Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Banque - Finances & économie > Maranatha : les 60 hôtels du groupe placés en redressement
samedi 22 septembre 2018

Maranatha : les 60 hôtels du groupe placés en redressement judiciaire

 
 

En septembre 2017, la holding du groupe, la société Maranatha SAS, était placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Marseille.

Jeudi 23 novembre 2017, le tribunal de commerce de Marseille a placé les 60 hôtels du groupe en redressement judiciaire. Le groupe dispose d’un délai de six mois pour mettre en place un vrai plan de redressement.

L’administrateur propose de regrouper les 214 sociétés du groupe en une seule ce qui devrait rendre sa gouvernance et sa cession plus facile.

Les 6000 porteurs d’action à qui Olivier Carvin avait promis des rendements de 7% vont donc devoir revenir sur terre et accepter ce qu’un hypothétique repreneur pourrait mettre sur la table. Sinon ? Le démantèlement du groupe hôtel par hôtel risquerait d’être encore moins intéressant pour ces 6000 actionnaires.

D’après Gestion de Fortune, une dizaine d’entre eux se sont réunis au sein d’une association de défense nommée ADEFIMA dont le but est « d’éviter le démantèlement des hôtels, de déjouer les actions de certains acteurs qui souhaiteraient provoquer la liquidation judiciaire afin de récupérer les actifs à vil prix  ».

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/8722 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/8722.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    Bonjour,
    Un gestionnaire de patrimoine à fait souscrire mon père une somme de 20.000euros début d’année 2017, la signature doit être en février.
    J’ai été mise au courant des difficultés du Groupe par ADEFIMA. Comment ont-ils eu mon adresse mail ? bonne question.
    Interrogative, le gestionnaire nous a rassuré qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter et de faire une déclaration de créance quand le groupe a été mis en redressement, que le groupe devait être racheté.
    Les médias oeuvraient à la panique pour multiplier les demandes de remboursement de créances pour baisser le coup de rachat.
    Bien entendu, quand l’entité de l’hôtel dans lequel mon père a investi, ce sera la même chose, il sera tout ou tard en redressement aussi.
    Mais il n’y a aucun lieu de s’inquiéter.

    Je me pose la question, quelle est la crédibilité d’un gestionnaire à vendre un produit à mon père et d’autres personnes, pose question déjà par son rendement et ensuite quand les comptes de cette société n’ont pas fait l’objet d’une certification des commissaires aux comptes avant 2017 ?

    Bref, ma question... il y a t-il délit de gestion, ou défaut de conseils ? escroquerie ? que dois-je faire et conseiller à mon père, doit-on passer par l’avocat conseillé par ce même gestionnaire de patrimoine dont le forfait est de 500euros HT pour les petits investisseurs comme mon père, pour les plus gros c’est le forfait et 4% du résultats...

    Qui me dit que ce n’est pas une enfilade d’escrocs ? qui se renvoie l’ascenseur en vidant les poches des investisseurs à tour de rôles ?

    Merci de m’éclairer car j’avoue que je ne suis pas experte en la matière, mais très méfiante et le résultat malheureusement me donne raison... et je n’aime pas avoir raison dans le cas présent

    Une escroquerie à grande échelle . L’hôtellerie est un métier , une passion, une vocation, pas un instrument de rendement financier ; c’est le miroir aux alouettes, orchestré par des personnes sans scrupule et mégalomanes, et qui ont certainement pour pire ennemis : eux-mêmes .
    La crise n’a rien arrangé , mais même avec une bonne conjoncture ils ne peuvent pas arriver à leur fin. Les investisseurs perdront une grosse partie de leur mise, le TC liquidera cela à la découpe, au juste prix.
    Si l’hotellerie était la poule aux œufs d’or, cela se saurait, et on a pas besoin de ce genre de placement bidon pour le prouver.

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »