mardi 11 mai 2021

Enquête emploi Deskeo : 81% des entretiens annuels se feront à distance

 

Assouplissement du télétravail :
44 % des managers souhaitent le retour de leurs équipes au bureau mais pour 34% des employés c’est encore trop tôt dans le contexte actuel
Pour 81% des managers et dirigeants les entretiens annuels se feront à distance. Même si la distance les rendra plus difficiles et moins qualitatifs, pour 56% des managers là où les employés pensent que ça ne change pas grand-chose
Dans ce contexte, 68% des salariés envisagent de demander malgré tout une augmentation de salaire. Reste à savoir si cette dernière pourra se faire aussi facilement à distance...

Deskeo, premier opérateur de bureaux flexibles en France, dévoile les résultats d’une enquête* menée auprès de 3 902 professionnels sur deux sujets d’actualité : les nouvelles règles du télétravail et les entretiens annuels de performance.

Un assouplissement unanime ?

Depuis maintenant deux semaines, les salariés peuvent revenir au bureau une journée par semaine avec l’accord de leur employeur. Notre sondage indique que les dirigeants souhaitent revoir leurs équipes (44%) mais les équipes en revanche sont sur la réserve vue la situation sanitaire (34%).

Que pensez-vous de l’assouplissement du télétravail suite aux déclarations du gouvernement (Depuis le jeudi 7 janvier, les salariés qui le souhaitent vont pouvoir revenir une journée par semaine sur leur lieu de travail, avec l’accord de leur employeur) ?
Réponses Dirigeants / Managers Employés
C’est une bonne chose 44 % 25 %
C’est encore trop tôt vu l’évolution de la contamination 19 % 34 %
Ne se prononce pas 27 % 31 %

Le nombre de jours de télétravail divise en ce moment :

En ce moment, 78% des dirigeants souhaitent un maximum de 2 jours de télétravail par semaine alors que 59% des employés souhaitent un minimum de 3 jours.

Selon vous, l’organisation du télétravail doit être, à l’heure actuelle :
Réponses Dirigeants / Managers Employés
2 jours maximum par semaine 78 % 41 %
3 jours ou plus 22 % 59 %

Des entretiens annuels maintenus

Cette année, malgré la crise sanitaire, 62 % des dirigeants souhaitent maintenir les entretiens annuels de performance. Cependant, la grande majorité (81%) fera les entretiens à distance (59% entièrement à distance et 22% pour certains postes en télétravail).

Allez-vous faire les entretiens annuels de performance cette année ?
Réponses Dirigeants / Managers
Oui 62 %
Non 38 %
Si oui, allez-vous faire les entretiens annuels de performance à distance ?
Réponses Dirigeants / Managers
Oui en totalité 59 %
Oui mais seulement pour certains postes en télétravail 22 %
Non 19 %

Des entretiens à distance pas aussi qualitatifs ?

Plus de la moitié des managers (55%) pensent que c’est plus difficile et moins qualitatif (56%) de faire les entretiens d’évaluation en distanciel.
En revanche, 78% des employés pensent que c’est plus facile et que le distanciel n’a pas vraiment d’impact sur la qualité des entretiens.

Est-ce que vous pensez que les évaluations à distance sont :
Réponses Dirigeants / Managers Employés
Plus faciles ou pas d’impact 45% 78 %
Plus difficiles 55 % 22 %
Plus qualitatives ou pas d’impact 44 % 57 %
Moins qualitatives 56 % 43 %

Une augmentation de salaire cette année ?

La pandémie n’aura pas ou peu d’impact sur les ambitions salariales. En effet, plus de 68 % des employés déclarent qu’ils demanderont une augmentation de salaire en 2021. La question est de savoir si celle-ci sera en visioconférence ou en présentiel...

Le travail en distanciel n’a pas vraiment nuit à la relation manager / collaborateur

Qu’ils soient en télétravail ou en présentiel, 82 % des employés et 97% des managers n’ont pas le sentiment que leur relation managers / collaborateurs se soit détériorée.

Méthodologie : enquête réalisée auprès de 3 902 professionnels répartis sur l’ensemble du territoire français, effectuée en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France, selon la méthode des quotas, durant la période du 15 au 21 janvier 2021. Profils des personnes interrogées : 41 % d’employés, 38 % de managers et 21 % de dirigeants.
Nombre de salariés : Moins de 10 personnes : 28%, entre 10 et 50 personnes : 25%, entre 50 et 100 personnes : 17%, entre 100 et 500 personnes : 15%, entre 500 et 1 000 personnes : 7%, entre 1 000 et 5 000 personnes : 5%, plus de 5 000 personnes : 3%.
Répartition des secteurs d’activités concernés : Assistanat, Administration : 6% / BTP, Chantier, Bureau d’études : 6% / Commerce, Marketing, Vente : 17% / Conseil : 8% / Direction générale, Direction centre de profits : 5% / Informatique, Télécoms : 17% / Restauration, Tourisme, Hôtellerie, Loisirs : 14% / Santé, Social, Service à la personne : 9% / Production, Maintenance : 1% / Environnement, Aménagement : 1% / Distribution, Magasin : 5% / Gestion, Finance, RH, Comptabilité, Audit : 6% / Métallurgie, Mécanique, Aéronautique : 1% / Logistique, Achat, Stock, Transport : 3%, Agri-Agro - Agriculture, Viticulture, Pêche : 1%. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.

À propos de Deskeo
Acteur majeur des bureaux flexibles en France, Deskeo propose des bureaux en location, clés en main, avec des conditions flexibles, pour des entreprises de 20 à 1.000 collaborateurs. Deskeo propose une formule hybride qui réunit les avantages du coworking (services, flexibilité) et ceux du bail traditionnel (personnalisation, confidentialité). Les espaces de travail Deskeo sont conçus avec chaque entreprise pour que ses bureaux reflètent son organisation, sa culture et son image de marque. Deskeo s’occupe ensuite de la gestion opérationnelle au quotidien et des services annexes pour permettre à ses clients de se concentrer sur leur cœur de métier. Deskeo s’est lancé dans la course aux espaces les plus convoités de la capitale et s’impose en tant que leader sur le marché du bureau flexible. Un modèle qui séduit aujourd’hui de nombreuses entreprises telles que Shell, EDF, Hubspot, Frichti, AB Tasty, Open Classrooms, Spotify ou Earthcube.
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/14842 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/14842.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »