samedi 19 septembre 2020

Le Louvre Abu Dhabi annonce quatre expositions majeures pour sa nouvelle saison sur le thème des « Sociétés en mutation »

 
  • Rendez-vous à Paris : Picasso, Chagall, Modigliani & Cie (1900-1939) en partenariat avec le Centre Pompidou
  • 10 000 ans de Luxe, en partenariat avec le Musée des Arts Décoratifs
  • Furûsiyya : l’art de la chevalerie entre Orient et Occident, en partenariat avec le Musée de Cluny – Musée national du Moyen Âge
  • Charlie Chaplin : Quand l’art rencontre le cinéma, en partenariat avec le Musée d’arts de Nantes, France et Roy Export

En parallèle des grandes expositions à venir et des temps forts de sa programmation culturelle pour la saison 2019-2020, le Louvre Abu Dhabi dévoile les nouveaux chefs-d’œuvre qui rejoindront les galeries permanentes du musée avec notamment de nombreux prêts des musées français et une installation monumentale de l’artiste contemporaine Susanna Fritscher.

A l’occasion du lancement en septembre de sa nouvelle saison 2019-2020, le Louvre Abu Dhabi annonce ses quatre prochaines expositions. Elles exploreront le rôle de l’art en tant que vecteur et témoin des mutations des sociétés à travers l’histoire. La programmation culturelle ambitieuse comprendra spectacles, installations artistiques d’envergure internationale, concerts, poésie et activités pour les familles et les enfants.

A propos de l’annonce de la nouvelle saison, Manuel Rabaté, Directeur du Louvre Abu Dhabi, a déclaré : « Conçue pour capter l’imagination des publics très divers du musée, notre nouvelle saison offre à nos visiteurs des expériences fascinantes et inédites, tout en proposant une exploration approfondie des thèmes universels présentés dans nos galeries permanentes. Intitulée « Sociétés en mutation », cette nouvelle saison est la plus riche et la plus audacieuse programmation culturelle portée par le musée depuis son ouverture. Grâce au formidable soutien de notre réseau exceptionnel de partenaires internationaux, nous présentons des expositions d’une envergure et d’une qualité inégalées dans la région. »

Dr Souraya Noujaim, Directrice scientifique en charge de la conservation et des collections du Louvre Abu Dhabi, a ajouté : « Les saisons culturelles du Louvre Abu Dhabi nous donnent l’opportunité d’approfondir et d’explorer des périodes artistiques clés de l’histoire. La perspective universelle unique du musée permet de réexaminer l’importance des influences réciproques et découvertes partagées de l’histoire de l’humanité. Cette saison examinant les « Sociétés en mutation » souligne tout particulièrement le rôle des arts et de la créativité comme témoins des bouleversements et des changements de sociétés et de civilisations.  »

Le nouvel espace interactif Aventure en costume ouvre le 9 juillet 2019 au Musée des Enfants. Les jeunes amateurs d’art du Louvre Abu Dhabi peuvent se plonger dans les garde-robes de l’histoire, à la découverte des costumes de personnages figurant dans certaines des œuvres du musée.

La programmation culturelle thématique du Louvre Abu Dhabi pour cette nouvelle saison a été créée par Ruth Mackenzie, CBE, actuellement directrice artistique du Théâtre de Châtelet et ancienne directrice artistique du Holland Festival et du Festival de Londres 2012 (le programme culturel officiel des Jeux olympiques de Londres). « Le Louvre Abu Dhabi est un projet de renommée internationale qui redéfinit le rôle des musées en s’engageant auprès d’artistes et de communautés locales et internationales. Je suis honorée d’avoir la chance de travailler dans l’une des régions les plus fascinantes du monde afin de créer un programme inspiré de la saison culturelle du Louvre Abu Dhabi intitulée Sociétés en mutation. Notre point de départ pour la programmation, du patrimoine immatériel à l’avenir numérique, nous permet de développer notre propre créativité en travaillant avec des artistes traditionnels et contemporains aussi bien au musée que par le biais d’Internet, célébrant ainsi le patrimoine commun et les innovations de nos cultures contemporaines. Le programme s’adresse à tous, mais nous sommes particulièrement désireux de travailler avec les publics locaux et une jeunesse issue du monde entier » explique Ruth Mackenzie.

Les expositions internationales 2019-2020 du Louvre Abu Dhabi comprennent :

Rendez-vous à Paris : Picasso, Chagall, Modigliani & Cie (1900 - 1939)

Amedeo MODIGLIANI, 1884, Livourne (Italie) - 1920, Paris (France) Portrait de Dédie, 1918, huile sur toile © Service de la documentation photographique du MNAM - Centre Pompidou, MNAM - CCI /Dist. RMN – GP

Pour la première fois au Moyen-Orient, l’exposition propose de découvrir le Paris vibrant et bohème des Années Folles où se retrouvèrent de nombreux artistes venus d’Europe et d’ailleurs, après avoir quitté leur pays d’origine en quête d’un lieu plus favorable à la création artistique.
Stimulés par le climat politique, intellectuel et moral libéral de la capitale, ces peintres, sculpteurs et photographes, alors au centre d’un foisonnement artistique unique, produisirent certaines des créations les plus innovantes de l’Art moderne au début du XXe siècle.
L’exposition réunit plus de 80 chefs-d’œuvre dont des œuvres de Pablo Picasso, Marc Chagall, Amedeo Modigliani, Sonia Delaunay, Giorgio de Chirico, Juan Gris, Constantin Brancusi, Tamara de Lempicka, Brassaï et 37 de leurs contemporains.
L’exposition est organisée par le Louvre Abu Dhabi, le Centre Pompidou et l’Agence France-Muséums et son commissariat assuré par Christian Briend, Conservateur général et chef du service des collections modernes au Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, assisté d’Anna Hiddleston-Galloni, Attachée de conservation au service des collections modernes au Musée national d’art moderne, Centre Pompidou.

Programmation culturelle associée
L’esprit créatif des Années Folles prend vie au musée avec un programme culturel inspiré des œuvres cubistes de Picasso, et de la poésie de Jean Cocteau et Guillaume Apollinaire.
Entre le 18 et le 21 septembre, les visiteurs pourront rencontrer les surprenantes « machines vivantes » de la chorégraphe Elizabeth Streb et de sa troupe « Extreme Action » qui combinent acrobaties, art du cirque et danse contemporaine en un spectacle époustouflant sur machines géantes.
Autres points forts du programme : un weekend dédié aux familles les 27 et 28 septembre avec des ateliers inspirés par Picasso et Cocteau, une série de projections de films choisis par l’artiste émirienne Hind Mezaina et une conférence de Christian Briend, commissaire de l’exposition.
Pour clore la programmation culturelle de l’exposition, le 21 novembre 2019, une soirée dédiée à la musique électronique est organisée conjointement avec le label aboudabien Boogie Box. Aux platines, des DJ de renommée internationale résidant aux Emirats arabes unis, accompagnés de lumières et de projections inspirées du cubisme pour illuminer les façades et le dôme emblématique du musée. Un DJ set d’Amon Tobin /Two Fingers, Molecule Live et les DJs de Boogie Box, Hassan Alwan et Tristan Girault se partagent une scène à ciel ouvert, sous le dôme du Louvre Abu Dhabi.

Contenu sponsorisé :

10 000 ans de Luxe

30 octobre 2019 - 18 février 2020, en partenariat avec le Musée des Arts Décoratifs

Autre première au Moyen-Orient, l’exposition 10 000 ans de Luxe propose une histoire du luxe à travers 350 objets d’art et de mode, de joaillerie, de mobilier et de design du monde entier. Les publics seront invités à découvrir comment les cultures et civilisations ont façonné le concept de luxe : des offrandes divines spectaculaires, des meubles précieux destinés à la Cour, mais aussi des créations emblématiques et des pièces d’exception conçues par les plus prestigieuses maisons telles que Christian Dior, Chanel, Cartier, Balenciaga et Hermès.
Entre rigueur et excès, l’exposition montre comment le luxe vient assoir les sociétés ou briser les normes établies, entre tradition et modernité. Elle souligne également le rôle prépondérant des femmes dans la définition du luxe, la tension constante entre excès et modération, ainsi que les facteurs qui élèvent un objet au rang de bien précieux : son ancienneté, sa valeur symbolique, la qualité de l’artisanat ou la rareté d’une matière première.
Cette exposition est une occasion unique d’admirer et d’apprécier ce qui constitue le luxe à l’état pur, à travers des chefs-d’œuvre de la collection du Musée des Arts Décoratifs et des prêts d’autres institutions.
L’exposition est organisée par le Louvre Abu Dhabi, le Musée des Arts Décoratifs et l’Agence France-Muséums. Olivier Gabet, directeur du Musée des Arts Décoratifs, est commissaire de cette exposition.

Programmation culturelle associée
Pour accompagner cette exposition, le Louvre Abu Dhabi collabore avec des artistes et interprètes pour créer des spectacles sur le thème : ‘Ce qui est précieux n’a pas de prix’. Les spectacles mettent en lumière la place des « divas » dans l’histoire de la musique populaire, à travers une série de concerts de chanteurs locaux et internationaux rendant hommage aux grandes divas Umm Kulthum et Fairuz. La figure de la « Diva » comme héritage culturel immatériel permet d’illustrer le propos de l’exposition et l’évolution du luxe dans le temps : auparavant apanage des élites, puis démocratisé par le transfert du capital culturel de la haute société à un monde de consommation de masse, notamment via le digital.
En parallèle de l’exposition 10 000 ans de Luxe, le Louvre Abu Dhabi présente une installation d’art olfactif intitulée OSNI - Le Nuage Parfumé (OSNI = Objet Sentant Non Identifié) du 30 octobre 2019 au 1er février 2020, créée par le parfumeur de la Maison Cartier, Mathilde Laurent, et Transsolar Klima Engineering. S’inscrivant dans la volonté du musée de proposer des expériences innovantes, cette installation propose un voyage sensoriel magique : la traversée d’un nuage parfumé.
Le visiteur est invité à entrer dans un cube de verre transparent reposant sur l’eau, surplombé par le dôme majestueux du Louvre Abu Dhabi, et à emprunter un escalier hélicoïdal qui le conduira au-dessus du nuage flottant.
OSNI – Le Nuage Parfumé est une installation immersive unique en son genre au Moyen-Orient. Elle associe architecture de l’immatériel, sensorialité et prouesses de la technologie climatique.

Furûsiyya : l’art de la chevalerie entre Orient et Occident

19 février - 30 mai 2020, en partenariat avec le Musée de Cluny- musée national du Moyen Âge

Furûsiyya : l’art de la chevalerie entre Orient et Occident - Epée du duc de Milan, Italie, 2e moitié 15e siècle, période médiévale - Bas Moyen Âge, acier, fer (métal) H : 1.13m, L : 0.147m, Paris, Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge Cl. 11821 © RMN - Grand Palais (Musée de Cluny - musée national du Moyen - Âge)/Jean - Gilles Berizz
Cette exposition met en lumière les liens multiples et extraordinaires entre la furûsiyya orientale et la chevalerie en occident, révélant les premiers développements et les spécificités d’une classe et d’une culture chevaleresque dans l’Orient islamique et l’Occident chrétien. Les épopées - contes de héros bataillant pour leur souverain, leur religion et leur honneur ; ou récits de guerre, d’amitié et d’amour courtois, sont racontées à travers 130 chefs-d’œuvre, pour la plupart rassemblés pour la première fois.
Cette exposition est organisée par le Louvre Abu Dhabi, le Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge et l’Agence France-Muséums et est placée sous le commissariat d’Elisabeth Taburet-Delahaye, commissaire générale et directrice du Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge, du Dr Carine Juvin, chargée des collections au département des Arts de l’Islam du musée du Louvre et de Michel Huynh, conservateur général au Musée de Cluny - Musée national du Moyen - Âge.

Programmation culturelle associée
Un programme culturel explorant le Moyen-Âge sous une perspective orientale propose notamment une performance du Trio Joubran. Interprètes rendant hommage à l’ancienne famille des instruments à cordes en forme de luth, utilisés dans de nombreuses cultures, ils jouent aussi bien de la musique médiévale que des compositions contemporaines. Des événements immersifs pour les familles permettent aux visiteurs de voyager dans le temps et de découvrir le style de vie de cette période de l’histoire, entre musique traditionnelle, poésie et vêtements, concerts d’instruments traditionnels, conférences, activations, etc.

Charlie Chaplin : Quand l’art rencontre le cinéma

15 avril - 11 juillet 2020, en partenariat avec le Musée d’arts de Nantes, France et Roy Export

Charlie Chaplin : Quand l’art rencontre le cinéma - Charlie Chaplin Les Temps Modernes, 1936, Charlie Chaplin™ © Bubbles Inc. S.A. © Roy Export S.A.S © Roy Export Company Ltd. Digitization of the Chaplin Archives by Cineteca di Bologna. Digitization of certain photographs from the Chaplin Archives by Musée de l’Elysée. Le public est invité à découvrir le lien entre l’œuvre cinématographique de la star internationale Charlie Chaplin (1889 – 1977) et les créations d’artistes d’avant-garde parmi lesquels Marc Chagall, Fernand Léger, František Kupka, et d’autres figures des mouvements Dada, constructiviste et surréaliste. En réunissant environ 100 peintures, dessins, sculptures, photographies, archives et extraits de films, l’exposition dévoile la porosité entre l’œuvre de Chaplin et celle de ses contemporains qui, chacun à leur manière, ont traité de la rapide transformation du monde dans la première moitié du 20e siècle.

L’exposition est organisée par le Louvre Abu Dhabi, le Musée d’arts de Nantes, et l’Agence France-Muséums, en partenariat avec Roy Export. Claire Lebossé, conservatrice du patrimoine, chargée des collections d’art moderne du Musée d’arts de Nantes est commissaire de cette exposition.

Programmation culturelle associée
Explorant la relation entre l’art et le cinéma, le programme culturel révèle l’importance de l’influence des films muets dans la création, des arts visuels au théâtre. L’inauguration de l’exposition est accompagnée d’un mariage subtil de comédie, cirque, danse, musique classique et philosophie, sur le thème du temps. A ne pas manquer, les courts spectacles poétiques du mime Yoann Bourgeois qui conjuguent les thèmes du temps, de l’absurde et de la contemplation en hommage à Charlie Chaplin.

Dans les galeries permanentes à partir de septembre

Dans le cadre des nouveaux prêts consentis cette année par treize musées français, le Louvre Abu Dhabi présentera cet automne de nouveaux chefs-d’œuvre et un nouvel accrochage des galeries permanentes, en collaboration avec ses partenaires internationaux. Parmi les nouvelles œuvres qui seront dévoilées dans les premières galeries du musée figurent la représentation des peuples soumis au roi d’Egypte sur le socle d’une statue de Nectanébo II (358-341 AEC), la Tête d’un chevalier portant une cotte de mailles (v. 1300), et un vase d’Emèse de Syrie (fin du 6e siècle - début du 7e siècle), prêtés par le musée du Louvre.

Suite à sa présentation lors de l’exposition internationale Rembrandt, Vermeer et le siècle d’or hollandais au Louvre Abu Dhabi, le tableau de Rembrandt Tête de jeune homme aux mains jointes : étude de la figure du Christ (v. 1648-56) rejoint les galeries permanentes consacrées aux débuts de l’ère moderne, ainsi que le portrait de François 1er, roi de France (1539) de Titien, prêté par le musée du Louvre, et d’une Armure Impériale chinoise du 18e siècle issue du Musée des Arts Décoratifs. De nouvelles œuvres majeures du début de la période moderne seront également dévoilées cette saison, dont le Laocoon d’après l’antique (v. 1504-1570) du Primatice, provenant du Château de Fontainebleau, Le Cabaret à thé (1773) de Paul Petrovitch prêté par la Cité de la céramique – Sèvres et Limoge, des jades impériaux chinois de l’ère Qianlong (sceau impérial, sceptre Ruyi, deux plaques avec inscriptions) prêtés par le Musée Guimet - musée national des arts asiatiques, et le Portrait de la comtesse Skavronskaia, Dame d’honneur de Catherine II, impératrice de Russie par Elisabeth-Louise Vigée-Le Brun (1761-1829), prêté par le musée du Louvre.
Un nouvel accrochage des galeries modernes et contemporaines inclura une section " croisant les regards" des cultures et sociétés du monde entier. Le musée propose une réflexion sur l’évolution de l’art, considéré d’abord comme un outil de documentation des sociétés par les érudits et les collectionneurs des premiers musées ethnologiques, puis redéfini par les théories esthétiques prônant l’art au « service de l’art ». La scénographie de ce nouvel accrochage a été confiée à Jean Nouvel.

Parmi les nouveaux prêts qui rejoindront également les galeries modernes et contemporaines du musée figurent le célèbre portrait de Berthe Morisot au bouquet de violettes (1872) d’Édouard Manet, prêté par le musée d’Orsay, un masque de danse du Gabon (v. 1970) prêté par le musée du quai Branly-Jacques Chirac, une sculpture monumentale d’Anish Kapoor Sans titre (2008), et Ubu Imperator (1923) de Max Ernst, tous deux prêtés par le Centre Pompidou. Dans sa dernière galerie, le Louvre Abu Dhabi présentera une installation immersive de l’artiste contemporaine Susanna Fritscher. L’installation de cette œuvre prêtée par le Centre Pompidou s’intègrera dans l’architecture unique du Louvre Abu Dhabi et la lumière naturelle qui illumine cette salle.
Le musée propose un programme d’activités hebdomadaires et mensuelles qui permettent de découvrir le musée, ses collections et ses expositions à travers des visites guidées, des ateliers et commandes numériques, des master-class, des conférences, des projections de film, des weekends en famille et des visites architecturales en kayak.

A propos du Louvre Abu Dhabi
Né d’un accord intergouvernemental entre Abu Dhabi et la France, le Louvre Abu Dhabi est un musée universel qui permet aux visiteurs de découvrir l’art – et l’humanité – sous un jour nouveau. Des œuvres signées par des artistes de renom y sont exposées, proposant des rencontres étonnantes qui révèlent des thèmes universels et des influences communes entre les civilisations du monde entier. Dans une magnifique structure abritée par un dôme conçu par l’architecte Jean Nouvel et situé dans le quartier culturel d’Abu Dhabi sur l’île de Saadiyat, le Louvre Abu Dhabi a célébré son ouverture au public en novembre 2017. Pendant sa première décennie, des centaines d’œuvres de sa propre collection grandissante seront exposées, aux côtés d’un nombre égal de chefs-d’œuvre prêtés par le musée du Louvre et 12 autres musées partenaires français de renommée internationale.
Le Louvre Abu Dhabi propose également aux visiteurs un minimum de quatre nouvelles expositions par an, des programmes continus de spectacles vivants et d’ateliers éducatifs, un musée des enfants, des restaurants, et une boutique. Aujourd’hui, le Louvre Abu Dhabi est un lieu de rencontre, invitant ses visiteurs à apprendre, réfléchir et découvrir leurs propres histoires. Il propose une autre manière de regarder les œuvres d’art. C’est un présent qu’offrent les Emirats Arabes Unis au monde.
A propos du Department of Culture and Tourism - Abu Dhabi (DCT Abu Dhabi)
Department of Culture and Tourism – Abu Dhabi (DCT Abu Dhabi) conserve et promeut le patrimoine et la culture de l’émirat d’Abu Dhabi et les met à profit dans le développement d’une destination durable d’envergure mondiale, qui propose une offre culturelle riche pour ses visiteurs et ses habitants. Le département gère le secteur touristique de l’émirat et promeut la destination au niveau international à travers un large éventail d’activités visant à attirer des visiteurs et les investissements. Ses politiques publiques, plans et programmes de développement sont liés à la préservation du patrimoine et de la culture, y compris la protection des sites archéologiques et historiques mais aussi au développement des musées, notamment le Louvre Abu Dhabi, le Zayed National Museum et le Guggenheim Abu Dhabi. Department of Culture and Tourism – Abu Dhabi soutient les activités intellectuelles et artistiques et diverses manifestations culturelles, pour favoriser l’environnement et la richesse de la scène culturelle, et mettre à l’honneur le patrimoine de l’émirat. Un des rôles essentiels de cette autorité est de créer une synergie dans le développement et la promotion d’Abu Dhabi, à travers une coordination étroite des différentes institutions parties prenantes.
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/11657 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/11657.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Faire de la publicité ? Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de (...) En savoir plus »