vendredi 18 septembre 2020

CRT : plan de relance touristique du marché français en région sud : « On a tous besoin du Sud »

 

Cet été, les vacances seront avant tout françaises. Un pack régional fort et soudé nous a permis de préparer un plan de promotion inédit et ambitieux pour soutenir notre économie touristique.
Nous sommes prêts. Bienvenue dans le Sud !
François de Canson, Président du Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Chez nous, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, nous avons le tourisme historiquement ancré dans notre ADN. Avec près de 20 milliards d’euros de retombées annuelles, il représente 13% de notre PIB et 10% de nos emplois.

Après une année record en 2019 (cf. détails en annexe), fruit d’un travail important de prospection mené par le CRT et ses partenaires, et des investissements des professionnels du tourisme, la crise du Covid-19 frappe de plein fouet ce pilier de notre économie.

Sur 20 milliards de retombées économiques touristiques, 5 milliards sont déjà condamnés. Les impacts sont massifs, fulgurants et généralisés sur le territoire régional, pas un département, pas une ville n’est épargnée. Du thermalisme, aux stations de montagne, aux professionnels de l’événementiel, en passant par nos festivals, nos littoraux, nos prestataires de loisirs… tout l’écosystème du tourisme est foudroyé. 98 % de nos professionnels du tourisme sont à l’arrêt.
Nous leur devions de réagir vite et fort. Pour soutenir la mise en place d’un plan d’urgence, de solidarité et de relance économique d’un montant global de 1,4 milliards d’euros, il a fallu construire cette campagne promotionnelle d’exception.
a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d›Azur, Président de Régions de France.

Un travail considérable a été réalisé depuis 2 mois pour mettre sur pied, de manière concertée avec les partenaires tourisme régionaux, départementaux et métropolitains, un plan de relance inédit et ambitieux pour stimuler le retour des clientèles françaises. Objectif : compenser la perte des clientèles internationales qui représentent, en temps normal, 40% de nos touristes à l’année (dans les hôtels comme dans les campings).

14 partenaires territoriaux (la Région Sud et le CRT, Atout France, le Département du Var 83, les Agences de développement des Alpes de Haute-Provence 04, des Hautes-Alpes 05 et de Vaucluse 84, Var Tourisme 83, le CRT Côte d’Azur 06, les Offices de tourisme d’Antibes Juan-les-Pins et des Métropoles d’Aix-en-Provence, de Nice Côte d’Azur et Toulon Provence Méditerranée, ainsi que Provence Côte d’Azur Events (spécialisé dans le tourisme d’affaires et de congrès) ont ainsi bâti une stratégie commune, imaginé un dispositif d’envergure et rassemblé leurs budgets pour être plus lisibles auprès des clients français. Habituellement, ils représentent environ 65% de la clientèle estivale de notre région. Cette année, ils dépasseront sans doute la barre des 90 %.

Appuyé par Atout France, par les fédérations régionales de l’UMIH (hôtellerie), FRHPA (campings), du réseau Gîtes de France et des groupes privés comme Havas, Expédia ou Webedia, nous vous présentons les grandes lignes de ce dispositif inédit par son ampleur, son ambition et sa représentativité.

1- CAMPAGNE DE RELANCE GRAND PUBLIC ET AUPRÈS DES AGENCES DE VOYAGES

« On a Tous Besoin du Sud »
Ce message se déclinera pour incarner l’identité de chaque territoire, de chaque partenaire

Pour François de Canson, Nous avons une chance exceptionnelle de vivre sur ce territoire aux multiples facettes, aussi familières qu’inattendues. Nous avons un concentré insensé d’expériences, des paysages d’une beauté à couper le souffle et des lieux d’une douceur enivrante. Nous voulions une campagne à notre image, cette différentiation c’est notre force !
Mais je veux aller plus loin, et rappeler que le tourisme n’est pas le simple fait d’une rente d’un territoire hors normes, il est le fruit de cette histoire qui nous a construit, le fruit d’hommes et de femmes, d’affaires passées de génération en génération, d’équipes passionnées et engagées. Notre devoir était de mettre toute notre énergie pour donner au plus grand nombre l’envie du Sud afin de voir nos professionnels retravailler au mieux et au plus vite.
 »

Contenu sponsorisé :

ICI, NOTRE PLUS BEAU RÉSEAU SOCIAL, C’EST LA VIE. ET LE SUD NOUS EST VITAL !

Cette campagne s’adressera à la fois à une cible nationale, qui sera sensible à cette diversité accessible. Mais aussi à une cible de proximité : nos voisins d’Auvergne-Rhône-Alpes et d’Occitanie. Nous voulons aussi encourager le tourisme local : un Marseillais peut découvrir la lumière de la Côte d’Azur et respirer l’air pur de nos Alpes. Un Niçois peut visiter la Provence. Un Alpin apprécier les embruns de la Méditerranée.
D’un point de vue financier, cette campagne fédère un budget de 2,1 millions d’euros. C’est un budget record pour une communication dédiée à la France pour notre destination. A noter que cette campagne vient en addition aux actions qui étaient déjà prévues.

Par ailleurs nous restons attentifs à la reprise des marchés européens de proximité, et aux marchés internationaux. Nos budgets en la matière sont sanctuarisés, ils seront déclenchés en fonction des réouvertures de frontières et des évolutions des comportements de voyage. Là encore plus de 2 millions d’euros y seront affectés en partenariat avec Atout France. précise le Directeur général du CRT, Loïc Chovelon.

La campagne est composée de 3 phases : engagement, séduction et conversion

ENGAGEMENT

Dès la semaine prochaine, ambassadeurs de la destination et professionnels du tourisme (hôtels, campings, prestataires d’activités, musées...) vont se mobiliser pour produire des messages d’attachement à notre région sur leurs réseaux sociaux et outils de communication.

Il s’agit de démontrer que nous sommes prêts à accueillir de nouveau les touristes, que nous les attendons. Depuis plusieurs semaines, les professionnels du tourisme de la région Sud ont aménagé leurs établissements pour répondre aux exigences sanitaires et préparer leur réouverture. Il est temps de le dire et de le montrer ! Sous la bannière « On a tous besoin du Sud », un véritable collectif est lancé !

SÉDUCTION

La semaine prochaine, en parallèle des annonces prévues par le Premier Ministre, débutera la plus grande campagne jamais réalisée pour notre destination en France :

  • Près de 3.000 spots TV sur la plupart des chaînes nationales
  • Près de 1.500 affiches en milieu urbain, 1.200 dans les TER en région
  • Des dizaines de publicités dans nos médias régionaux (presse quotidienne régionale, médias digitaux, radio…)

70% du budget sera activé sur le mois de juin, puis 30% fin août, pour stimuler aussi l’arrière-saison.

Toutes les publicités renverront vers le site de campagne www.onatousbesoindusud.fr, créé pour l’occasion. Il proposera des contenus inspirationnels, mais aussi des contenus plus précis via les pages dédiées à chaque territoire et via les liens vers les sites des partenaires.

Des idées de parcours seront proposées pour permettre :

  • Aux clients qui nous connaissent déjà de découvrir des nouveautés (parcours d’art contemporain, nouveaux itinéraires thématiques, nouveaux établissements...)
  • Aux clients qui nous connaissent moins de présenter les pépites de notre région.

Sur les réseaux sociaux, un « social wall » mettra en avant les établissements, musées, activités, plages... qui auront réouvert, pour guider le client.

CONVERSION

Après cette phase de séduction, le parcours du client sera facilité pour l’accompagner vers la réservation Les possibilités seront multiples.

Depuis le site d’inspiration « onatousbesoindusud.fr », le client aura la possibilité de :

  • Soit réserver en direct son hébergement via les liens des professionnels mis en avant
  • Soit réserver sa prestation avec l’un de nos partenaires privés de l’opération :
    • Pour les hôtels : un partenariat inédit avec Hotels.com du groupe Expedia (équipe commerciale basée dans la région), qui participera à l’achat d’espace média pour développer le trafic et les ventes vers notre destination à hauteur de 41 millions d’impression.
    • Pour les campings et les locations : une association avec le groupe français Webedia (comparateur EasyVoyages) qui développera plusieurs partenariats publicitaires pour générer du trafic et développer les ventes, notamment vers le site TooCamp, dédié à l’hôtellerie de plein air.
    • Pour les activités : un partenariat avec l’entreprise régionale CoqTrotteur, qui proposera la vente en ligne de prestations et d’activités touristiques.

Le client français pourra aussi demander conseil et réserver son séjour dans notre région via une agence de voyages française. En effet, notre destination a l’habitude de travailler avec de nombreux tours opérateurs internationaux. L’idée est de décliner ces offres, initialement conçues pour l’international, dans une version aménagée.
Il s’agit d’aider les opérateurs français à mieux nous vendre. Cette initiative va aussi aider le secteur à proposer notre destination en alternative aux destinations internationales habituellement vendues.

Aussi, en partenariat avec EDV (Les Entreprises du Voyage) le CRT commence à former plusieurs agences de voyages françaises pour leur faire découvrir nos produits à forte plus-value et vendus par nos réceptifs (gastronomie dans les vignes, parcours d’art contemporain, expériences écotourisme et vélo...).

Un partenariat avec le média Tourmag, dans le cadre de la démarche « Partez en France », facilitera aussi le lien entre les réceptifs locaux et les tours opérateurs, producteurs et agents de voyages françaises.

Pour Bernard Marty, Président de l’UMIH SUD-CORSE : Les cafés, hôtels , restaurants et métiers de la nuit vous souhaitent la bienvenue dans le Sud ! Ce plan ambitieux mais à la hauteur de nos espérances, construit collégialement, prouve qu’ensemble, on est plus fort. Les professionnels de l’hôtellerie restauration s’engagent avec le cœur dans ce plan de relance de notre belle région.

Pour Vincent Gailledrat, Président de la FRHPA : Le camping est par définition le lieu idéal pour se ressourcer au grand air. Nos campings ouvrent dès juin et jusqu’à octobre. De quoi planifier sereinement ses vacances et escapades. Ici, la distanciation physique se fait naturellement avec des emplacements grand-confort et des héber-gements individuels de qualité. Les activités se mettront en place progressivement. Nous sommes heureux de vous recevoir à nouveau chez nous

2- UN CHÉQUIER VACANCES « AU SECOURS DU TOURISME »

Initiative solidaire mise en place par la Région Sud en partenariat avec les départements de Vaucluse, des Alpes de Haute Provence, des Hautes-Alpes, des Alpes-Maritimes et du Var, le dispositif du chéquier vacances de l’Agence Nationale pour les Chèques-vacances (ANCV) a pour but de soutenir la relance des professionnels du tourisme de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Ce chéquier vacances est destiné aux salariés du privé résidant en région, ayant travaillé au contact du public pendant le confinement, et dont le quotien familial n’excède pas 700 euros (cibles Région), ainsi qu’à des publics en situation de fragilité économique (cibles Départements).

Le chéquier a une valeur de 500 euros et une période de validité du 1er juillet au 31 décembre 2020. Une plateforme d’inscription sera mise en place sur le site de la Région dès le mois de juin 2020 et l’envoi du chéquier sera assuré par l’ANCV sur smartphone.

Cette opération inédite, qui injecte près de 10 millions d’euros dans l’économie touristique régionale, dont 4 millions d’euros de la Région, permettra à tous les professionnels (hébergeurs, restaurateurs et prestataires de loisirs de Provence-Alpes-Côte d’Azur) d’en bénéficier, via le chèque vacances connect (mode de paiement dématérialisé).

La participation au dispositif est très simple et le commissionnement a exceptionnellement été négocié à 1%. Les professionnels du tourisme sont encouragés à intégrer le dispositif en se rapprochant de l’ANCV (inscription sans frais) ou de l’institutionnel partenaire. (Informations détaillées sur le site de la Région).

  • Pour les adhérents et agrémentés par l’ANCV : adhésion à l’option CV Connect
  • Pour les non-adhérents : demande de conventionnement Chèques-vacances

Et parce qu’il est essentiel d’aller plus loin encore, la Région réfléchit actuellement à de nouveaux axes complémentaires, en cohérence avec les dispositifs que l’Etat va mettre en place.

ANNEXE

Bilan de l’activité touristique 2019 : excellente cuvée et année record pour l’hôtellerie
2019 a été une année réussie pour le tourisme en région Sud. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, la fréquentation est en effet restée soutenue et stable par rapport à 2018, avec plus de 212,5 millions de nuitées réalisées sur l’année.

Ces bons résultats s’expliquent notamment par la diversité et la complémentarité de nos trois destinations, Provence, Alpes et Côte d’Azur, chacune portée par des marques à l’identité forte. La variété des paysages de notre région (littoral, montagne, campagne), et les expériences multiples qu’elle propose, ont permis de séduire les touristes tout au long de l’année. Avec des ailes de saison particulièrement réussies, l’année 2019 s’inscrit dans l’engagement du CRT Provence-Alpes-Côte d’Azur : promouvoir un tourisme mieux réparti dans le temps et dans l’espace. Un tourisme responsable, respectueux des écrins naturels hors-pairs qu’abrite notre région.
En 2019, l’hôtellerie a particulièrement bien tiré son épingle du jeu, puisqu’elle a enregistré sa meilleure année depuis 10 ans. La fréquentation des campings est, quant à elle, restée quasiment stable.

Au vu du contexte de 2019, ces chiffres traduisent une performance notable, puisque l’année 2019 a été marquée par des grèves à la SNCF, le mouvement des gilets jaunes et une forte médiatisation des épisodes de canicule au niveau national (alors qu’en réalité, la région Sud n’a pas été plus touchée que d’habitude par la chaleur).

1- 2019, UNE ANNÉE RECORD POUR L’HÔTELLERIE

En 2019, les hôtels de Provence-Alpes-Côte d’Azur se sont particulièrement démarqués. Avec un total de 23,4 millions de nuitées (+3%), c’est la meilleure année enregistrée depuis 10 ans.

Dans l’hôtellerie régionale, le taux d’occupation a progressé de 1 point, pour atteindre 60%. Le chiffre d’affaires de l’hôtellerie urbaine a augmenté de 4,4% (le revenu par chambre s’est établi à 78 euros en moyenne), grâce à une évolution des prix supérieure à celle de la fréquentation. Le succès de l’hôtellerie en Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est confirmé à l’échelle nationale : la région Sud a été la deuxième région française dont le revenu par chambre a le plus progressé en 2019.

UN TOURISME MIEUX RÉPARTI DANS LE TEMPS, EN PHASE AVEC LA STRATÉGIE DU CRT
En 2019, l’hôtellerie régionale s’est distinguée par de belles évolutions hors haute saison d’été notamment sur les mois d’avril, juin et octobre (+4,2% en février, +6,7% en avril, +7,1% en juin, +3,5% en septembre, +6,3% en octobre, +5% en novembre,). En haute saison, l’évolution de la fréquentation hôtelière a par ailleurs été nulle ou contenue (+0,7% en juillet et +2,8% en août). À cet égard, 2019 s’inscrit dans la tendance observée depuis 2010 : un ralentissement du cœur de saison d’été.

Ces résultats collent à la stratégie du CRT : lisser la fréquentation à l’année pour limiter l’impact du tourisme sur l’environnement et le cadre de vie des habitants. Cette volonté de promouvoir un tourisme durable passe notamment par le développement de filières qui séduisent tout au long de l’année : écotourisme, œnotourisme, vélo, art contemporain…

LES CLIENTÈLES FRANÇAISES ET INTERNATIONALES EN HAUSSE
En 2019, les bons résultats de l’hôtellerie ont été le fait de la clientèle française comme des clientèles internationales. La part des Français dans l’hôtellerie régionale est, toutefois, majoritaire : 61%. La clientèle française a d’ailleurs plus progressé que les clientèles internationales (+4,1%, contre +1,3%).

Ces chiffres traduisent l’attirance croissante des Français vers un tourisme de proximité et écoresponsable. Une tendance de fond à laquelle la région Sud a su répondre et s’adapter. En 2019, la part des clientèles internationales dans l’hô-tellerie en Provence-Alpes-Côte d’Azur est tout de même restée importante : 39%. Ces clientèles, qui dépensent plus que la clientèle française, ont permis de dynamiser l’économie touristique de la région.

En 2019, dans l’hôtellerie, la clientèle internationale était constituée à 72% d’Européens (+1,5% par rapport à 2018). Au sein de ce segment, les clientèles allemandes (+3,8%), suisses (+3,1%) et italiennes (+1,1%) sont celles qui ont le plus progressé. Concernant les marchés lointains, on a pu constater une belle évolution des clientèles en provenance du Japon (+22,5%), de Russie (+21,7%) et des Etats-Unis (+11,7%).

Top 5 des nationalités dans l’hôtellerie en 2019 :

  • Royaume Uni : +1%
  • Etats Unis : +12%
  • Italie : +1%
  • Allemagne : +4%
  • Suisse : +3%

L’HÔTELLERIE MILIEU ET HAUT-DE-GAMME EN FORTE PROGRESSION
L’hôtellerie milieu de gamme s’est révélée particulièrement performante : +6,6% pour les 3 étoiles. Les hôtels haut-de-gamme ont aussi très bien tiré leur épingle du jeu (+4,3% pour les 4 et 5 étoiles). L’hôtellerie 1 et 2 étoiles, en revanche, a été en retrait (-9,4%).

À noter que les bons chiffres de l’hôtellerie s’expliquent aussi par la clientèle d’affaire, qui a représenté 35,6% de la fréquentation sur l’année. Un chiffre stable par rapport à 2018.

(Sources : CRT, Insee, MKG-Olakala et partenaires départementaux)

2- LES CAMPINGS PROGRESSENT EN NOMBRE DE CLIENTS AVEC UNE LÉGÈRE BAISSE EN NOMBRE DE NUITÉES

D’avril à septembre 2019, les campings de Provence-Alpes-Côte d’Azur ont enregistré une très légère baisse globale. La fréquentation des campings de la région s’est élevée à 15,5 millions de nuitées (-1% par rapport à 2018). En revanche, les arrivées ont enregistré une hausse de +3,6% (2,6 millions d’arrivées). Ces chiffres s’expliquent par une baisse de la durée des séjours, qui n’a pas compensé la hausse des arrivées.

Malgré cette légère baisse globale, les campings 4 et 5 étoiles ont enregistré une fréquentation stable. La baisse de la moyenne régionale est en fait due au recul des campings d’autres catégories.

Au niveau des clientèles, les nuitées françaises étaient en baisse (-4,6%). Mais cette tendance a été compensée par la hausse des nuitées internationales (+5,2%). Les Néerlandais, les Allemands et les Belges ont constitué à eux seuls 73% de la clientèle internationale. Les Britanniques, les Suisses et les Italiens ont également compté parmi les nationalités les plus représentées.
(Sources : Insee, CRT et partenaires départementaux)

3- UN TRÈS BON DÉBUT DE SAISON D’HIVER 2019/2020 POUR LES STATIONS DES ALPES DU SUD

Selon les résultats provisoires (de décembre à fin avril), les stations de ski de Provence-Alpes-Côte d’Azur ont une nouvelle fois démontré leur attractivité en 2019/2020. En effet, la fréquentation des hébergements a enregistré de belles progressions sur différents temps forts de la saison. C’est le cas des deux semaines centrales des vacances de février (zones B et C puis A et B), où les taux d’occupation ont atteint les 90%, en forte hausse par rapport à 2018/2019 (respectivement +1,2 points pour la première semaine et +11,5 points pour la seconde). On peut aussi citer la belle performance de la semaine du Nouvel An, où le taux d’occupation a atteint les 86,6%, en progression de +2,2 pts par rapport à 2018. Ewnfin, avant la crise liée au Covid-19, les prévisions pour les vacances de printemps étaient très positives : +5,6 pts par rapport à 2018/2020.

La fermeture des domaines skiables et le début du confinement, mi-mars, ont évidemment fortement impacté cette saison d’hiver 2019/2020, pourtant très prometteuse.

Au niveau des hébergements, avec un taux d’occupation moyen de 52,3%, les stations des Alpes du Sud ont enregistré au final, sur l’ensemble de la saison d’hiver, une baisse de 12% par rapport à 2018/2019. La fréquentation des domaines skiables (en nombre de skieurs par jour) a, quant à elle, chuté de 10% par rapport à l’année passée. Toutefois, les stations des Alpes du Sud semblent avoir été un peu moins impactées que les autres stations françaises : la fréquentation des domaines skiables au niveau national devrait connaître une baisse de 16% par rapport à 2018/2019.

À PROPOS DU COMITÉ RÉGIONAL DE TOURISME PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR
Le Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d’Azur est en charge de la promotion touristique de la région. C’est un partenaire support, expert et fédérateur pour l’ensemble des institutionnels et professionnels du tourisme, qu’il accompagne et soutient par ses actions de promotion auprès de la presse, des tours opérateurs et du grand public. Sa stratégie de promotion et de communication se structure autour des trois destinations monde - Provence, Alpes et Côte d’Azur.
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/13482 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/13482.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »