Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Banque - Finances & économie > Anthony Lee, l’escroc qui voulait vendre le Ritz de (...)
mardi 19 juin 2018

Anthony Lee, l’escroc qui voulait vendre le Ritz de Londres, condamne à cinq ans de prison ferme

 
 

Le plan semblait bien huilé. Faire croire à des potentiels acheteurs que l’on est l’ami de milliardaires souhaitant revendre le Ritz de Londres, servir d’intermédiaire, et empocher le magot. Cinq ans ferme pour le cerveau de l’affaire, un chômeur de 49 ans.

De début 2006 à la fin mars 2007, Anthony Lee, chauffeur de poids lourd sans emploi, avait convaincu des acheteurs potentiels qu’il était ’un ami proche et un associé des frères Barclay, les milliardaires qui détiennent le Ritz situé sur la célébrissime artère Piccadilly, au coeur de Londres.

Le prix de vente était de 250 millions de livres (298 millions d’euros) tandis que le Ritz était évalué à l’époque entre 450 et 600 millions de livres (536 à 715 millions d’euros). Lee s’était associé à Patrick Dolan, 68 ans, entrepreneur du BTP à la retraite, et à un avocat, Conn Farrell, 57 ans, qui ajoutait à l’affaire ’un vernis de légitimité’.

Le trio choisissait ses cibles avec minutie parmi les acheteurs à la recherche de propriétés de luxe, réussissant même à convaincre des agents immobiliers. Aux sceptiques, les escrocs justifiaient le secret entourant les négociations par le goût pour la discrétion des frères Barclay, qui vivent la plupart du temps reclus dans un château néo-gothique de l’île anglo-normande de Brecqhou.

Au cours de la négociation, les trois accusés auraient fait croire à leurs victimes que d’autres acheteurs avaient surenchéri, réussissant à leur faire débourser une caution d’un million de livres (1,19 million d’euros).

La vente n’a jamais eu lieu et le dépôt n’a jamais été remboursé. Poursuivis pour complicité, Conn Farrell et Patrick Dolan ont été acquittés.

Source : Le Monde

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/623 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/623.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »