Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Chaînes hôtelières > Christian Recoing, Directeur Général de Balladins revient (...)
mardi 13 novembre 2018

Christian Recoing, Directeur Général de Balladins revient sur les déclarations de Louvre Hôtels

 
 

Après que Louvre Hôtels ait déclaré intégrer bientôt dans son réseau de nouveaux hôtels Balladins et Bonsai, Christian Recoing, le directeur général du groupe Balladins a souhaité revenir sur ces affirmations.

En effet, les hôtels Balladins en question ne faisaient plus partie du réseau Balladins depuis 2009. Après être devenus des hôtels Bonsai, ils ont été revendus devant le Tribunal à la société Ferimo. C’est Didier Férré, le directeur général de cette société qui a souhaité retrouver une affiliation, et a choisi Première Classe pour ces hôtels.

Le message de Louvre Hôtels lui paraît être une simple erreur de communication, mais il ne souhaite pas que le groupe Balladins soit impliqué.

Christian Recoing souhaite ainsi rétablir cette contre-vérité qui, selon lui, nuit à l’image du groupe Balladins. Ce groupe, en pleine restructuration, ne souhaite pas laisser penser que ses franchisés quittent le navire pour Louvre Hôtels. Cela laisserait passer un message négatif pour le groupe, qui veut améliorer son image.

Concrètement, on en est le groupe Balladins ? Selon le groupe, « 2010 et 2011 sont les années du renouveau pour Balladins, avec 80% des hôtels filiales rénovés et de nouvelles équipes marketing, commerciales et développement, mises en place afin de faire de Balladins, un réseau incontournable sur le marché de l’hôtellerie économique ». Après la restructuration de son propriétaire, Dynamique Hôtels Management, il s’agit de relancer la marque Balladins à travers la franchise et les contrats de management. Entre autres actions, sur 143 établissements, 53 sont détenus en propre et sont ou seront rénovés avant la fin 2011. Le groupe a également pour ambition de développer son réseau en Belgique, où il ne compte qu’un seul établissement.

Ce qui est surprenant dans cette affaire, c’est que 10 hôtels du groupe sont sous enseigne Louvre Hôtels et seront convertis d’ici 2016 au plus tard… Ce partenariat aurait pu inciter Louvre Hôtels à communiquer avec Balladins avant de diffuser une information erronée…

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://www.tendancehotellerie.fr/article1290

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/1290 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/1290.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    1. le 17 janvier 2014 à 18:46, par Madame LANCLUME Jean

    Bonjour Mr le directeur,

    Nous avons passés, mon épouse et moi, une nuit dans un de vos hôtels, à VILLEJUIF.
    Je ne vous cache pas notre déception. Lors de notre entrée dans cette chambre, ce fût l’orreur, une odeur de tabac très prononcée était présente, s’en était étouffant. Mon épouse a aspergé de parfum et déodorant, mais rien n’y a fait. Je dois vous dire que la nuit a été pesante. Le lendemain matin, nous sommes allés prendre le petit déjeuner, vraiment déçu par ce qu’il y avait à manger : pain dur, croissant de 3 jours au moins, nous avons demandé s’il y avait autre chose, un monsieur a cherché dans les placards et nous a sorti des pains tous rassis.
    Vous comprendrez que nous ne sommes vraiment pas contents.
    Nous étions dans une chambre handicapée car mon épouse est en fauteuil roulant,
    No 2.
    J’espère, Mr le directeur, que vous prendrez acte de ma réclamation.
    Veuillez accepter l’expression des mes sincères salutations.
    Mr et Mme LANCLUME

    2. le 6 mars 2014 à 17:07, par ROY Bruno

    Nous fiant à la publicité (mensongère !!!!) figurant sur internet,stipulant que l’hôtel avait été entièrement rénové en 2010, nous avons réservé une nuit à l’hôtel balladins d’Arras pour des amis. Nous ignorions que nous connaîtrions la plus grande honte de notre vie. . N’avons jamais vu un tel "clapier" . Après renseignement, la rénovation ne concernait que la peinture du restaurant et les couvre-lits. Une odeur nauséabonde d’humidité, des stores de vélux pendants et rafistolés au scotch, une douche peu engageante aux joints noirs et couverts de moisissures et comble de tout une chambre non chauffée, nos amis ayant vainement cherché la présence d’un radiateur. Il nous a été répondu le lendemain( comme si personne n’était au courant !!!!!!!) qu’il aurait fallu téléphoner pour demander un chauffage d’appoint de dépannage !Petits déjeuners non prêts après la nuitée : il faut téléphoner pour prévenir quelqu’un afin de ne pas laisser chauffer les cafetières. On croit rêver et quand on voit cela on se dit vive le camping. Nous espérons que vous aurez à coeur de redorer ce blason et que notre mail ne restera pas sans réponse . Merci et salutations distinguées

    3. le 6 mars 2014 à 18:38, par TH

    @BrunoRoy, si vous attendez une réponse ici même, vous risquez d’attendre longtemps. Si vous y avez logé, vous avez sans doute leur adresse postale et/ou email.

    4. le 22 juillet 2015 à 10:51, par verteletzky

    location de chambres inadmissible ,chambres vraiment insalubres, moisissures ,morceaux de moquette manqants dans la pièce chasse d’eau qui ne marche pas et odeur infecte dans la pièce quand aux petits déjeuner , pain très très dur impossible de le manger les croissant de 2 ou 3 jours donc immangeable je vous pris fermez vite cet hôtel ou remettez aux normes ou changer de direction c’est une honte pour la ville de Montélimar d’avoir un hôtel aussi minable.je vous signale que l’on avait quand même loué 58 chambres pour un mariage qu’el déception, nous vous ferons de la pub sur les rèsaux sociaux

    5. le 24 juin 2017 à 18:00, par LECANU jacques

    monsieur le directeur le 17 juin 2017 nous avons fait beaucoup de route ,et très fatigués nous nous sommes arrêtées a l,hôtel baladin de mulhouse ,2 rue robert schumann ilétais 21heure réceptionniste nous a reçus comme des chiens très désagréable aucune éducation elle nous a renvoyée comme des chiens en disant de se débrouillée pour trouvé un autre hôtel certainement que cette dame n,avais pas le courage,et pas de diplôme pour être standardiste pour être aussi odieuse avec les clients et rien qu,a voir l,état de l,entrée j,aurais été curieuse de voir les chambres sur cela monsieur le directeur je vous prie d,agrée mes salutation distinguée

    6. le 27 juin 2017 à 15:26, par Jerome

    Entre le chercheur de ramoneur et ceux qui se font envoyer ballader par Balladins, ca devient de plus en plus passionnant sur TH ;-)

    7. le 28 juin 2017 à 17:07, par Frédéric

    Je suis d’accord avec vous Jérôme concernant TH . Beaucoup trop de personnes polluent ce journal Pro en posant des questions privées.
    Il devrait y avoir un filtre systématique avant diffusion .

    8. le 28 juin 2017 à 17:16, par TH

    Où placer le filtre ?
    Avoir participé au groupe de travail AFNOR sur les avis clients et à celui sur la e-réputation impose un peu de recul. Sinon sur un plan plus "légal", tout type de filtre doit être indiqué dans les CGU et, à l’avance, on a un peu de mal à imaginer jusqu’où peut aller l’imagination des gens...
    Sur le côté e-réputation, on ne peut manifestement pas dire que Balladins ait mis en place les moyens techniques pour savoir ce qui se dit de sa marque. Cet indicateur est pourtant révélateur d’une incapacité à "être à la page".
    Le bon côté c’est que ça réveille Jerome :)

    9. le 28 juin 2017 à 18:44, par Frédéric

    TH, entre un campeur qui veux être remboursé, un qui veux décaler son séjour, un autre qui cherche un ramoneur et pour finir ceux qui se font balader par Balladins, il y a peux être mieux comme commentaire et avis à lire dans un site Pro. Ne pensez-vous pas ?

    10. le 29 juin 2017 à 06:38, par TH

    Bon alors on va ajouter dans les CGU qu’il est interdit :
    - d’être campeur
    - de parler de ramoneur
    - de parler de Balladins
    - d’autres points à ajouter tant qu’on y est ?
    En fait on va faire plus simple, on va juste interdire les lecteurs... :)

    11. le 29 juin 2017 à 09:35, par Jerome

    Allons allons Messieurs, un peu de retenue, les hôteliers francophones nous lisent... ;-)

    Si TH n’affiche ces derniers temps que des commentaires hors topic, qui soit dit en passant je trouve des fois divertissants, c’est peu être aussi du a l’apathie des premiers concernés (les Hoteliers) sur l’actualité du secteur non ?

    12. le 29 juin 2017 à 10:09, par TH

    Oui c’est un peu vrai que les hôteliers n’ont rien à dire. Ceci dit, ça fait longtemps qu’on a pas eu un bon gros post bien gras contre Booking ou contre Airbnb. Ça manque un peu...
    Sinon, les lecteurs de TH ne sont pas seulement francophones. Ils sont avant tout de notre galaxie et même au delà :)

    13. le 29 juin 2017 à 12:23, par Jerome

    C’est quoi Booking ?

    Ah oui, j’oubliai : je suis un extra-terrestre vivant dans un monde parallèle ...fanfaronnade du jour ;-)

    14. le 17 mai à 08:52, par DEVIGNE Bertrand

    Je demande l’adresse de la direction où il faut écrire pour une réclamation

    15. le 17 mai à 08:55, par TH

    La loi impose à ce que TOUT site web indique ses mentions légales. Allez donc voir les mentions légales de leur site

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »