont également un complice de la sérénité routière. Nos études au Royaume-Uni [2] montrent en effet qu’un conducteur sur trois (33 %) est plus serein et qu’un conducteur sur cinq est moins susceptible d’avoir un accident.

JPEG

À propos de Nextbase
La marque européenne indépendante et visionnaire Nextbase est un concepteur et fabricant de dashcam. Ces petites caméras embarquées, innovantes et connectées, peuvent aider les conducteurs au quotidien lors des trajets domicile bureau ou pour des voyages longue distance, personnel ou professionnel. Numéro un mondial sur son secteur, Nextbase est aussi leader du marché français avec plus de 55 % des parts du marché français en valeur (GfK) et plus de 80 % des parts au Royaume-Uni. Les ventes de dashcam ont augmenté de 850 % au cours des quatre dernières années, ce qui en fait l’un des secteurs technologiques grand public avec la croissance la plus rapide au monde. Les caméras embarquées de Nextbase ont été largement saluées par la critique et ont reçu plusieurs prix, notamment décernées par T3, CNET, Mashable, Forbes et bien d’autres.
 

[1L’étude réalisée par OpinionWay en mai 2021, sur un échantillon de 1004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.

[2Selon une étude RAC (assurance) réalisée au Royaume-Uni.

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/15628 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/15628.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »