Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Communiqué de presse > Luckey Homes - Airbnb : Les 3 villes les plus en (...)
jeudi 13 décembre 2018

Communiqué : Luckey Homes - Airbnb : Les 3 villes les plus en vogue

 
 

Airbnb connaît un succès grandissant dans le monde entier auprès des particuliers souhaitant rentabiliser leur bien pendant leur absence. Luckey, conciergerie Airbnb spécialiste de la gestion locative de courte durée, présente le top des villes les plus conquises par la plateforme.

Le podium : Paris, New York, Londres
And the winner is… PARIS ! Les trois villes où l’on recense le plus de locations Airbnb sont Paris, puis New York et Londres. La capitale française compte plus de 2 millions de visiteurs Airbnb par an, New York plus de 1,3 million et Londres plus de 1,2 million. Ce trio de tête n’est pas surprenant dans la mesure où il compte les destinations touristiques parmi les plus prisées au monde.

D’après l’étude Mastercard « Global Destination Cities Index » sortie en septembre 2017, Londres, Paris et New York se situent respectivement aux 2ème, 3ème et 6ème rang des villes les plus visitées au monde en 2016. La première étant Bangkok avec 19,41 millions de voyageurs, suivie de près par Londres (19,06 millions), puis Paris (15,45 millions), Dubaï (14,87 millions), Singapour (13,11 millions) et New York (12,70 millions). On note que malgré sa première place Bangkok n’est que 46ème du classement des villes les plus fréquentées en Airbnb, Singapour 55ème et Dubaï 93ème, sans doute car ce sont des villes conquises plus tardivement par la plateforme.

« Pour revenir sur le top 3, le taux d’occupation moyen à Paris est de 81%. Et les 46 700 annonces actives offrent un prix moyen* de 93€ la nuit. A Londres, le taux d’occupation moyen est proche, à 82%. On compte 64 100 annonces actives pour un prix moyen par nuitée [1] de £141. », détaille Félix Malfait, co-fondateur de Luckey. « On peut se demander si le succès d’Airbnb dans ces villes n’est pas aussi lié au coût de la vie sur place, à la maturité du marché et au profil type des locataires. »

Contenu sponsorisé :

Une réglementation renforcée pour encadrer Airbnb
Face à l’engouement des particuliers pour la location saisonnière, certaines villes ont pris des mesures d’encadrement. Et Paris, New York et Londres ont fait beaucoup parler d’elles à ce sujet avec des mairies qui essaient de reprendre le contrôle.

« A Paris, deux mesures principales encadrent Airbnb : la limite de 120 jours par an à ne pas dépasser (sauf changement d’usage à effectuer, démarche couteuse et compliquée) et le numéro d’enregistrement à demander à la mairie. Face à la gronde de certains hôteliers et maires, nous nous attendons à un encadrement plus strict et notre devoir est de suivre de près ces évolutions pour tenir nos clients informés des changements. Il nous paraît normal de payer des impôts quand un revenu est perçu et nous comprenons la nécessité de réguler ce marché issu de l’économie collaborative mais il faut aussi garder en tête son impact économique positif. Outre le fait que l’apparition d’Airbnb a permis la création de milliers d’emplois, notamment via les services de conciergerie comme le nôtre, les 2 millions de voyageurs hébergés en Airbnb ont, à Paris par exemple, un impact économique avéré de 1,7 milliard d’euros1. Une bonne nouvelle pour l’économie de notre pays. », rappelle Félix Malfait.

A New York la législation est très stricte. Malgré une loi en 2010, l’encadrement de la location saisonnière via Airbnb a été renforcé par une nouvelle loi début août 2018. Avant, on ne pouvait louer sur Airbnb que de deux manières :

  • soit un appartement entier sur plus de 30 jours et au sein d’un immeuble de moins de 3 appartements,
  • soit une chambre chez l’habitant.

Désormais Airbnb a pour obligation supplémentaire de livrer le nom et l’adresse des personnes qui louent leur bien. La plateforme sera directement sanctionnée par une amende 1500€ pour toute location non déclarée.

A Londres, pour les locations de logements entiers, une limite de 90 nuits par année civile s’applique sauf autorisation des autorités locales. Mise en place au 1er janvier 2017, la mesure est valable jusqu’à fin 2018. Côté propriétaire, pas d’inquiétude à avoir : Airbnb bloque automatiquement le calendrier quand cette limite est atteinte.
Pour aller plus loin…
La suite du top 10 est amusante et assez disparate : Tokyo, Los Angeles, Rome, Melbourne, Barcelone, Osaka et Toronto !

A propos de Luckey
Créé en 2015 par deux frères, Aurélien et Félix Malfait, et un ami, David Barbe, Luckey est spécialisé dans la gestion locative de courte durée. La société propose aux propriétaires de se libérer des contraintes de la location meublée courte durée en prenant en charge la gestion de A à Z (création des annonces, accueil des voyageurs, ménage, maintenance, …). En moins de 3 ans, la start-up a réussi deux levées de fonds successives (800 000€ en 2016 et 2 millions d’euros en 2018), lui permettant de développer ses services, notamment à l’international. Luckey est disponible dans une vingtaine de villes française mais aussi en Suisse, au Canada et au Royaume-Uni. Aujourd’hui, près de 10 000 voyageurs utilisent Luckey chaque mois.
 

[1pour un logement entier.

 
Note au lecteur :
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse officiel de son émetteur qui en assume l'entière responsabilité. TendanceHotellerie n'approuve ni ne désapprouve ce communiqué. Ce communiqué a néanmoins fait l'objet d'une vérification ce qui peut parfois conduire à un décalage de mise en ligne de quelques heures ou jours.
 
 
 
Note à l'émetteur du communiqué de presse :
Des renseignements concernant l'insertion de votre lien et/ou votre logo et/ou votre image sont accessibles ici.
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/10273 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/10273.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »