Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Banque - Finances & économie > Conflit salarial chez Amadeus
mercredi 15 août 2018

Conflit salarial chez Amadeus

 
 

La CFDT d’Amadeus France Services a appelé à la grève les salariés basés à Nice et à Issy les Moulineaux, le vendredi 7 mai dernier et qui a été suivi par les autres salariés du groupe à l’échelle Européenne.

Ils souhaitent protester contre les « disparités » salariales "mises au grand jour" par l’entrée en bourse du groupe.

"Le Groupe, valorisé à 4.5Mds € en 2004, voit doubler sa valeur à 9Mds €. Le magot se partage à 7 et les salariés continuent de subir la disette ! ", Indique-t-il dans un communiqué de presse.

Au cœur des revendications notamment : un rattrapage salarial de 5% et le versement (via le NISS ou un bonus spécial) de 20 000 euros pour tous les salariés.

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/457 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/457.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »