Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Banque - Finances & économie > Atterrissage brutal pour Sellinity qui est placée en (...)
dimanche 18 novembre 2018

Atterrissage brutal pour Sellinity qui est placée en liquidation judiciaire

 
 

En date du 19 avril 2012, la société Sellinity SAS a été placée en liquidation judiciaire, avec date de cessation de paiement au 29 février 2012. Ses créanciers ont deux mois pour déclarer leur créance auprès du liquidateur Maître Xavier Brouard, SCP Brouard-Daudé, 34 rue Sainte-Anne, 75001 Paris.

Sellinity proposait des services automatisés d’emailing professionnels, spécialement conçus pour les hôteliers, et leur permettait de retrouver une certaine indépendance commerciale en (re)nouant des relations one-to-one avec leurs clients directs ou indirects.

La reprise éventuelle de Sellinity par des tiers est étudiée par le liquidateur. De source sure, une plainte a été déposée contre son Président pour abus de bien social et tentative d’escroquerie. Laissons la justice faire son travail et examiner les faits.

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/2553 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/2553.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

    Les commentaires


    1. le 30 avril 2012 à 18:27, par melanie Ragueneau

    je profite de cet avertissement pour solliciter votre aide concernant l’agence de séminaires et congrés CFE EXPRESS domiciliée ave de Wagram paris 8éme mais également à Levallois-Perret, est-ce que qq’un pourrait me donner le nom du liquidateur ?
    Par avance je vous remercie de votre aide :-)
    Belle soirée à tous

    2. le 19 juin 2012 à 23:40, par Claire

    Bonjour Mélanie,

    J’ai eu également beaucoup de problèmes avec cette société et j’ai enfin réussi à trouver les coordonnées du directeur et on a pu le rencontrer directement. Si vos problèmes ne sont toujours pas réglés (ce que je n’espère pas pour vous), contactez moi directement via mon email.

    Bien à vous,

    3. le 20 juin 2012 à 09:55, par TH

    @Claire, pouvez-vous donner des détails pour tous les lecteurs de TH ?

    4. le 20 décembre 2012 à 09:04, par melanie ragueneau

    Bonjour Claire,
    Je viens de voir votre commentaire et oui je serais très contente de recevoir les coordonnées du directeur de CFE express. Je pense que pour cela nous devons passer par l’intermédiaire de Tendance Hotellerie.
    Très belles fêtes de noël

    5. le 27 décembre 2013 à 18:38, par Philippe Guimard

    Bonjour chers lecteurs,

    En complément de cet article, je souhaitais préciser que les actifs de la société Sellinity ont été rachetés en juillet 2012 par la société SAS Altiole.
    Une continuité de service a d’ailleurs été assurée pour tous les clients de Sellinity qui aujourd’hui représentent environ 150 hôtels.

    Pour toutes demandes d’informations, n’hésitez pas à me contacter.

    Bonne année.

    En vous remerciant pour la publication de ce complément d’information qui sera utile à vos lecteurs.
    Je me tiens à votre disposition pour écrire un nouvel article sur les nouvelles orientations du logiciel Sellinity.

    Cordialement

    Philippe Guimard, CEO Altiole

    6. le 27 décembre 2013 à 21:47, par TH

    Les actifs de la société Sellinity ont été achetés en juillet 2012 par une société immatriculée le 28 septembre 2012 (cf. copie d’écran Infogreffe du 27/12/2013) : sommes-nous les seuls à trouver ceci étrange ?

    Ceci dit, les fondateurs et notamment les responsables informatique et opérationnel de la SAS Sellinity ne faisant pas partie de la nouvelle équipe, la reprise des actifs s’est faite au détriment de son esprit initial. On peut faire le parallèle avec le succulent plat "fait maison" face au plat "fait ailleurs" et remis en température après avoir été paré d’un brin de persil.

    7. le 30 décembre 2013 à 16:32, par Philippe Guimard

    En réponse à votre commentaire, il n’y a rien d’étrange à voir une société en cours d’immatriculation racheter une société en liquidation au tribunal de commerce, le plan de reprise ayant été validé par l’ensemble des 4 juges du tribunal de commerce, le procureur de la république ainsi que le liquidateur.
    Il comportait en autre le maintient d’un salarié en CDI (devenu cadre et toujours présent), et de tous les comptes clients existants au moment de la reprise.

    Ainsi, tous les clients historiques de Sellinity ont reconduit leurs contrats annuels, et plus de 90 nouveaux hôtels ont été signés, ce qui laisse à penser que les utilisateurs sont les seuls juges de la qualité du logiciel Sellinity.

    De plus vos métaphores culinaires sont plutôt déplacées pour une personne (TH ?) qui n’a jamais cherché à nous rencontrer, ni à connaître la philosophie que nous insufflons depuis presque 2 ans dans ce logiciel dont vous avez tant fait l’éloge avant sa reprise, étrange ?

    Il aurait été plus professionnel de prendre la peine de contacter les personnes concernées et de recueillir leurs témoignages, c’est ce que font les journalistes qui cherchent à donner une information juste et objective.

    Pour conclure, je ne vois pas l’intérêt de vos commentaires, ni la valeur ajoutée pour vos lecteurs, à moins que votre objectif ne soit de nuire à l’image de notre société.

    8. le 30 décembre 2013 à 18:13, par TH

    Merci pour votre "droit de réponse" qui met en exergue notre absence totale de professionnalisme. Vous rejoignez de facto ce petit club des "déçus officiels de TH", club qui comptait comme unique et éminent membre la société Constellation Network. Que voulez-vous, on ne peut pas plaire à tout le monde...

    Ceci dit, si vous vouliez nous joindre afin de nous demander de modifier notre article, la rubrique "contact" était également disponible. Vous avez opté pour un message déposé sur un forum. Vous n’avez donc pas cherché à connaître la philosophie que nous insufflons à notre publication, étrange...

    Vous avez repris un salarié (le verbe "maintenu" est sémantiquement inapproprié puisque la SAS Sellinity n’existe plus) et l’avez même promu, tant mieux pour lui.

    Le 29 juin 2012, vous disiez que les actifs de la SAS Sellinity avaient été repris par les sociétés e-Axess, Eficom et e-Hotel consulting (cf. communiqué sur votre page Facebook). Si on récapitule vos différents écrits, la reprise de juillet s’est faite en juin et les repreneurs de juin ne sont pas ceux de juillet puisque de 3 en juin nous en sommes à 1 seul en juillet (la société crée en août NDLR). Vous allez encore dire que nous pinaillons...

    Les circonstances de la liquidation et de la reprise de Sellinity faisant toujours l’objet d’une plainte visant notamment son ex-président, permettez-nous de rester très circonspect et de ne pas faire l’éloge que vous en attendez. Ceci dit, depuis moins de 18 mois (18 mois, pas 2 ans), votre site Internet n’a quasiment pas évolué hormis :
    - la modification des mentions légales, qui n’incluent d’ailleurs pas le nouveau RCS (on ne parle pas non plus de la faute au nom du Directeur de la publication)
    - les prix ont disparu, alors qu’ils étaient simples et surtout transparents car AFFICHES
    - quant aux "références", certaines datent un peu avec des personnes qui ont "changé de crémerie" depuis longtemps. Permettez-nous d’utiliser le mot crémerie en complément de mots à vocation culinaire. Mais après tout, si on ne peut plus écrire avec ses propres mots chez soi, où peut-on le faire ?

 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori : votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.
Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »