vendredi 23 avril 2021

Analyse Indeed - Le marché du recrutement en France en chute de 11 % par rapport à février 2020

 

Un effondrement de l’économie avant un rebond tout aussi spectaculaire : voici ce que beaucoup prévoyaient il y a un peu moins d’un an, alors que la crise pandémique frappait la France et l’ensemble du monde une première fois. Mais le temps des analyses précoces sur une crise sanitaire dont on peine toujours à voir le bout du tunnel est loin, très loin. L’effondrement est passé, mais on attend toujours le rebond, qui semble laisser place à un redressement économique très progressif. Le marché du recrutement en France, analysé par le premier moteur de recherche d’emploi au monde Indeed, est là pour en témoigner. Quelles sont les tendances en matière de recrutement depuis février 2020 en France ?

A lire ou relire :

Après l’effondrement, un redressement timide

Actuellement, Indeed constate que les offres d’emploi sont 11,2 % inférieures au niveau de référence pré-pandémique du 1er février 2020. Le volume d’offres d’emploi continue son redressement après la rechute de la semaine du 26 novembre 2020 où elles avaient affiché un recul de 23,1 %, consécutivement au deuxième confinement. Pour rappel, au plus fort de la crise, peu avant le premier déconfinement, les offres avaient atteint un point bas à -41,9 % le 13 mai 2020.

PNG

Le marché du recrutement français à la peine par rapport à la moyenne occidentale

La comparaison avec d’autres grands pays développés montre que la France n’est clairement pas le pays le mieux loti.

Si le marché du recrutement britannique semble particulièrement touché par la crise, puisque les annonces affichent un recul de 36,0 %, l’Allemagne fait mieux que la France, avec un recul de 4,4 %, tandis que les États-Unis et l’Australie affichent une progression de 6,0 % et 20,3 % respectivement par rapport au 1er février 2020.

PNG

Des disparités selon les régions françaises...

En France, l’évolution du recrutement diffère selon les régions, et ce contrairement au début de la crise.
En effet, l’Île-de-France qui est la région la plus touchée, avec 26,0 % d’offres en moins par rapport à février 2020. Pour le moment, aucun signe de reprise des recrutements en région francilienne est à noter. En revanche, les autres régions font mieux que la moyenne nationale, fixée -11,2 %.

Les Hauts de France rejoignent la Bretagne dans le club pour le moment restreint des régions hexagonales qui affichent une progression par rapport à l’avant crise. La Corse et l’Outre-mer continuent d’être en tête du classement général, avec respectivement une progression de 40,1 % et 3,8 % par rapport au 1er février 2020.

PNG

… et selon les secteurs

Par ailleurs, des disparités de plus en plus grandes émergent selon les secteurs. Les métiers de la santé et les services de proximité affichent une forte croissance par rapport à leur niveau d’avant-crise.

À l’inverse, les recrutements dans secteur aérien, l’hôtellerie, le tourisme et la restauration souffrent toujours de la crise, avec des baisses d’annonces en volume de plus de 45 % par rapport au 1er février 2020. Les métiers axés sur les sciences sociales et les mathématiques sont eux aussi en forte baisse.

PNG

Les chercheurs d’emploi s’activent, les recruteurs hibernent toujours : les livreurs en exemple

On observe enfin une divergence claire entre la reprise active de recherches de postes dans des secteurs qui, aux yeux des chercheurs d’emploi, devraient bénéficier de la crise actuelle, et la réalité du recrutement.

Le secteur de la livraison est à ce titre un exemple éclairant, puisque alors que les recherches d’emploi de livreurs, de chauffeurs et de camionneurs sur Indeed.fr ont bondi de respectivement 26, 50 et 50 % par rapport à février 2020, les offres correspondantes ont au contraire eu tendance à diminuer durant la même période (-3% d’offres de chauffeurs, -9% d’offres de livreurs).

Dans ce contexte, le secteur entier se présente toujours sous le signe de la précarité de l’emploi, puisque au cours de l’année 2020, les 10 employeurs de chauffeurs/livreurs étaient, pour une écrasante majorité, des agences d’intérim.

Le constat est donc net : le rebond économique n’a pas eu lieu, et l’évolution du recrutement en France le montre bien. Le redressement est pénible, inégal et très sensible aux éventuelles restrictions sanitaires. Pire, il ne s’opère pas au même rythme que celui des chercheurs d’emploi dont les candidatures s’accumulent dans certains secteurs

A propos d’Indeed
Indeed est le premier moteur de recherche d’emploi au monde. Plus de 250 millions de personnes effectuent une recherche d’emploi, publient leur CV et recherchent une entreprise via Indeed chaque mois. Indeed est disponible dans plus de 60 pays, dans 28 langues et représente la première source de candidats pour des milliers d’entreprises.
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/15102 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/15102.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ?  Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »