jeudi 22 octobre 2020

Le Département des Bouches-du-Rhône et Provence Tourisme lancent un dispositif inédit « Soutiens ton restaurant »

 

Le Département des Bouches-du-Rhône et Provence Tourisme ont lancé le Pass Tables en septembre pour soutenir l’activité des restaurateurs. Ce pass propose aux résidents de gagner 50 euros sur myprovence.fr, à dépenser dans les restaurants des Bouches-du-Rhône adhérents. C’est une enveloppe de 300 000 euros, 6 000 Pass, qui est débloquée pour inviter la population à passer commande, pour inciter les habitants à soutenir leur établissement de quartier.

Depuis le début de cette crise sanitaire sans précédent, les restaurants ont été les premiers impactés, souvent les derniers à pouvoir rouvrir leurs portes. Les nouvelles restrictions demandées par le gouvernement vont affecter durement leur activité et Provence Tourisme se devait de soutenir cette filière prioritaire, pilier de l’attractivité touristique en France comme en Provence.

Au regard de l’actualité, une campagne de communication digitale « Soutiens ton restaurant » mettra en avant les établissements proposant de la vente à emporter ou en livraison directe dans le cadre du Pass Tables. Pour limiter les effets économiques de la crise, Provence Tourisme croit à une stratégie qui renforce l’ancrage local et mobilise les résidents via le digital et les réseaux sociaux.

Le dispositif Pass Tables

COMMENT GAGNER LE PASS ?
Le pass Tables se gagne en répondant à une question gastronomique sur le site myprovence.fr ou sur l’une des dates de la Grande tournée Marseille Provence Gastronomie [1] qui traverse plus de 40 communes de Cassis aux Saintes-Maries-de-la-Mer de septembre à décembre. Il permet aux gagnants de recevoir une carte cadeau d’une valeur de 50 euros à dépenser en une fois, dans une sélection de restaurants sur tout le territoire des Bouches-du-Rhône.

La quantité de pass disponibles est limitée à 6 000 exemplaires.

Contenu sponsorisé :

Une campagne de communication #soutienstonrestaurant
Provence Tourisme met son écosystème digital au service des restaurateurs.
Au sein de la page web dédiée au pass, une carte des établissements adhérents et proposant de la livraison en direct ou de l’emporté est publiée.

A travers ses réseaux sociaux et son site web, l’objectif est d’engager la communauté My Provence, de rassembler et de sensibiliser par la promotion du pass Tables, la diffusion de portraits de chefs et des messages de soutien… Le message sera également relayé en presse locale web et radio.

My Provence c’est :

  • 40 000 visiteurs par semaine sur myprovence.fr
  • Une communauté de 175 000 followers sur Facebook et 40 000 sur instagram

La situation de la restauration aujourd’hui en France et dans les Bouches-du-Rhône

Le ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé le mercredi 23 septembre 2020 la création de zones d’alerte renforcée et d’alerte maximale.

Les zones d’alerte renforcée
Les zones d’alerte renforcée concernent les lieux où le taux d’incidence est de plus de 150 cas pour 100 000 habitants, 50 cas pour 100 000 chez les personnes âgées.

Les lieux en zone d’alerte renforcée sont à ce jour : Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nice, Paris et les départements de la petite couronne, Rennes, Rouen, Saint-Étienne et Toulouse.

Au niveau de la restauration, les restrictions prévoient la fermeture partielle des bars (les horaires étant fixés par le préfet).

Les zones d’alerte maximale
Les zones d’alerte maximale concernent les lieux où le taux d’incidence est de plus de 250 nouveaux cas pour 100 000 habitants, 100 nouveaux cas pour 100 000 habitants chez les personnes âgées. Ceci couplé au fait que la part de patients Covid-19 dans les services de réanimation atteint 30 %.

Les lieux placés en zone d’alerte maximale sont Aix-Marseille et la Guadeloupe.

Dans les Bouches-du-Rhône
Le 27 septembre 2020, Christophe Mirmand, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet des Bouches-du-Rhône a décidé les mesures ci-dessous.

Dans les communes placées en « zone d’alerte maximale », Aix-en-Provence et Marseille :
Fermeture des établissements suivants :

  • les restaurants et les débits de boissons, à l’exception des activités de livraison et de vente à emporter dans le respect des mesures de distanciation sociale et des mesures d’hygiène dites barrières.
    Ne sont pas concernés sous la réserve d’un respect strict du protocole sanitaire : les sites de restauration scolaires, universitaires et d’entreprises ; les lieux de restauration et points de vente sur les aires de repos des autoroutes ; les distributions de repas et les maraudes sociales auprès des publics précaires (à la rue, mis à l’abri ou hébergés).
  • les activités de restauration et de débits de boissons des hôtels sont interdites, sauf pour les services en chambre.
  • Les établissements flottants pour leur activité de restauration et de débits de boissons.

Dans les communes de plus de 10 000 habitants dont le taux d’incidence est supérieur à 100 pour 100 000 habitants :
Au jour de l’arrêté, les 15 communes concernées sont : Allauch ; Aubagne ; La Ciotat ; Plan-de-Cuques ; Septèmes-les-Vallons ; Bouc-bel-Air ; Gardanne ; Les Pennes-Mirabeau ; Trets ; Arles ; Tarascon ; Châteauneuf-les-Martigues ; Martigues ;
Port-de-Bouc et Rognac.

  • Fermeture tous les jours à compter de 22h jusqu’à 6h des restaurants et débits de boissons.
  • Les buvettes et autres points de restauration debout sont interdits.

L’état annonce de nouvelles mesures de soutien pour les entreprises impactées par les nouvelles restrictions d’accueil au public :
À l’issue des discussions avec les représentants du secteur de la restauration, des cafés et de l’hôtellerie, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et de la relance, a pris la parole et a confirmé entre-autre la hausse du plafond du fonds de solidarité à 10 000 euros.
https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/nouvelles-mesures-soutien-entreprises

La place de la restauration dans l’économie touristique dans les Bouches-du-Rhône

On estime que le département compte près de 2400 restaurants traditionnels pour 13 000 emplois et environ 1 700 établissements en restauration rapide pour près de 10 000 emplois.

En 2020 le département compte 22 restaurants étoilés au guide Michelin.

Dans les Bouches-du-Rhône on estime que, chaque année, 380 millions d’euros sont dépensés par les touristes dans les restaurants et cafés, soit 14% des 2,7 milliards d’euros de consommation touristique.

Les emplois touristiques sont évalués à 28 600 dans les Bouches-du-Rhône [2] (25 000 dans la Métropole) allant de 20 000 emplois en hiver à 38 000 au plus fort de la saison.

La moitié de ces emplois est occupée par l’hébergement et la restauration.

 

[1Dans le contexte actuel, les dates de la tournée sont actualisées de façon journalière en fonction des contraintes sanitaires de chaque commune.

[2Source : l’économie touristique en PACA – INSEE – Juin 2018

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/14225 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/14225.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »