Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Déclaration Airbnb - ordonnance référé ville de (...)
vendredi 16 novembre 2018

Communiqué : Déclaration Airbnb - ordonnance référé ville de Paris

 
 

DECLARATION
« Nous nous félicitons de cette décision qui démontre que la situation est complexe et pose des questions qui pourraient avoir d’importantes répercussions pour les hôtes. Nous attendons de plaider notre cause devant la Cour de cassation.
Aujourd’hui, un Parisien sur cinq utilise Airbnb pour partager son logement ou voyager dans le monde entier. Nous voulons nous concentrer sur des solutions adaptées au contexte parisien. Nous espérons pouvoir travailler avec tous les acteurs concernés pour aider nos hôtes à continuer de partager leurs logements et leur passion pour Paris avec les voyageurs du monde entier
 ».

ELEMENTS DE CONTEXTE
Airbnb respecte le cadre réglementaire, notamment dans le cadre de l’obligation d’enregistrement des hôtes :

  • Nous avons largement informé notre communauté, au travers de réunions publiques, de 120 000 courriels envoyés aux hôtes parisiens et d’informations mises à jour disponibles sur notre page « hébergement responsable ».
  • Nous avons aussi créé un nouveau champ pour les hôtes parisiens, leur permettant d’indiquer leur numéro d’enregistrement et de le faire apparaître clairement sur leur annonce.
Contenu sponsorisé :

Le système d’enregistrement à Paris est inadapté, contraire au droit européen et à la Constitution française

  • Cette décision démontre que les arguments d’Airbnb concernant l’inconstitutionnalité de la réglementation parisienne sont crédibles et suffisent pour renvoyer l’affaire devant la Cour de cassation pour analyse plus approfondie. Airbnb attend de pouvoir plaider sa cause devant la Cour de cassation puis le cas échéant devant le Conseil constitutionnel ;
  • Les règles européennes indiquent clairement que les plateformes ne sont pas tenues de surveiller de manière proactive l’activité de leurs utilisateurs
  • Pour rappel, conformément à la réglementation, l’enregistrement est applicable aux logements entiers loués en location de courte durée ; les annonces pour des chambres chez l’habitant ou des hébergements de type hôteliers ne sont pas concernées.

Airbnb souhaite travailler avec les pouvoirs publics à des solutions efficaces pour un tourisme durable à Paris

  • Nous travaillons déjà avec le gouvernement français et d’autres acteurs du secteur pour faire en sorte que la location meublée touristique se développe de façon responsable à Paris.
  • Airbnb et les plateformes de location meublée touristique (telles que Homeway, Abritel, le Bon Coin et Tripadvisor) se sont engagées auprès du gouvernement sur une série de mesures afin de préserver le logement dans les grandes villes. Parmi elles, la mise en œuvre du blocage automatique à 120 nuitées des annonces pour des logements entiers à Paris et dans les grandes villes à partir de janvier 2019
 
 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/10439 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/10439.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    1. le 31 octobre à 14:32, par Didier Arnoult

    "Nous nous félicitons de cette décision" : Qui parle et à quelle décision fait-il référence ?
    "Airbnb respecte le cadre réglementaire" : Qui parle ? Avez-vous vérifié vos informations auprès de la mairie de Paris ? On constate que moins de 10% des offres des biens AirBnb comportent le numéro d’agrément délivré par la Mairie.
    "Le système d’enregistrement à Paris est inadapté, contraire au droit européen et à la Constitution française" : Cette affirmation ne s’appuie sur aucun jugement de la cour de Bruxelles.
    On a compris que dans cet Article, c’est Airbnb qui parle. Une formulation "Selon Airbnb" aurait été la bienvenue pour qualifier cet article.

    2. le 31 octobre à 14:38, par TH

    Monsieur Arnoult,

    Les 2 premiers mots du titre : "DECLARATION AIRBNB" font logiquement penser que le message est une déclaration (officielle NDLR) de la société Airbnb.

    Si vous descendez un peu sur le paragraphe "Note au lecteur", vous lirez des éléments disant que le contenu est celui de l’émetteur.

    Désolé si le style n’est pas "jacadi" à chaque paragraphe...

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »