Bonjour,

Vous appréciez notre contenu, cependant votre bloqueur de publicité nous prive des ressources publicitaires sans lesquelles ce site n'aura d'autre choix que de fermer.
Certains sites ont abusé de la publicité en envahissant les écrans et ce sont tous les autres éditeurs qui paient pour ces abus. Nous vous invitons à lire cet article Les adblockers m’ont tuer.
Merci de désactiver votre logiciel (par exemple ADBLOCK) qui bloque les publicités.
Pour désactiver votre logiciel bloqueur de publicité sur notre site (et uniquement sur notre site), il suffit de cliquer sur l'icône de votre bloqueur de publicité puis de cliquer sur "autoriser ce site". Si vous avez un doute, contactez-nous
Merci de votre compréhension

Voici les logos de quelques uns de ces logiciels :



 
Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Banque - Finances & économie > La e-réputation attirer les gros sous : Revinate lève (...)
jeudi 29 juin 2017

La e-réputation attirer les gros sous : Revinate lève 15,35 millions de dollars

 

Dans le monde du suivi de la e-réputation, ReviewPro, TrustYou et Revinate se partageaient les plus grosses parts du gâteau. A leurs débuts, ces produits scannaient le web à l’affut de la moindre bribe de contenu à propos de tel ou tel hôtel. Parmi ces pures entreprises du big data, on pourrait également citer Olery, société hollandaise dont le développement a été différent.

Le marché de ceux qui comprennent l’intérêt de cette veille étant vite cerné, c’est à dire ceux prêts à payer, il a fallu à ces entreprises de nouvelles fonctionnalités (répondre aux avis laissés sur TripAdvisor sans quitter l’interface par exemple) et de nouveaux produits (widget avis sur le propre site de l’hôtel par exemple). Ce faisant, ces sociétés sont venus concurrencer des pure players des avis comme Customer Alliance ou Vinivi pour ne citer que quelques noms connus en France, la liste exhaustive étant bien plus longue. Ces dernières ont bien évidemment riposté en proposant également un reporting plus ou moins complet, mais en restant un sérieux cran au dessus côté utilisation et diffusion des avis collectés pour le compte de leurs clients.

Chaque type d’entreprise conserve donc ses spécificités, soit côté big data avec les ORM (Online Reputation Management), soit côté collecte et diffusion des avis avec les outils type Customer Alliance ou Vinivi dont l’acronyme reste difficile à trouver : ils font une partie de que pourrait faire un CRM, le post-séjour, sans pour autant gérer les leads ni le post-réservation ou pré-séjour. En fait c’est l’acronyme ORM qui est mal utilisé car il devrait englober ces 2 types de service, à l’instar de l’acronyme OTA qui englobe pourtant 2 modèles que tout oppose : le pur intermédiaire de circonstance dont l’effigie est Booking.com et son opposé, le vrai agent de voyages dont l’effigie est Expedia.

Dans cette course à la taille où chacune de ces 3 sociétés avait déjà levé de l’argent, Revinate vient de prendre un avantage sérieux, celui d’avoir environ 15 millions de dollars à dépenser pour son expansion, pour son marketing, pour son lobbying et plus faiblement pour sa technologie.

Nul doute que cet argent va servir à réaliser des études, des classements, des trophées, etc... destinés à être relayés dans la presse à l’instar d’un certain TripAdvisor qui a bien dressé sa cohorte de marionnettes qu’il agite sur commande.

Attendons de voir si ces "études" seront réellement transparentes à l’instar des livres blancs de CustomerAlliance ou Vinivi, ou bien uniquement destinées à faire la course à la taille. Au pays du dollar roi, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme en dollar.

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/4544

Si vous copiez cet article partiellement ou intégralement, n’oubliez pas d’insérer le lien https://suiv.me/4544 vers sa source ou le lien https://suiv.me/4544.qr vers le QR Code ci-contre. N'hésitez pas à consulter le monde d'emploi ou à lire les CGU.
 
 

Un avis, un commentaire ?

À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants auto-promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Message limité à 5000 caractères

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »