mercredi 21 octobre 2020

Etude Qapa : 76 % des Français prêts à changer de travail en fonction des compétences et non de l’intitulé du poste

 

Sur leur CV, 54 % des Français mettent en avant l’intitulé de leur dernier poste et seulement 5 % leurs compétences acquises

88 % ne postulent jamais à un métier qui sort de l’intitulé de leur précédent job
Pourtant, 94 % pensent que certaines compétences s’appliquent à d’autres métiers 56 % pensent que mettre l’accent sur les compétences peut faciliter l’embauche.

QAPA, la plateforme de recrutement par l’intérim, a interrogé plus de 4 millions de personnes sur la façon dont elles recherchent du travail. Une enquête qui montre que les pratiques semblent très éloignées des demandes actuelles et que l’intitulé de poste devrait être remplacé par les compétences acquises afin de pouvoir postuler facilement à différents métiers.

Les CV sont-ils dépassés ?

A une époque où l’on parle sans cesse de « compétences », il est surprenant de constater que les CV sont encore formatés sur un modèle désuet. En effet, plus de 54 % des Français mettent en avant l’intitulé de leur dernier poste sur le curriculum vitae et 19 % le métier qu’ils recherchent. 11 % privilégient leurs expériences passées dans d’autres sociétés et 8 % les diplômes acquis. Les compétences n’arrivent qu’en 5e place avec seulement 5 % de représentativité, juste devant les loisirs à 2 %.

Sur votre CV, que mettez-vous en avant en premier ?
Réponses Pourcentages
L’intitulé de mon dernier poste 54 %
L’intitulé du poste recherché 19 %
Mes expériences passées 11 %
Mes diplômes 8 %
Mes compétences 5 %
Mes loisirs 2 %
Autre 1 %

Contenu sponsorisé :

Des recherches sur les postes uniquement

De ce fait, la recherche d’emploi des Français est en grande partie basée sur l’intitulé d’un poste et donc 88 % ne postulent jamais à un métier qui sort de la définition de leur précédent job.

Dans votre recherche d’emploi, essayez-vous des postes qui sortent de l’intitulé de vos précédents métiers ?
Réponses Pourcentages
Oui 3 %
Oui mais très rarement 9 %
Non 88 %

Et pourtant...

Paradoxalement, 73 % des Français sont tout de même convaincus que certaines compétences acquises peuvent absolument s’appliquer à d’autres métiers très éloignés du leur et 21 % sont d’accord seulement en partie. Mais avec un exemple concret, comme celui d’une nourrice qui postule pour un poste d’assistante dentaire, 97 % des Français pensent qu’une telle adéquation est impossible, alors que la plupart des compétences sont les mêmes et que ces deux métiers possèdent énormément de points communs.

Pensez-vous que certaines compétences peuvent s’appliquer totalement à d’autres métiers très éloignés du votre ?
Réponses Pourcentages
Oui absolument 73%
Oui mais seulement en partie 21 %
Non pas du tout 6 %
Par exemple, pensez-vous qu’une nourrice peut exercer le métier d’assistante dentaire ?
Réponses Pourcentages
Oui 3 %
Non 97 %

Les compétences : solution contre le chômage ?

A la question pensez-vous que les embauches seraient plus rapides et nombreuses si les recruteurs se basaient davantage sur les compétences et non sur l’intitulé de poste ou les expériences passées ?, plus de 56 % des Français déclarent que oui et 27 % ne se prononcent pas. Les réfractaires sont donc minoritaires avec 17 % de votes.

Pensez-vous que les embauches seraient plus rapides et nombreuses si les recruteurs se basaient davantage sur les compétences et non sur l’intitulé de poste ou les expériences passées ?
Réponses Pourcentages
Oui 56 %
Non 17 %
Je ne sais pas 27 %

A vos compétences... Prêts... Partez !

Les Français semblent totalement disposés à changer leurs habitudes de recherche d’emploi. En effet, plus de 76 % se déclarent prêts à changer plusieurs fois de travail au cours de leur vie en fonction de leurs compétences acquises. Une volonté qui pourrait résoudre beaucoup de problème et ainsi faire baisser l’inadéquation entre les offres et les demandes.

Seriez-vous prêt(e) à changer plusieurs fois de travail au cours de votre vie en fonction de vos compétences acquises ?
Réponses Pourcentages
Oui 76 %
Non 24 %
QAPA en 4 chiffres :
  • +500 entreprises clientes,
  • +5.000 intérimaires salariés par QAPA en 2019
  • 74% des offres d’emploi reçoivent des profils disponibles en moins de 4 heures,
  • 20% des intérimaires sont recrutés en CDI après 3 mois de mission.
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/14131 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/14131.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »