Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Banque - Finances & économie > Réouverture de l’Hôtel Savoy à Londres
vendredi 22 juin 2018

Réouverture de l’Hôtel Savoy à Londres

 
 

Nouveaux lustres en cristal de murano, "champagne bar" orné de feuilles d’or, "Royal Suite" à 11.500 euros la nuit : le Savoy, hôtel mythique de Londres, a rouvert dimanche après une rénovation pharaonique qui a duré près de trois ans et coûté 250 millions d’euros.

"Il ne s’agissait pas de transformer le Savoy mais de le restaurer. Nous voulions garder le patrimoine tout en le rehaussant", a expliqué Simon Gilkes, le directeur des ventes.

Plus de cent artisans ont redonné au Savoy et à ses 268 chambres leur splendeur d’antan, dont une experte de la laque à la main qui a mis près de six mois à refaire les cabines des ascenseurs. Mais l’hôtel a conservé une certaine patine qui sied à ce genre d’établissement, ainsi que sa quintessence anglaise. Les valets droits comme des "i" ont gardé leurs queues-de-pie et hauts-de-forme, et les tableaux d’époque trônent toujours dans le somptueux "Foyer" où le Tout-Londres vient pendre un "High Tea".

Premier hôtel de luxe bâti à Londres, en 1889, le Savoy était le seul établissement du genre à avoir l’électricité. Situé près de la Tamise, en plein centre-ville, il est à Londres ce que le Ritz est à Paris : son ancien directeur est d’ailleurs César Ritz, le fondateur des établissements éponymes.

Hôtel visionnaire, le Savoy a été le premier à avoir un ascenseur, un service 24 heures sur 24 et un grand chef : le Français Auguste Escoffier, qui a fait découvrir à Londres ce que gastronomie voulait dire.

Racheté en 2005 par le groupe canadien Fairmont Hotels and Resorts, le Savoy avait fermé en décembre 2007 pour des travaux qui devaient initialement se terminer début 2009 pour un côut de 100 millions de livres (115 millions d’euros) mais le chantier s’est finalement achevé un an et demi plus tard que prévu pour un budget plus que doublé.

Le très célèbre "Savoy Grill", où Winston Churchill tenait ses quartiers pendant la Seconde Guerre mondiale, n’est toujours pas terminé et n’ouvrira qu’en novembre prochain.

"Ce projet n’a pas été sans difficultés", a reconnu le directeur général de l’hôtel, Kiaran MacDonald.

Mais Kiaran MacDonald "croit fermement" que le chantier valait trois ans d’attente : "Nous croyons fermement que le Savoy va surpasser les attentes et reprendre sa place parmi les plus grands hôtels au monde".

Source : AFP

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/752 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/752.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »