samedi 19 septembre 2020

Accor : Chiffre d’affaires du T1 2020 : 768 millions d’euros -15,8% en données comparables

 

RevPAR en repli de 25,4%
Ouverture de 8 000 chambres en croissance organique
Situation financière solide et liquidités importantes

Sébastien Bazin, Président-directeur général de Accor, a déclaré : Le monde traverse une crise sanitaire sans précédent, avec des conséquences inédites et massives sur l’industrie du tourisme. A ce jour, près de deux tiers de nos hôtels sont fermés, et les autres pour la plupart dédiés à soutenir les personnels soignants et tous ceux qui, en première ligne, sont engagés pour lutter contre le Covid-19. La mobilisation de nos collaborateurs et de nos propriétaires est, dans ce contexte, exceptionnelle.
Aujourd’hui, notre impératif est double : gérer l’urgence et préparer le rebond.
Face à la situation actuelle, le Groupe a les reins solides et nous prenons des mesures drastiques pour adapter notre organisation. Grâce à sa transformation récente, Accor bénéficie d’un bilan robuste qui permet sur les prochains trimestres d’absorber les conséquences économiques de cette crise. Parallèlement, nous préparons la reprise avec les autorités et les organisations professionnelles des pays dans lesquelles nous sommes implantés pour que le Groupe puisse rebondir le plus rapidement possible.

Le chiffre d’affaires du Groupe au premier trimestre 2020 atteint 768 millions d’euros, en baisse de 17,0% en données publiées et de 15,8% en données comparables.
Le RevPAR est en baisse de 25,4%. Ce repli traduit la détérioration brutale de l’environnement, liée à la propagation à l’échelle mondiale de l’épidémie de Covid-19, d’abord en Asie-Pacifique (-33,7%) puis dans d’autres régions notamment en Europe (-23,2%) et en Amérique du Nord (-22,2%).

Les effets de périmètre (acquisitions et cessions) contribuent négativement pour -7 millions d’euros liés essentiellement à la cession des hôtels Mövenpick en location.
Les effets de change ont un impact négatif de -4 millions d’euros, lié essentiellement au Dollar australien (-4,2%) compensé par le Dollar américain (+3.0%).

Au cours du premier trimestre, Accor a ouvert 58 hôtels correspondant à 8 000 chambres, un niveau très satisfaisant compte tenu de l’environnement actuel. A fin mars 2020, le Groupe dispose d’un parc hôtelier de 746 903 chambres (5 085 hôtels) et d’un pipeline de 208 000 chambres (1 202 hôtels), à 76% dans les marchés émergents.

Au 22 avril 2020, 62% des hôtels du Groupe sont fermés, soit plus de 3 100 unités.

Baisse du chiffre d’affaires

Le Groupe enregistre au premier trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 768 millions d’euros en baisse de 15,8% à périmètre et change constants (pcc). Ce recul atteint -17,5% pour HotelServices et -13,0% pour les Actifs Hôteliers. Le chiffre d’affaires des Nouvelles activités est en repli de 13,8% à données comparables.

En millions d’euros T1 19 [1] T1 20 Variation (publiée) Variation (pcc) [2]
HotelServices 645 540 -16,3% -17,5%
Actifs Hôteliers 259 206 -20,4% -13,0%
Nouvelles Activités 37 32 -13,3% -13,8%
Holding & Intercos (17) (11) N/A N/A
TOTAL 925 768 -17,0% -15,8%

HotelServices

Le chiffre d’affaires d’HotelServices, qui exploite sous contrat de franchise et de management 5 085 hôtels (746 903 chambres) à fin mars 2020, s’établit à 540 millions d’euros, en baisse de 17,5% en données comparables. Cette baisse reflète la détérioration rapide du RevPAR sous l’impact du Covid-19.

L’activité Management & Franchise (M&F) enregistre un chiffre d’affaires en repli de 34,9%, avec des performances liées à la propagation progressive du virus dans les différentes régions.

En millions d’euros 2019 2020 Variation (pcc) [2]
Europe 102 72 -31,2%
Asie Pacifique 56 30 -46,7%
Afrique & Moyen-Orient 24 19 -34,7%
Amérique du Nord, Centrale & Caraïbes 31 20 -36,3%
Amérique du Sud 11 9 -7,4%
TOTAL 225 150 -34,9%

Le RevPAR du Groupe affiche une baisse globale de 25,4% sur le trimestre, incluant une baisse de 62,6% pour le seul mois de mars, faisant suite à une progression de 2,0% en janvier, et à une baisse de 10,2% en février. L’impact du RevPAR sur le chiffre d’affaires M&F est amplifié par la baisse importante des primes d’intéressement basées sur le résultat brut d’exploitation des hôtels.

L’Europe affiche une forte baisse du chiffre d’affaires M&F (-31,2% à pcc), reflétant une dégradation de 23,2% du RevPAR.

  • En France, le RevPAR ressort en baisse de 22,4% au cours du premier trimestre 2020. Cette baisse est similaire entre Paris (-22,3%) et la province (-22,4%). Le confinement mis en place depuis le 17 mars a conduit à la fermeture temporaire de plus de 75% des hôtels Accor en France à ce jour.
  • Au Royaume-Uni, la baisse du RevPAR ressort à -22,1%. Londres a été davantage affecté que la province avec des RevPAR en baisse de -23,9% contre -19,7%. La plupart des hôtels sont fermés depuis le 25 mars.
  • En Allemagne, les mesures protectrices, mises en place à compter du 22 mars, ont eu un impact similaire sur le RevPAR se reflétant dans une baisse de -24,5% sur le trimestre.
  • L’Espagne, où le confinement a été mis en place dès le 14 mars, enregistre une chute du RevPAR de -29% sur le premier trimestre.

En Asie-Pacifique, le RevPAR est en baisse de -33,7% reflétant une détérioration qui a débuté un mois plus tôt qu’en Europe.

  • En Chine, le RevPAR a baissé de -67,7% au cours du premier trimestre 2020. L’épicentre de la pandémie est toujours impacté par le covid-19, néanmoins des premiers signes d’amélioration sont visibles à travers la reprise des taux d’occupation, et de l’activité de restauration. Les prix moyens restent faibles puisque les chambres sont essentiellement utilisées par du personnel médical ou dédiées à des mesures de quarantaine.
  • En Australie, la baisse du RevPAR a été légèrement moins marquée à -18,2%où le Covid-19 a eu un impact plus limité sur le premier trimestre. Cette baisse a également été atténuée par des hôtels utilisés pour des quarantaines avec un effet positif sur le RevPAR à court terme.

Dans la région Afrique & Moyen-Orient, le RevPAR est en baisse de -21,4%. La fermeture des villes saintes depuis fin février s’est reflétée dans une tendance similaire à celle de l’Europe.

L’Amérique du Nord, Centrale & Caraïbes affiche un RevPAR en baisse de -22,2%, impacté par la fermeture de nombreux hôtels depuis mi-mars en lien avec la pandémie de Covid-19.

Enfin, l’activité s’est montrée plus résiliente en Amérique du Sud jusqu’à présent avec une baisse du RevPAR de -11,2%. Néanmoins cette résilience reflète un décalage temporel dans la propagation de la pandémie.

Le développement du Groupe se poursuit malgré tout à un rythme soutenu. Au premier trimestre, Accor a ouvert 58 nouveaux hôtels, représentant près de 8 000 chambres. A fin mars 2020, le pipeline du Groupe reste stable et comprend 1 202 hôtels et 208 000 chambres, dont 76% dans les marchés émergents.

Actifs hôteliers

Le chiffre d’affaires des « Actifs Hôteliers et Autres » a baissé de 13,0% en données comparables, reflétant un impact plus mesuré du Covid-19 en Australie et le décalage temporel dans la propagation de la pandémie au Brésil. En données publiées, la baisse de 20,4% du chiffre d’affaires est accentuée par la cession du portefeuille des hôtels Mövenpick en location début mars 2020.

À fin mars 2020, ce segment, qui regroupe notamment les hôtels en location et en pleine propriété, comprend 167 hôtels et 29 930 chambres.

Nouvelles Activités

Les Nouvelles Activités (services de conciergerie, location de résidences de Luxe, ventes privées de séjours hôteliers et services digitaux pour hôteliers) ont réalisé un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros, en baisse de 13,8% en données comparables contre 37 millions d’euros en 2019. La baisse est de 13,3% en données publiées liées aux effets de change.

Impact du Covid-19 sur l’activité

L’évolution rapide de l’environnement avec la propagation du virus à l’ensemble des continents, et son impact sur l’activité hôtelière sont sans précédent. À l’heure actuelle, le Groupe ne dispose pas d’une visibilité suffisante pour estimer l’impact financier de cette crise sur ses résultats et sa situation financière pour l’exercice 2020.

Pour le premier trimestre, Accor estime à 170 millions d’euros le manque à gagner en termes d’Excédent Brut d’Exploitation. Ce montant reflète la fermeture graduelle d’une majorité de son parc dans le courant du mois de mars. Il n’intègre que très partiellement les effets positifs des mesures mises en place dès la fin du mois de mars en termes d’économies de coûts, qui montent en puissance et porteront principalement leurs effets sur les prochains mois. Pour mémoire ces mesures incluent :

  • L’interdiction de voyager, le gel des embauches, le chômage partiel ou technique concernant 75% des effectifs des sièges dans le monde au deuxième trimestre, générant une réduction minimum de 60 millions d’euros des coûts centraux sur l’année 2020
  • La revue des investissements récurrents prévus pour 2020, aboutissant à une diminution de 60 millions d’euros des dépenses pour l’exercice.
  • La réduction significative des autres coûts opérationnels (distribution, marketing, informatique…) pour faire face à la réduction drastique des redevances.

Les mois d’avril et de mai devraient être les plus difficiles de l’année, avec un taux d’occupation très faible et beaucoup d’incertitudes sur les dates et mesures de déconfinement comme sur le rythme de réouverture des frontières. Cependant quelques marchés présentent des signes positifs notamment la Chine où la reprise est faible mais perceptible.

Dans ce contexte inédit, le Groupe s’appuie sur sa situation financière très solide avec plus de 2,5 milliards d’euros de liquidités disponibles à fin mars 2020, et une ligne de facilité de crédit revolving non tirée de 1,2 milliard d’euros sans test de covenant avant juin 2021.

Programme de rachat de titres

Un programme de rachat de titres, portant sur 300 millions d’euros, a été exécuté entre le 20 janvier 2020 et le 24 mars 2020 dernier, portant sur 10 175 309 de titres à un prix moyen de 29,48 euros.

Dans le but de préserver ses liquidités, Accor a annoncé la suspension des programmes de rachat d’actions jusqu’à nouvel ordre.

Dividendes et « Fonds ALL Heartist »

Le Conseil d’administration de Accor a décidé de compléter les actions mises en place par le management, en retirant sa proposition de paiement du dividende prévu au titre de l’exercice 2019, soit 280 millions d’euros.

Après concertation avec les principaux actionnaires du Groupe, Accor a décidé d’allouer 25% du dividende prévu (soit 70 millions d’euros) au lancement du « Fonds ALL Heartist », un véhicule ad hoc Covid-19 pour soutenir les collaborateurs, et, au cas par cas, les partenaires individuels en grande difficulté financière, ainsi que les parties prenantes en premier ligne qui soutiennent les communautés locales face à la crise.

Evénements survenus du 01/01/2020 au 22/04/2020

Le 20 janvier, Accor a signé avec un prestataire de services d’investissement un mandat de rachat d’actions au comptant pour un montant de 300 millions d’euros.

Le 22 janvier, Accor et Sabre se sont associés pour développer la première plateforme unifiée de réservation centralisée (CR) et de gestion d’actifs (PM) dédiée à l’hôtellerie.

Le 18 février 2020, Accor et Visa, leader mondial des paiements numériques, ont annoncé la conclusion d’un partenariat international qui ouvrira de nouvelles possibilités de paiement aux membres du programme de fidélité ALL-Accor Live Limitless.

Le 11 mars, Accor annonce la réalisation définitive de la cession de 85,8% du capital d’Orbis auprès de AccorInvest pour 1,06 milliard d’euros. Dans la même semaine, le Groupe a finalisé la cession du portefeuille des hôtels Mövenpick en location avec un impact positif de 430 millions d’euros sur la dette nette du Groupe.

Le 11 mars, Accor annonce également enregistrer à fin février une baisse de son RevPAR de 4,5 % par rapport à la même période en 2019 à périmètre et change constants, avec un mois de février en baisse de 10,2 % en raison de la détérioration très significative de l’industrie du Tourisme, liée à l’expansion du Covid-19. Sur cette période de 2 mois, ce recul traduit une activité en net repli avec un impact du Covid-19 de l’ordre de 20 millions d’euros sur l’Excédent Brut d’Exploitation du Groupe. Depuis la dernière semaine de février, le Groupe constate une forte accélération de la baisse de l’activité en Europe, notamment en Italie, en France et en Allemagne, et a mis en place des mesures d’économie significatives pour palier en partie la réduction de l’activité.

Le 24 mars, Accor a annoncé la finalisation de son programme de rachat d’actions lancé le 20 janvier 2020 pour un montant de 300 millions d’euros. À l’issue de ce programme, le Groupe a acquis 10 175 309 actions à un prix moyen de 29,48 euros. Dans le but de préserver sa liquidité, Accor a également annoncé la suspension des programmes de rachat d’actions jusqu’à nouvel ordre. À la même date, le contrat de liquidité a été réactivé.

Le 24 mars, dans le contexte actuel d’incertitude et d’accélération de la pandémie de coronavirus (Covid-19) à travers le monde, le Conseil d’administration de Accor a pris la décision de reporter la date de l’Assemblée Générale annuelle initialement fixée le 30 avril 2020, au 30 juin 2020.

Le 2 avril, pour donner suite à la dégradation brutale de l’environnement liée au Covid-19, Accor a décidé de mettre en place des actions drastiques. Le même jour, le Conseil d’administration de Accor a décidé de compléter les actions mises en place par le management, en retirant sa proposition de paiement du dividende prévu au titre de l’exercice 2019, soit 280 millions d’euros. Après concertation avec les principaux actionnaires du Groupe, Accor a décidé d’allouer 25% du dividende prévu (soit 70 millions d’euros) au lancement du « Fonds ALL Heartist », un véhicule ad hoc Covid-19 pour soutenir les collaborateurs, et, au cas par cas, les partenaires individuels en grande difficulté financière, ainsi que les parties prenantes qui soutiennent les communautés locales face à la crise. Cette initiative a reçu le soutien unanime des membres du Conseil d’administration, qui ont décidé de diminuer le montant de leurs jetons de présence de 20% au bénéfice du Fonds ALL Heartist. Parallèlement, Sébastien Bazin, Président-directeur général de Accor, renonce à 25% de sa rémunération pendant la durée de la crise, le montant équivalent étant également apporté au Fonds.

Prochains rendez-vous en 2019
30 juin 2020 : Assemblée Générale des Actionnaires
27 juillet 2020 : Résultats du premier semestre 2020 (post-clôture)

A PROPOS DE ACCOR
Accor est un leader mondial de l’hospitalité augmentée, qui propose des expériences uniques dans 5 000 hôtels et résidences implantés dans 110 destinations. Depuis plus de 50 ans, tout le savoir-faire hôtelier de Accor s’illustre à travers une collection incomparable de marques, du luxe à l’économique, adossées à l’un des programmes de fidélité les plus attractifs au monde.
Plus que des nuits d’hôtel, Accor propose à ses clients de nouveaux modes de vie, de nouvelles façons de travailler et de se divertir, qui associent restauration, vie nocturne, bien-être ou coworking. Le Groupe propose également des solutions digitales qui maximisent la distribution, optimisent l’exploitation hôtelière et enrichissent l’expérience client.
Accor est pleinement engagé dans une démarche de développement durable et agit concrètement en faveur de la planète et des communautés locales au travers de son programme Planet 21 – Acting Here, et du fonds de dotation Accor Solidarity qui s’attache à permettre aux populations défavorisées d’accéder à l’emploi par le biais de la formation professionnelle.
Accor SA est une société cotée sur Euronext Paris (Code ISIN : FR0000120404) et sur le marché OTC aux États-Unis (Code : ACRFY).

RevPAR HT par segment – 1er trimestre 2020

T1 2020 Taux d’occupation Prix moyen RevPAR
 % chg pts L/L chg % L/L chg % L/L
Luxe et haut de gamme 44,5 -14,1 151 1,9 67 -22,6
Milieu de gamme 48 -14,5 91 -0,2 44 -23,3
Economique 49 -14,4 61 -0,7 30 -23,1
Europe 48,2 -14,4 80 -0,5 39 -23,2
Luxe et haut de gamme 38,9 -25,8 124 3 48 -38,1
Milieu de gamme 47,9 -19,1 81 -1,4 39 -29
Economique 46,6 -23,5 44 -1,5 20 -34,7
Asie Pacifique 44,4 -22,5 83 -0,5 37 -33,7
Luxe et haut de gamme 53,5 -13,6 134 -1,7 71 -21,6
Milieu de gamme 58,4 -10,5 73 -4,6 43 -18,7
Economique 53,3 -12 58 -5,5 31 -22
Afrique & Moyen-Orient 54,1 -12,7 107 -3 58 -21,4
Luxe et haut de gamme 50,7 -15,3 238 0,6 120 -22,5
Milieu de gamme 62,1 -14,4 133 0,4 83 -19,5
Economique 49,1 -9,6 40 -4,2 19 -19,7
Amérique du Nord, Centrale & Caraïbes 51,8 -14,6 206 -0,3 107 -22,2
Luxe et haut de gamme 43,9 -13,3 122 12,7 54 -12
Milieu de gamme 47,3 -10 62 5,9 29 -12,4
Economique 46,5 -6,6 39 2,8 18 -9,7
Amérique du Sud 46,4 -8,2 53 4 25 -11,2
Luxe et haut de gamme 45 -18,8 151 2,9 68 -27,3
Milieu de gamme 48,7 -15,5 85 -0,6 42 -24,4
Economique 48,4 -15,1 55 -0,5 26 -24
Total 47,6 -16,1 88 -0,3 42 -25,4

Parc Hôtelier – Mars 2020

2020 Actifs hôteliers Managés Franchisés Total
Nb hôtels Nb chambres Nb hôtels Nb chambres Nb hôtels Nb chambres Nb hôtels Nb chambres
Luxe et haut de gamme 5 2 060 136 25 757 62 11 309 203 39 126
Milieu de gamme 28 3 401 353 59 009 598 64 493 979 126 903
Economique 21 3 270 598 78 327 1 244 98 575 1 863 180 172
Europe 54 8 731 1 087 163 093 1 904 174 377 3 045 346 201
Luxe et haut de gamme 12 2 566 273 67 756 60 9 475 345 79 797
Milieu de gamme 27 4 361 274 64 454 130 20 374 431 89 189
Economique 1 186 197 36 436 251 29 519 449 66 141
Asie Pacifique 40 7 113 744 168 646 441 59 368 1 225 235 127
Luxe et haut de gamme 2 525 159 38 865 6 956 167 40 346
Milieu de gamme 2 235 54 10 740 12 2 566 68 13 541
Economique 5 826 46 8 747 10 1 727 61 11 300
Afrique & Moyen-Orient 9 1 586 259 58 352 28 5 249 296 65 187
Luxe et haut de gamme 0 0 75 28 312 9 3 105 84 31 417
Milieu de gamme 0 0 7 2 711 7 1 400 14 4 111
Economique 0 0 20 2 649 4 503 24 3 152
Amérique du Nord, Centrale & Caraïbes 0 0 102 33 672 20 5 008 122 38 680
Luxe et haut de gamme 0 0 27 5 856 5 1 094 32 6 950
Milieu de gamme 15 2 586 77 10 872 17 2 277 109 15 735
Economique 49 9 914 74 12 117 133 16 992 256 39 023
Amérique du Sud 64 12 500 178 28 845 155 20 363 397 61 708
Luxe et haut de gamme 19 5 151 670 166 546 142 25 939 831 197 636
Milieu de gamme 72 10 583 765 147 786 764 91 110 1 601 249 479
Economique 76 14 196 935 138 276 1 642 147 316 2 653 299 788
Total 167 29 930 2 370 452 608 2 548 264 365 5 085 746 903
 

[1Données proforma (IFRS 5 actifs non courant de Orbis détenus en vue de la vente).

[2pcc = à périmètre et change constants.

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/13320 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/13320.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »