Vous êtes ici : Accueil > > Articles & brèves > > Banque - Finances & économie > Accor : résultats 2011 en nette hausse
samedi 22 septembre 2018

Accor : résultats 2011 en nette hausse

 
 

Accor vient de publier ses résultats annuels en forte hausse par rapport à 2010 qui à l’époque n’avaient pas convaincus les investisseurs. Les grands axes de l’exercice 2011 sont :

Développement record en 2011

Accor a ouvert 38.700 chambres en 2011 cotre 25.000 en 2010. Cette performance record est le fruit d’une stratégie de croissance organique et externe dynamique, axée sur la franchise et le management. La marque Mercure enregistre le plus fort nombre d’ouvertures de chambres (11 000), grâce notamment à la reprise de 24 hôtels franchisés au Royaume-Uni en septembre 2011.

95% de ces nouvelles chambres ont été ajoutées en mode "asset light".

Fin 2011, Accor dispose de 531.700 chambres, dont 50% en contrat de franchise et management.

Le pipeline comprend 104 000 chambres (609 hôtels), dont 45% en Asie-Pacifique et principalement en contrats de franchise et management, en ligne avec la politique d’expansion du Groupe.

En 2012 Accor confirme son objectif d’ouvrir 40 000 chambres incluant l’intégration des 6 100 chambres liée à l’acquisition de la société Mirvac annoncée en décembre dernier.

Progression soutenue du Chiffre d’affaires à 6,1 milliard d’euros

résultats ACCOR - année 2011

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 6 100 millions d’euros en 2011, en hausse de +2,5% en données publiées et +5,2% à périmètre et change constants par rapport à 2010. Une croissance soutenue tout au long de l’année sur chacun des segments, grâce à une hausse combinée des prix et de la demande, a marqué l’exercice 2011. La demande a continué d’être soutenue sur les principaux marchés contributeurs européens, à l’exception de l’Europe du sud, et reste forte dans les pays émergents et aux Etats-Unis.
- Haut et Milieu de gamme : confirmation de la reprise
La progression du chiffre d’affaires de l’Hôtellerie Haut et Milieu de gamme est de +3,4% en données publiées et +5,0% en données comparables. La marge brute d’exploitation de l’Hôtellerie Haut et Milieu de gamme atteint son plus haut niveau historique à 28,9% en hausse de +0,4 pt en données publiées et +1,1 pt en données comparables. Cette performance est d’autant plus remarquable qu’elle se compare à une année 2010 déjà en très forte progression. La marge du segment a été notamment améliorée grâce aux marques Novotel et Pullman. La très forte croissance du résultat d’exploitation (+40,3% en données comparables), s’accompagne d’un excellent niveau de rentabilité. La marge d’exploitation, en forte hausse sur toutes les zones géographiques, s’élève à 6,6%, soit +0,9 pt en données publiées et +1,9 pt en données comparables.

- Excellentes performances de l’Hôtellerie Economique hors Etats-Unis
Le chiffre d’affaires de l’Hôtellerie Economique hors Etats-Unis s’inscrit en hausse de +5,0% en données publiées et de +6,3% en données comparables. La performance de ce segment a été portée par l’augmentation des prix, rendue possible par des taux d’occupation en moyenne supérieurs à 70%, les plus élevés du Groupe. Elle bénéficie également de l’accélération du développement en franchise et management depuis 2010, avec des redevances en forte progression.

La marge brute d’exploitation de l’Hôtellerie Economique hors Etats-Unis, notamment tirée par la marque Etap Hotel / ibis budget, atteint le niveau record de 38,1%, en hausse de +1,2 pt en données publiées et de +0,8 pt à périmètre et change constants.

Le résultat d’exploitation progresse de +14,7% en données comparables, avec une croissance à deux chiffres dans la majorité des marchés.

- Reprise solide aux Etats-Unis
Le chiffre d’affaires de Motel 6 est en hausse de +4,3% en données comparables, favorisé par une amélioration des prix au second semestre. En données publiées, le chiffre d’affaires de ce segment est en repli de -4,2% sous l’effet des cessions d’actifs et d’un taux de change défavorable.

La marge brute d’exploitation s’établit à 30,8%, en hausse de +1,1 pt en données publiées et de +0,5 pt en données comparables, après deux années de baisse consécutives.

A peine à l’équilibre en 2010, la marge d’exploitation redevient positive à 2,8% en 2011, avec des hausses remarquables de +3,5 pts en données publiées et +3,3 pts en données comparables.

Marque forte et attractive, Motel 6 a ouvert 55 nouvelles franchises en 2011 et poursuit avec succès la transformation de son modèle économique. Pour accélérer ce processus, le Groupe a exercé des options de rachat d’hôtels en loyers fixes pour 95 millions d’euros et cédé 41 hôtels (28 en 2010) avec l’objectif d’en céder une centaine en 2012.

Forte réduction de la dette

Accor a réduit significativement sa dette nette qui s’établit à 226 millions d’euros au 31 décembre 2011, contre 730 millions d’euros au 31 décembre 2010. Cette baisse est liée notamment au recentrage du Groupe sur l’hôtellerie avec les cessions de Groupe Lucien Barrière et Lenôtre, à la mise en oeuvre du plan de cessions d’actifs immobiliers, et à une forte génération de cash-flow opérationnel.

La poursuite active du plan d’asset management

En 2011, 129 hôtels (15.000 chambres) ont été refinancés, avec une réduction de 533 millions d’euros de la dette nette retraitée, et un impact cash de 394 millions d’euros.

Depuis le début de l’année 2012, huit nouvelles cessions ont été signées avec un impact additionnel de 119 millions d’euros sur la dette nette retraitée, portant à plus de 50% à date la réalisation de l’objectif de 1,2 milliard d’euros d’impact sur la dette nette retraitée sur la période 2011/2012.

Tendances et perspectives 2012

Les tendances observées au quatrième trimestre 2011 se sont poursuivies en janvier 2012 avec des RevPAR stables en Europe et de fortes progressions de chiffre d’affaires dans les pays émergents. Le segment économique en Europe et aux Etats-Unis continue de bénéficier de prix en hausse.

Malgré un contexte macroéconomique incertain, l’activité reste solide à ce jour dans la lignée de la reprise observée de manière croissante depuis 2010. Aidée par des leviers favorables sur les marchés tels que la France, l’Allemagne (calendrier des foires), le Royaume-Uni (Jeux Olympiques), l’Europe de l’Est (Coupe d’Europe de Football), l’Amérique Latine et l’Asie-Pacifique, Accor aborde l’année 2012 avec confiance.

Conclusion

Conformément aux souhaits de ses actionnaires, on peut dire qu’Accor poursuit ses stratégies "asset light" et "big-mac" avec constance et se concentre fortement sur la zone Asie-Pacifique, une des rares zones où l’économie progresse en cette période de récession.

A force de couper les activités et les métiers les uns après les autres, que va-t-il donc rester ?

Si vous copiez cet article, n’oubliez pas d’insérer le lien vers sa source : http://suiv.me/2277

 
 
 
Dans le cadre strictement privé (voir les CGU) de la reproduction partielle ou intégrale de cette page, merci d’insérer la marque "TendanceHotellerie" ainsi que le lien https://suiv.me/2277 vers sa source ou le QR Code accessible à l'adresse https://suiv.me/2277.qr. Voir le mode d'emploi.
 
 

 
 
 
 
 

Un avis, un commentaire ?


À savoir avant de poster votre avis...

Modération à priori. Ne sont notamment pas publiés :
- Les messages à caractère publicitaire
- Les messages postés avec une fausse adresse email
- Les messages comportant des liens sortants promotionnels et/ou non pertinents avec l'article.
- ...
Lire les CGU

Qui êtes-vous ?
Votre message

Message limité à 5000 caractères.

 
 
Si vous pensez que TendanceHotellerie.fr a toute sa place dans le paysage de l’hôtellerie francophone, n’hésitez pas nous soutenir. C’est simple et (...) En savoir plus »
Nous avons la volonté de faire correspondre ce webzine à vos attentes. Nous sommes très intéressés de recevoir vos avis et suggestions pour (...) En savoir plus »
Vous voulez annoncer sur TendanceHotellerie ? Nous proposons aux fournisseurs de services, solutions et produits à destination de l’hôtellerie de communiquer avec les lecteurs de (...) En savoir plus »