mercredi 21 octobre 2020

Etude exclusive L’Addition : La restauration en France post COVID, la bonne surprise estivale ?

 

L’Addition, société leader dans le secteur des caisses enregistreuses, a dressé le bilan d’une saison pour le moins atypique pour le secteur de la restauration en France.

Il s’agit d’une étude exclusive basée sur les performances de plus de 6000 restaurateurs clients de L’Addition et actifs sur la saison estivale (juin, juillet, août) en 2019 et 2020, ainsi que d’interviews partout en France.

Nous constatons un recul du chiffre d’affaires de 6,7% en moyenne par rapport à la saison dernière. Pourtant, derrière ce faible recul du chiffre d’affaires, se cache une situation contrastée selon la taille de l’établissement et la situation géographique. Alors qui sont les grands gagnants et perdants de cette crise sanitaire ?

Il est important de spécifier que le niveau de CA généré par les établissements avant la COVID-19 impacte directement la « viabilité » de l’établissement.

En effet, un établissement faisant moins de 15 000 euros de chiffre d’affaires par mois a 5 fois plus de chances d’arrêter son activité suite à la COVID-19 que les établissements faisant plus de 150 000 euros par mois de chiffre d’affaires.

Nous constatons également que, au-delà d’un seuil critique de 40 000 euros par mois de chiffre d’affaires, le risque de défaillance des établissements diminue fortement. Seulement 7%des établissements générant plus de 40 000 euros par mois ont été amenés à fermer leurs portes suite au confinement. Ce pourcentage passe à plus de 20% pour les établissements en dessous de ce seuil.

JPEG

Contenu sponsorisé :

L’étude révèle également une situation très différente selon la région et la localisation

JPEG

L’IDF, la grande perdante de la crise, représente 28% des établissements défaillants en France et une baisse moyenne de 20% du chiffre d’affaires des établissements.
Ces pertes s’expliquent en partie par l’absence de touristes et notamment étrangers, qui durant la période ont totalement déserté la région mais aussi par une volonté des locaux à fuir la capitale pour se réfugier dans des régions plus calmes où la COVID-19 était moins présente.

JPEG

JPEG

L’Occitanie et les Hauts de France, quant à elles, tirent nettement leur épingle du jeu dans notre analyse avec une hausse en moyenne de 5% du chiffre d’affaires des restaurants par rapport à la saison dernière. Nous constatons également que les restaurants proches du littoral ont su attirer de nouveau les clients et profiter du tourisme local.

 

Les interviews de restaurateurs clients L’Addition dans ces régions viennent confirmer nos propos :

  • Maxence, restaurant L’Eclusier à Gravelines, Hauts de France : Notre restaurant a réouvert le 3 juin. L’activité a repris tout de suite. Beaucoup d’entreprises proches de notre restaurant ont continué le télétravail donc nous avons eu moins de monde les midis mais le soir, ça a cartonné ! (…) En règle général nous avons toujours pas mal de belges qui viennent sur la côté française durant la saison mais on a surtout été étonné de constater que pas mal de parisiens sont venus en week-end dans le Nord. Paris, Reims, Champagne, beaucoup de régions qui sont venus nous rendre visite de peur des gros regroupements dans le sud de la France.
  • Corinne, restaurant l’Essentiel à Sète, Occitanie : Beaucoup mieux que les années précédentes ! Cette année est notre troisième saison, nous sommes assez récent dans la région. Malgré tout, cela s’est très bien passé. Alors était-ce parce que nous étions post covid ? Est-ce que c’était grâce à la notoriété que nous avons acquise depuis les deux dernières années ? On ne sait pas trop du coup, mais en tout cas pour nous, tout s’est très bien passé !

Toutes les actions mises en place par les restaurateurs pour booster leurs activités (évènements complémentaires, vente à emporter, respect des gestes barrières, communication sur les réseaux sociaux, digitalisation des points de vente) ont permis également ces belles performances estivales.

  • Corinne, restaurant l’Essentiel à Sète, Occitanie : ¨Pendant le confinement nous avons fait de la livraison ce qui nous a permis de palier à la perte de CA. Nous avons également mis en place des animations que nous avions déjà mis en place l’année dernière mais cette saison, nous avons augmenté leur nombre pour pouvoir faire un peu plus de chiffres.
  • André, restaurant Panda Panda à Paris, Île-de-France : En mai, nous avons fait 80% de notre CA grâce au Click & collect L’Addition. C’est le résultat d’une communication efficace en ligne et phyisque (flyer, réseaux sociaux, affiches) et d’un service simple d’utilisation.
  • Frédéric, restaurant Onesto à Paris, île-de-France : Post confinement, nous avons été contents de découvrir que des clients qui nous avaient connus via le Click & Collect L’Addition venaient déjeuner sur place.

Notre étude démontre que la saison estivale 2020 a été plus bénéfique qu’attendu pour les restaurateurs de France. La crise de la COVID-19 aura évidemment eu un impact important sur le secteur de la restauration mais les prochains mois, s’ils suivent cette même dynamique, pourraient être plus prometteurs que présagé.

L’addition
Depuis 8 ans, L’Addition travaille avec pour seule mission : booster la croissance des restaurateurs et optimiser leurs performances. L’Addition est une suite logicielle complète qui propose des produits et services destinés à accompagner les professionnels du domaine CHR dans l’ensemble de leur activité. Sa notoriété, L’Addition l’a construite en développant et en commercialisant sa caisse enregistreuse sur iPad que tout le monde connaît depuis maintenant 8 ans.
Désormais, L’Addition a pour vocation d’aller encore plus loin et de profiter de ses nombreuses ressources pour intervenir à chaque étape des métiers du domaine CHR. C’est ainsi que sont nés, en interne dans leurs bureaux à Bordeaux, de nombreux produits et services, indispensables aux restaurateurs.
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/14179 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/14179.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »