Vous êtes dans la rubrique : Chaînes hôtelières
mardi 21 janvier 2020

The Originals, de 600 à 400 hôtels en 2 ans

 

Le communiqué plein d’enthousiasme de The Originals reçu cette semaine pourrait laisser penser que tout va bien pour le groupe :

  • + 7,5% de CA à périmètre constant
  • 16.000 nouveaux clients pour le programme de fidélité
  • 15 nouveaux adhérents au 1er janvier

Les coûts récents

On y lit également les postes de coûts récents :

  • déménagement du siège,
  • ouverture de l’hôtel Maison Montmartre en propriété,
  • création de la marque ombrelle,
  • nouvelle solution de réservation et de distribution pour les hôtels,
  • accompagnement du réseau au changement
Contenu sponsorisé :

Les défis prévus

L’article The Originals Human Hotels & Resorts : itinéraire d’hôteliers volontaires de juillet 2019 ouvrait la porte sur les défis du groupe, à savoir tenir financièrement.

La réalité des chiffres

En 2018, le groupe revendiquait 600 établissements.

Mise à jour de l’article le 05/12/2019 à 18h00

Comme indiqué par Jean Lavergne, le chiffre de 400 adhérents communiqué par le service de presse a été livré brut et ne concerne que la France. Voici quelques précisions :

  • environ 80 hôtels des groupements allemand Greenline et espagnol Zenith quittent le parapluie The Originals pour diverses raisons. Ils n’étaient pas adhérents mais partenaires. Néanmoins ils comptaient dans le chiffre total
  • la perte nette d’adhérents sur le marché français s’élève à ce jour à environ 10% en comptant les sortants et les entrants
  • les adhérents qui ont vraiment pris en main la nouvelle plateforme technologique ont pour beaucoup constaté une augmentation de leur chiffre d’affaires atteignant pour certains 10%.

Le mot de TH

Attendons les chiffres définitifs début 2020.

Interrogé à ce sujet sur les chiffres au 1er janvier 2020, le service de presse du groupe a répondu Le mouvement passera à 400 hôtels en France contre 445 cette année en tenant compte des entrants et sortants.

Un tiers d’hôtels en moins alors que les charges ont explosé, sans oublier les plus que probables conflits avec certains anciens adhérents ou ancien cadre, ça veut dire que la situation financière risque d’être très « rock-and-roll » sur les comptes de résultats et bilans 2019, 2020 et sans doute 2021, en admettant que le nombre des nouveaux adhérents compense les fuites.

Conclusion

Il n’y a pas grand chose à ajouter hormis le fait qu’il va falloir mettre les bouchées doubles mais surtout faire des économies.

La question qui titille est simplissime : qui va payer les pots cassés ?

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/12603 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/12603.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »