mardi 15 juin 2021

Enquête emploi Qapa : Comment les Français voient-ils l’emploi en 2021 ?

 

Pour 48 % des Français, l’année 2021 sera bénéfique pour l’emploi
59 % espèrent que la crise sanitaire va créer de nouvelles embauches
57 % pensent que le télétravail peut aussi générer des emplois

39 % des Français ignorent s’ils vont essayer de changer de travail cette année
Pour leur prochain job, le télétravail sera primordial pour 51 % des Français et important pour 35 %
Plus de 67 % des Français avouent ressentir un sentiment négatif pour 2021

Pour cette nouvelle année, QAPA, la plateforme de recrutement par l’intérim, a interrogé plus de 4,5 millions de candidats afin de savoir comment ils appréhendaient 2021. Une enquête [1] qui montre que les prévisions des Français sont mitigées...

2021 bénéfique pour l’emploi ?

Si l’année 2020 a connu des bouleversements sans précédents, celle à venir risque d’être également très compliquée. Heureusement, 48 % des Français pensent que 2021 sera bénéfique pour l’emploi (20 % très bénéfique et 28 % un peu). Plus de 29 % sont plutôt pessimistes quant à d’éventuelles améliorations des embauches et 23 % sont dans l’expectative la plus totale.

Selon vous, l’année 2021 sera-t-elle bénéfique pour l’emploi ?
Réponses Pourcentages
Oui totalement 20 %
Oui un peu 28 %
Non pas du tout 29 %
Je ne sais pas 23 %

Une crise sanitaire créatrice d’emploi ?

Malgré tout, 59 % des Français espèrent que la crise sanitaire va permettre la création de nouveaux emplois, dans de nombreux secteurs comme l’e-commerce, la logistique, les transports, etc. Dans le détail, 35 % y croient totalement et 24 % un peu. 18 % sont d’un avis contraire et 23 % ne se prononcent pas.

Selon vous, la crise sanitaire va-t-elle permettre de créer de nouveaux emplois (logistique, transport, e-commerce, etc.) ?
Réponses Pourcentages
Oui totalement 35 %
Oui un peu 24 %
Non pas du tout 18 %
Je ne sais pas 23 %

Le télétravail peut-il créer des emplois ?

Les confinements auront forcé mais également permis aux Français de se mettre au télétravail. Cependant, cette forme d’activité professionnelle peut-elle générer de nouveaux emplois ? 26 % des personnes interrogées en sont totalement convaincues et 31 % un peu. En revanche, 25 % n’y croient pas et 18 % ne savent pas répondre à cette question.

Selon vous, le télétravail, même hors crise sanitaire, va-t-il permettre de créer de nouveaux emplois ?
Réponses Pourcentages
Oui totalement 26 %
Oui un peu 31 %
Non pas du tout 25 %
Je ne sais pas 18 %

Le changement : c’est en 2021 ?

Pour cette nouvelle année, 26 % des Français vont changer d’orientation professionnelle : c’est ce qui est prévu pour 11 % et espéré pour 15 % d’entre eux. 35 % ne vont rien changer à leur carrière et 39 % n’ont encore rien décidé à ce sujet.

Allez-vous changer de job en 2021 ?
Réponses Pourcentages
Oui c’est prévu 11 %
Oui je l’espère 15 %
Non pas du tout 35%
Je ne sais pas 39 %

Un télétravail primordial

Une chose est claire, le télétravail va prendre une place très importante sur le marché de l’emploi. Pour 51 % des Français, pouvoir faire du home office dans leur prochain job sera primordial et assez important pour 35 %. Seulement 14 % considèrent comme accessoire le fait de travailler à la maison.

Le télétravail dans votre prochain job sera :
Réponses Pourcentages
Primordial 51 %
Assez important 35 %
Totalement accessoire 14 %

Des Français... peu optimistes !

Cette nouvelle année ne se place pas sous le signe de l’euphorie. En effet, plus de 67 % des Français avouent ressentir un sentiment négatif pour 2021 : 39 % se déclarent négatifs et 28 % ultra négatifs. 15 % sont neutres et seulement 18 % voient cette nouvelle en rose (12 % sont positifs et 6 % ultra positifs).

Pour l’année 2021, vous êtes :
Réponses Pourcentages
Ultra positif(ve) 6 %
Positif(ve) 12 %
Neutre 15 %
Négatif(ve) 39 %
Ultra négatif(ve) 28 %
QAPA en 4 chiffres :
+500 entreprises clientes,
+5.000 intérimaires salariés par QAPA en 2019
74% des offres d’emploi reçoivent des profils disponibles en moins de 4 heures,
20% des intérimaires sont recrutés en CDI après 3 mois de mission.
 

[1Méthodologie : Sondage réalisé entre le 22 et le 29 décembre 2020 auprès de 4,5 millions de candidats sur la plateforme QAPA. Analyse réalisée par quotas. Parmi ces personnes interrogées, 52 % d’entre elles sont des non-cadres et 48 % sont des cadres. Femmes : 51 % Hommes : 49 %. Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives.

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/14738 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/14738.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »