vendredi 18 septembre 2020

Les Nouveau PAUVRES : artisans, commerçants et indépendants

 

Suite aux conséquences économiques du Covid 19, 30% des artisans et commerçants se demandent si leur entreprise passera l’année. Dans le silence et la dignité, nos « petits entrepreneurs », nos travailleurs non-salariés, tous ceux qui ont pris leurs risques, les obscurs, les discrets, vident leur livret d’épargne et épuisent leurs maigres réserves pour payer leur loyer, leurs charges et leurs impôts et taxes. Ils sont des millions en France à prendre le chemin vers la pauvreté.

Certes, le gouvernement a pris des mesures : report d’échéances pour certaines taxes, certains impôts et charges dites sociales ; prêts octroyés par les banques, subventions pour les plus démunis…bref une belle panoplie de trompe l’œil. : des millions de personnes déposeront leur bilan car elles n’ont pas la capacité de redémarrer. !

Les aides aux artisans, commerçants et indépendants ne sont pas à la hauteur ! 400 millions, puis, après correction, 4 milliards d’euros pour 3,4 millions de « petits entrepreneurs » employant plus de 25 millions de salariés !

Dans le même temps, l’Etat garantit 4 milliards d’euros , pour UNE grande entreprise comme Air France, 4 milliards pour Renault, 3 à 4 milliards minimum) pour la SNCF, 7 milliards pour Airbus et, au niveau en dessous 500 millions pour la FNAC, 400 millions pour Conforama …Quel fossé ! Quelle injustice !

Contenu sponsorisé :

Par ailleurs l’INSEE constate que les ménages des salariés français ont fait des économies pendant le confinement : Ils ont conservé sensiblement la même rémunération, mais, dépensant moins, ils ont épargné !

Outre l’injustice, les conséquences économiques sont très inquiétantes. Les artisans, commerçants et indépendants représentent plus de 80% des emplois en France. S’ils s’éteignent en silence, que vont devenir les emplois qu’ils génèrent ? Vont-ils être à la charge de la collectivité ou dépendront-ils de grands groupes multinationaux ?

Nous avons déjà subi l’outrage d’être assujettis à la production étrangère de biens de première consommation comme nos médicaments, nos masques…nos cartouches d’encre pour nos ordinateurs, et beaucoup d’autres produits à consommation plus spécifique. Nos entreprises de travaux publics sont parfois à l’arrêt par manque de matière première en provenance de pays étrangers. Nos imprimeurs manquent de papier. Nos plombiers ne sont plus alimentés en produits de base, etc. La COVID 19 a fermé nos frontières. Nous ne pouvions plus exporter mais nous ne pouvions plus non plus importer.

Faute de pouvoir travailler et être payés, , les « petits entrepreneurs » artisans, commerçants et indépendants, seuls en France dans cette situation, devront cesser leurs activités. Ils n’ont pas les couvertures sociales des privilégiés de la fonction publique. Leurs économies ont été grignotées puis épuisées par leur volonté de faire face à leurs obligations financières mais aussi leurs obligations morales de citoyens. Ils n’ont plus de ressources mais ils ont des dettes.

Ce sont eux les nouveaux pauvres.

La CNDI demande aux gouvernants que les charges, taxes, impôts soient annulés pour cette année 2020 et qu’une assurance mutualiste couvre et paie les pertes d’exploitation pour tous les artisans, commerçants et indépendants. C’est le seul moyen de conserver un tissu économique national capable de passer sans trop de casse cette douloureuse période du COVID-19.

Présentation rapide de La CNDI
Elle a pour but de représenter et défendre les « petits entrepreneurs indépendants ». En 2017 elle avait 1200 élus ou désignés dans presque toutes les structures judiciaires ou sociales. Partout où elle présente des candidats, elle obtient entre 30 et 80% des suffrages.
La Coordination Nationale Des Indépendants – La CNDI - a été créée en 2007. La CNDI est l’une des 4 Organisations Professionnelles employeurs, nationale et multi-professionnelle avec le Medef, la CPME, l’U2P. La CNDI a été reconnue comme telle en 2017 par les autorités gouvernementales et les ministères de la Justice et du Travail.
Direction : La CNDI est dirigée par un bureau de 7 membres, présidée depuis sa création par Olivier BIDOU. A ce jour, il reste encore 5 membres fondateurs au bureau.
Financièrement : La CNDI ne demande aucune aide financière à l’Etat, ni aux Régions, ni aux Départements, ni aux Communes. La CNDI est libre et Indépendante de toute attache financière. Elle ne vit qu’avec les cotisations de ses adhérents.
Politiquement : La CNDI n’est ni de gauche, ni de droite, ni du centre, ni d’en haut ni d’en bas. La CNDI est ronde.
Tous les membres actifs de La CNDI sont bénévoles.
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/13729 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/13729.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »