dimanche 20 septembre 2020

Résultats financiers NH Hotel Group 1er semestre 2019

 

Croissance de l’EBIDTA DE 14%, une position financière solide et une rétribution aux actionnaires, les clés du premier semestre pour NH Hotel Group.


Sauf mention expresse, les chiffres d’affaires excluent l’impact de l’IFRS16 afin de faciliter le rapprochement
EBITDA Récurrent avant la réversion d’onéreux et de plus-values pour rotation d’actifs et IFRS16 exclue

Résultats 6 premiers mois 2019

  • Le chiffre d’affaires du Groupe a progressé de 4,6%, à €822 millions, porté par la bonne évolution de toutes les régions d’Europe, particulièrement en Espagne
  • Le Groupe enregistre une progression de 5,3% son revenu moyen par chambre disponible (RevPAR), presque entièrement due à l’augmentation du prix moyen, qui augmente 4,7% jusqu’à 102,3€, sans réduire le taux d’occupation (+0,5%)
  • L’EBITDA [1] augmente de €16 millions, à €131 millions (€257 millions si on inclut l’impact de la réglementation IFRS16), grâce à l’amélioration des affaires et à la maîtrise des coûts, qui permettent une amélioration des marges d’exploitation sur la période
  • Une augmentation significative du bénéfice net récurrent du Groupe, qui grimpe 83% ce semestre, jusqu’à €41,9 millions (€36,1 millions si on inclut l’impact de la réglementation IFRS16), grâce à l’amélioration des affaires et à la réduction des frais financiers
  • Si on inclut l’activité non récurrente, le résultat net total reporté atteint €40 millions et, par rapport au même semestre de l’année précédente. Il recule en raison notamment des plus-values nettes issues de la rotation d’actifs du premier trimestre 2018
  • NH Hotel Group finit le trimestre avec une dette financière nette de -€204 millions et une trésorerie de €245 millions.
  • Suite à la décision de l’Assemblée générale des actionnaires, un dividende brut par action de €0,15 (environ €59 millions) a été distribué, honorant l’engagement de rétribution de l’actionnaire.

Initiatives stratégiques en partenariat avec Minor International

  • Pendant le deuxième trimestre de l’année, NH Hotel Group a annoncé plusieurs contrats en vertu desquels il exploitera les hôtels de Minor International au Portugal et au Brésil, qui contribueront environ à €13 millions annuels à l’EBITDA
  • Début mars, les deux groupes se sont mis d’accord sur l’entrée de la marque de luxe Anantara Hotels, Resorts & Spas en Espagne, à travers la souscription d’un contrat d’exploitation de l’hôtel Villa Padierna Palace (à Marbella)

NH Hotel Group a présenté le 25 juillet ses résultats du premier semestre 2019, qui consolident la tendance favorable suivie par le Groupe depuis plusieurs années, avec des améliorations significatives des principales rubriques opérationnelles et financières du Groupe. Pour Ramón Aragonés, Conseiller délégué de NH Hotel Group, « le bon démarrage de l’exercice s’est poursuivi pendant le deuxième trimestre 2019, caractérisé par une plus forte dynamisation des recettes grâce à l’augmentation des prix moyens, qui, conjuguée à la maîtrise des frais, a permis de créer des flux de trésorerie favorables, tout en maintenant un faible niveau d’endettement. Par ailleurs, l’intégration et les plans conjoints avec Minor International ont avancé comme prévu : les accords sur les hôtels de Minor Hotels au Portugal et au Brésil souscrits pendant le semestre ou l’entrée de la marque Anantara Hotels, Resorts & Spas en Espagne, exploitée par NH Hotel Group, en sont les premiers fruits ».

Résultats 6 mois 2019
Le Groupe a enregistré une croissance de 4,6% de son chiffre d’affaires total jusqu’au mois de juin, et son chiffre d’affaires atteint €822 millions, malgré l’impact du taux d’échange en Amérique Latine et le coût des hôtels en cours de réfection pendant la période. Cette progression est portée par bonne évolution de l’activité hôtelière dans toute l’Europe, qui a été particulièrement positive en Espagne, où la reprise de Barcelone vient s’ajouter au comportement excellent de Madrid, dont l’activité de congrès s’est accrue et qui a accueilli la finale de la Champions League en juin, mais aussi par la bonne évolution des villes secondaires. Si l’évolution d’Espagne s’est avérée extraordinairement positive pendant ce semestre, le reste des marchés européens a également eu un comportement très favorable par rapport au début de l’exercice, en particulier durant le deuxième trimestre au Bénélux, en Europe Centrale et en Italie.

Le RevPAR (revenus moyens par chambre disponible), principal indicateur de l’évolution de l’activité hôtelière, a augmenté dans toutes les branches d’activité, avec une progression de 5,3%. De ce chiffre, 4,7% correspond à la progression du prix moyen, qui est passé de 97,7 euros pendant le premier semestre de l’exercice précédent à 102,3 euros pendant cet exercice. D’autre part, l’occupation augmente légèrement, de 0,5%. Cette amélioration des indicateurs d’exploitation s’est reflétée de même dans les évaluations de qualité que les utilisateurs font sur leur expérience dans les hôtels du Groupe à travers les principaux moteurs de recherche numériques.

TripAdvisor a amélioré sa qualification de 8,4 à 8,6 points sur dix, et Google Reviews de même, 8,5 à 8,6 points.

La croissance du chiffre d’affaires et la maîtrise des frais s’est traduite par une augmentation de l’EBITDA(1) récurrent du groupe de 14% par rapport à la même période de l’année précédente, à 131 millions de euros (€257 millions si on inclut l’impact de la réglementation IFRS16). Ceci a permis une amélioration de la marge de 1,3 point de pourcentage par rapport à l’exercice précédent.

L’amélioration de l’activité et la compression des frais financiers ont permis une augmentation significative du bénéfice net récurrent, de 82%, à €41,9 millions (€36,1 millions si on inclut l’impact de la réglementation IFRS16), comparés aux €23 millions du même semestre de l’exercice précédent. Le résultat net total reporté, y compris l’activité non récurrente, atteint €40 millions, en recul de -24 millions par rapport à l’exercice précédent, en raison notamment de la diminution des contributions pour plus-values nettes issues de la rotation d’actifs (+€57 millions) enregistrée pendant le premier semestre 2018.

Les flux de liquidités produits par les opérations a permis d’atteindre un bilan de trésorerie positif, de €245 millions, et de maintenir un faible niveau d’endettement financier net (-€204 millions), malgré des investissements à hauteur de €85 millions et le paiement de €59 millions de dividende sur la période (15 centimes par action correspondants aux bénéfices de 2018, versés le 14 juin).

Évolution du portefeuille
À la fin du semestre, NH Hotel Group exploite 369 hôtels et 57 356 chambres. Le poids de l’enseigne NH Collection sur le total continue de progresser, et constitue désormais 22% du portefeuille. Le Groupe continue d’améliorer la qualité de son portefeuille et pendant la période, 22 hôtels ont subi des travaux de réaménagement, soit 6 en Espagne ; 6 en Italie ; 3 au Bénélux, 4 en Europe Centrale et 3 en Amérique latine. En plus des hôtels couverts par l’accord stratégique avec Minor au Portugal (13 hôtels), 5 nouveaux hôtels en Espagne, Italie, Andorre et Mexique ont intégré le portefeuille.

Initiatives stratégiques avec Minor International
Suite à l’offre publique d’acquisition lancée par Minor International le dernier trimestre 2018, et dont la brochure a annoncé l’étude d’une transaction permettant à NH Hotel Group de gérer les hôtels de Minor au Portugal et au Brésil, divers accords ont été formalisés à la fin du mois de juin de cette année pour la matérialiser. Minor International a décidé de vendre trois hôtels situés à Lisbonne à des fonds gérés par Invesco Real Estate, qui seront désormais opérés par NH Hotel Group en vertu d’un bail durable à long terme souscrit avec les nouveaux propriétaires. Par ailleurs, NH Hotel Group a passé un accord avec Minor International pour exploiter en régime de gestion neuf autres hôtels de cette enseigne au Portugal et conseiller la gestion de ses deux hôtels au Brésil. Ces accords représenteront pour NH Hotel Group une contribution annuelle estimée à hauteur de €13 millions d’EBITDA.

D’autre part, Minor Hotels et NH Hotel Group ont annoncé en avril 2019 la passation d’un contrat pour exploiter l’hôtel Villa Padierna Palace, dans le sud de l’Espagne, à Marbella, relancé sous l’enseigne de luxe de Minor Hotels, Anantara Hotels, Resorts & Spas. Les deux groupes s’alignent ainsi dans le but de capitaliser les meilleures opportunités d’expansion de leurs enseignes et de rebranding d’hôtels.

Annexe
Evolution de l’activité hôtelière par marchés pendant le premier semestre de 2019
Données ratios des hôtels comparables + hôtels en cours de réfection
Chiffres d’EBITDA : Récurrent avant la réversion des onéreux et des plus-values pour rotation d’actifs, impact de la réglementation IFRS16 exclus

  • Espagne. Le chiffre d’affaires a progressé de 10% ce semestre, jusqu’à €218,8 millions grâce à la reprise continue de Barcelone, l’évolution excellente de Madrid –favorisée par la forte activité de congrès et par l’accueil de la finale de la Champions League-, et le bon comportement des villes secondaires. Le RevPAR a augmenté de 9,2%, dont 7,8% correspond à la progression du prix moyen et 1,3% à l’occupation. Tous éléments confondus, l’EBITDA s’accroît de 26,8% à €34,7 millions.
  • Italie. La croissance du chiffre d’affaires de 3,3% pendant le premier semestre les a portées à €147,1 millions. La ville de Rome est au premier rang de ces augmentations, et Milan a surmonté une évolution plus faible pendant le trimestre, due à un calendrier de salons moins favorable. Le RevPAR d’Italie augmente de 3,1%, avec une progression du prix moyen de 2,6% et de l’occupation de 0,5%. Quant à l’EBITDA, il augmente de 11,6%, à €34,1 millions.
  • Bénélux. Bruxelles et Amsterdam ont dynamisé l’activité de cette région, dont le chiffre d’affaires a augmenté de 0,7% à €173,1 millions (+2,7% si on exclut la perte d’activité pour réfection d’un hôtel à Amsterdam). Les hôtels de conférences ont retrouvé la tendance positive pendant le deuxième trimestre, suite à une contribution plus maigre pendant le premier trimestre, en raison d’une plus faible activité de congrès. Le RevPAR augmente de 2,2%, avec une progression du prix moyen du 1,2% et de l’occupation de 1,0%. Finalement, l’EBITDA, de €31 millions (-3,6%), est partiellement touché par la perte temporelle d’activité due à la réfection d’un hôtel important à Amsterdam et par l’augmentation des coûts en raison de l’application des conventions collectives.
  • Europe Centrale. Le calendrier favorable des salons de la ville de Munich ainsi qu’en Autriche a contribué à l’augmentation des recettes de 1,9% dans la région, à €182,7 millions sur ce semestre (2,6% si on exclut la perte d’activité des hôtels en cours de réaménagement). Le RevPAR augmente de 4,3%, avec une progression de 3,2% du prix moyen et de 1% de l’occupation. L’EBITDA d’Europe Centrale progresse de 0,7% et atteint €9 millions.
  • Amérique. Le chiffre d’affaires de la région augmente de 1% au taux d’échange réel, à €61 millions. Le RevPAR progresse de 0,2%. Par régions : le chiffre d’affaires du Mexique progresse 3,9% au taux d’échange réel ; celles d’Argentine enregistrent une progression intense à cause de son hyperinflation, mais avec la forte dévaluation de la devise, le chiffre d’affaires a diminué de 1,4% au taux d’échange réel ; et la Colombie et le Chili réduisent leur chiffre d’affaires de 6,6%, frappé par l’excès d’offre existant dans la ville de Bogota et par la dévaluation de la devise. L’EBITDA de la région atteint €12,6 millions, 11,6% plus que sur la même période de l’exercice précédent.
A propos de NH Hotel Group
NH Hotel Group es un opérateur multinational consolidé, et une des compagnies hôtelières urbaines de référence en Europe et Amérique, où elle opère plus de 350 hôtels. Depuis 2019 la Compagnie travaille en partenariat avec Minor Hotels à l’intégration de leurs enseignes hôtelières sous un même parapluie corporate présent dans plus de 50 pays autour du monde. Un portefeuille de plus de 500 hôtels est ainsi aménagé sous huit enseignes : NH Hotels, NH Collection, nhow, Tivoli, Anantara, Avani, Elewana et Oaks, qui complètent un éventail large et varié de propositions hôtelières adaptées aux besoins et aux souhaits des voyageurs mondiaux de nos jours.
 

[1EBITDA Récurrent avant la réversion d’onéreux et de plus-values pour rotation d’actifs et IFRS16 exclue

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/11871 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/11871.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »