lundi 9 décembre 2019

Résultats NH Hotel Group au troisième trimestre 2019

 

NH Hotel Group confirme les objectifs annuels fixés au début de l’exercice, grâce à la bonne performance de l’exploitation et à une position financière solide.

Résultats des 9 premiers mois 2019

  • Le chiffre d’affaires total du Groupe a augmenté de 5,7%, à €1 257 millions, porté par la tendance positive des grands marchés européens, particulièrement favorable en Espagne.
  • Le revenu moyen par chambre disponible (RevPAR) du Groupe s’améliore de 4,5%, grâce à l’augmentation du prix moyen (qui atteint €102,3) et sans effet sur le taux d’occupation, qui demeure stable par rapport à la même période de l’année précédente.
  • L’EBITDA [1] progresse €23,3 millions à €208,7 millions (montant déclaré de €401 millions, impact de la réglementation IFRS16 inclus), tiré par l’amélioration de l’activité commerciale et de la maîtrise des coûts.
  • Le bénéfice net récurrent du Groupe augmente de €25,5 millions pendant les neuf premiers mois, et atteint €70 millions, grâce à une diminution des frais financiers et à la bonne évolution de l’activité hôtelière.
  • Si on inclut l’activité non récurrente, le résultat net total déclaré est de €66 millions ; les différences par rapport à la même période de l’année précédente s’expliquent notamment par l’absence de plus-values nettes aussi importantes que celles de la même période de 2018 (€45 millions).
  • Le Groupe finit le troisième trimestre avec un faible niveau d’endettement financier net (€-190 millions) et une position de liquidité solide, de €268 millions, malgré l’investissement de €130 millions en Capex et la distribution d’un dividende de €59 sur la période.
    - Les bons résultats de l’exercice confirment l’objectif [2] record d’un EBITDA [1]de €285 millions et d’un bénéfice net récurrent proche de €100M à la clôture de l’exercice 2019.
Contenu sponsorisé :

Initiatives stratégiques avec Minor International

  • Suite à la formalisation de l’intégration de l’exploitation des hôtels de Minor Hotels et de NH Hotel Group au Portugal, le portefeuille commun actuel est désormais de 17 hôtels dans ce pays, et place le Groupe en leader du marché comme premier opérateur, avec la consolidation d’une offre vaste positionnée sur le segment de haut de gamme.
  • Dans le cadre de la stratégie commune avec Minor Hotels, le mois d’octobre dernier NH Hotel Group a annoncé un accord pour gérer en régime de location son premier hôtel en Irlande -l’hôtel The Marker-, qui sera relancé sous l’enseigne de luxe Anantara Hotels, Resorts & Spas dans les prochains mois.

NH Hotel Group a présenté ses résultats correspondants aux neuf premiers mois de 2019, qui continuent de prouver la solidité du modèle d’exploitation et financier du Groupe, et permettent de confirmer que le Groupe est en mesure de clore l’exercice avec les meilleurs résultats de son histoire.

Ramón Aragonés, Administrateur Délégué de NH Hotel Group, a souligné que «  le bon comportement du segment hôtelier urbain dans les principales capitales européennes sur la période nous permet de confirmer les objectifs annuels fixés au début de l’exercice, et d’aborder confortablement l’avenir proche, forts d’une solvabilité financière solide soutenue par un faible taux d’endettement. » Aragonés a également signalé que les projets communs avec Minor Hotels avancent au rythme prévu, comme le montrent le démarrage récent de la gestion par NH Hotel Group des hôtels de Minor Hotels au Portugal, et l’entrée de l’enseigne Anantara Hotels, Resorts & Spas en Espagne vers la moitié de l’année prochaine, ainsi que sa prochaine arrivée en Irlande.

Résultats des 9 premiers mois 2019

Le Groupe a augmenté son chiffre d’affaires total de 5,7% pendant les neuf premiers mois de l’année, jusqu’à €1 257 millions. Une fois de plus, l’Espagne enregistre la plus belle progression d’Europe, avec une hausse de ses recettes comparables de 9,5% et de bonnes évolutions à Madrid, Barcelone et les villes secondaires. L’évolution a été positive également en Italie (+3,8%) et au Bénélux (+1,4%), avec un comportement plus plat dans les pays d’Europe Centrale, le calendrier des salons en Allemagne étant moins favorable que celui de la même période de l’année précédente.

La progression a été soutenue par l’augmentation de 4,5% du RevPAR (recettes moyennes par chambre disponible), l’indicateur principal de l’évolution de l’activité hôtelière. Cette hausse découle entièrement de l’augmentation du prix moyen sur la période, qui atteint désormais €102, sans variation du taux d’occupation, qui est de 71,8%.

La conjugaison de cette progression des recettes et de la maîtrise des coûts a encore dynamisé l’EBITDA [1] récurrent du groupe, qui, sur cette période, a augmenté de 13%, pour atteindre €209 millions (€401 millions comptabilisés, effet de l’application de la règle IFRS16 inclus). Cette avancée représente une hausse de €23 millions par rapport à la même période de l’année précédente, et un élargissement de la marge d’un point de pourcentage.

La diminution des frais financiers et la bonne évolution de l’activité hôtelière ont permis une augmentation du bénéfice net récurrent de €25,5 millions, à un total de €70 millions (€62 millions si on inclut l’impact de la réglementation IFRS16). Si on inclut l’activité non récurrente, le résultat net total déclaré est de €66 millions et reflète un recul de -27,6 millions par rapport à l’année précédente, en raison notamment d’une contribution de l’activité non récurrente en 2019 inférieure à celle de l’année précédente, qui avait enregistré une plus forte activité de rotation d’actifs (€ 45 millions).

À la fin du troisième trimestre, le taux d’endettement financier net du Groupe demeure faible, à hauteur de €-190 millions, grâce à la forte création de liquidité. Fin septembre, la position de trésorerie était de €268 millions, et ce après avoir consenti des investissements en Capex consentis à hauteur de €130 millions et payé un dividende brut de €59 millions (15 centimes par action, versé le 14 de juin sur les bénéfices de 2018).

Les bons résultats obtenus sur toutes les rubriques permettent au Groupe de confirmer les prévisions établies en début d’année et d’atteindre en 2019 un EBITDA [1] récurrent de €285 millions et un bénéfice net récurrent d’environ €100 millions ((ces deux objectifs n’incluent ni l’impact IFRS16, IAS29 ni la contribution positive des établissements de Minor Hotels au Portugal).).

Évolution du portefeuille

À la fin du semestre, NH Hotel Group gère 371 hôtels et 57 602 chambres. Outre les hôtels intégrés au Portugal en vertu de l’accord d’intégration avec Minor Hotels, pendant les neuf premiers mois de l’année le Groupe a ouvert 11 hôtels en Andorre, Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Chili et Mexique. Le poids de l’enseigne NH Collection sur le total continue d’augmenter, et représente déjà 22% du portefeuille. La Société continue d’améliorer la qualité de son portefeuille et, pendant la période, 27 hôtels ont été réaménagés, dont 6 en Espagne, 6 en Italie, 6 en Europe Centrale, 3 au Bénélux, 1 en France, 4 en en Amérique Ibérique et 1 aux États-Unis. NH Hotel Group mesure en permanence la qualité de ses hôtels en faisant appel à plusieurs sources d’information indépendantes, qui, chaque année, constatent une amélioration continue de la perception des hôtels du Groupe par les clients.

Évolution de la qualité perçue par les clients :

Initiatives stratégiques avec Minor International

Dans le cadre de la stratégie commune avec Minor Hotels, le mois d’octobre dernier NH Hotel Group a annoncé un accord pour opérer, en régime de location gérance, son premier hôtel en Irlande -l’hôtel The Marker-, qui sera relancé sous l’enseigne de luxe Anantara Hotels, Resorts & Spas dans les prochains mois. L’opération est une nouvelle preuve des progrès de l’intégration des deux sociétés. Le nouvel Anantara de Dublin sera la troisième propriété de l’enseigne de luxe de Minor Hotels en Europe gérée par NH Hotel Group, après l’intégration de l’hôtel Anantara Vilamoura Algarve Resort au Portugal et l’ouverture récente de l’Anantara Villa Padierna Palace de Marbella, en Espagne.

Par ailleurs, en juin de cette année les deux partenaires ont formalisé l’intégration opérationnelle des hôtels de deux groupes au Portugal, créant un portefeuille commun d’un total de 17 hôtels dans ce pays qui leur confère la place de leader du marché comme premier opérateur avec une offre vaste positionnée sur le segment de haut de gamme.

Parallèlement, Minor Hotels et NH Hotel Group poursuivent leur travail pour obtenir des économies d’échelle, optimiser leurs bases de clients respectives et développer leurs enseignes de référence sur diverses géographies.

ANNEXE

Évolution de l’activité hôtelière par marchés sur les neuf premiers mois de 2019
Données de ratios d’hôtels comparables + hôtels en cours de réaménagement

  • Espagne. Le chiffre d’affaires du Groupe a augmenté de 9,5% sur ce marché, atteignant €324,8 millions, grâce au comportement excellent de Madrid et Barcelone sur la période. Les hôtels de Madrid ont bénéficié d’une hausse importante de l’indicateur RevPAR, qui augmente de 13,1%, tiré par un meilleur calendrier de manifestations et de congrès, et ceux de Barcelone ont progressé de 16,8%, montrant une récupération solide.
  • Italie. le chiffre d’affaires de cette branche augmente de 3,8%, à €225,3 millions et son RevPAR de 3,1%, poussé par l’amélioration des prix et de la fréquentation. Les principales villes du pays ont connu une évolution positive, avec une progression du RevPAR de un 1,6% à Rome et de 1,2% à Milan, avec une deuxième moitié de l’année plus performante pour cette dernière.
  • Bénélux. Le chiffre d’affaires de la région a progressé de 1,4%, jusqu’à €267,1 millions, poussé par la bonne évolution de Bruxelles (RevPAR 10,9%) et par une amélioration significative des hôtels de congrès aux Pays-Bas. Bon comportement d’Amsterdam, avec une croissance du RevPAR de 2,0%.
  • Europe Centrale. Le chiffre d’affaires de cette branche (€276,4 millions) évolue peu, lesté par la faiblesse du calendrier des salons pendant le troisième trimestre, la remise en état d’un hôtel à Munich et une augmentation de l’offre dans la ville de Francfort. Le RevPAR demeure cependant positif, avec une progression de 0,9%. Hambourg et les villes allemandes enregistrent une bonne évolution du RevPAR (+3,6% et +1,8% respectivement), et l’Autriche constate une progression significative, de 9,4%.
  • Amérique du Sud. Le chiffre d’affaires de la région augmente de 5% au taux d’échange réel et atteint €88 millions, ce qui s’explique en partie par l’impact de la règlementation comptable IAS29 issu de l’hyperinflation en Argentine depuis le troisième trimestre 2018. Par régions : le chiffre d’affaires du Mexique augmente de 5% au taux d’échange réel ; l’Argentine déclare une hausse de 17,5% malgré l’inclusion des effets de l’hyperinflation et la forte dévaluation de la devise ; les recettes de la Colombie et du Chili reculent de 7,8% au taux d’échange réel, frappées par l’évolution négative de la devise.
A propos de NH Hotel Group
NH Hotel Group est un opérateur multinational consolidé et une des compagnies hôtelières de référence en Europe et Amérique, où elle opère plus de 370 hôtels. Depuis 2019, le Groupe travaille conjointement avec Minor Hotels à l’intégration de leurs marques commerciales hôtelières sous un seul parapluie sociétaire, avec une présence dans plus de 50 pays du monde. Cette démarche organise ainsi un portefeuille de plus de 500 hôtels sous huit enseignes : NH Hotels, NH Collection, nhow, Tivoli, Anantara, Avani, Elewana et Oaks, qui complètent une gamme étendue et diverse d’offres hôtelières en cohérence con les besoins et les souhaits des voyageurs globaux de nos jours.

MENTIONGALE
*Ce communiqué de presse a été traduit à Madrid exclusivement à des fins de communication. En cas de conflit entre la version originale (en langue espagnole) et la présente traduction, la version originale doit toujours prévaloir.

 

[1EBITDA Récurrent avant la réversion des onéreux et des plus-values par rotations d’actifs, et IFRS16 exclue

[2Il exclut IFRS 16, IAS 29 et l’intégration des hôtels de Minor Hotels au Portugal

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/12437 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/12437.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »